Tirage de la phase finale

Il y aura 12 équipes dans cette phase finale, le tirage les verse dans quatre groupes de trois.

Procédure du tirage au sort

• Composition des chapeaux : la Slovénie (pays hôte), l'Espagne (tenant du titre) et les deux associations présentant les meilleurs coefficients au classement du Championnat d'Europe de futsal de l'UEFA composent le chapeau 1 et sont placés à la première position de chaque groupe (la Serbie sera dans le Groupe A).
• Chacune des quatre associations présentant les meilleurs coefficients ensuite sont placées dans le chapeau 2 et à la deuxième position d'un groupe, les équipes restantes composant le chapeau 3.

Placé en position 1 du Groupe A : Slovénie (organisateur)
Chapeau 1 : Espagne (tenant du titre), Russie, Portugal
Chapeau 2 : Italie, Ukraine, Azerbaïdjan, Kazakhstan
Chapeau 3 : Roumanie, Pologne, Serbie, France

• Conformément aux décisions prises par le Panel d'urgence de l'UEFA, la Russie et l'Ukraine ne peuvent pas être tirées dans le même groupe ou jouer le même jour ; ainsi, si la Russie est tirées dans le Groupe B, l'Ukraine (si elle a été tirée dans les Groupes A ou B) sera placée dans le groupe C ; Si la Russie est tirée dans le Groupe C ou D, l'Ukraine (si elle a été tirée dans le Groupe C ou D) sera placée dans le Groupe A ou B. Toute autre restriction sera annoncée avant le tirage au sort.

• Les deux premiers dans chaque groupes sont qualifiés pour les quarts de finale.

See how Spain won the 2016 title
See how Spain won the 2016 title

Programme de la phase finale
Groupes

Mardi 30 janvier
Groupe A : Slovenie - A3
Groupe B :  B1 - B3
mercredi 31 janvier

Groupe C : C1 - C3
Groupe D : D1 - D3
Jeudi 1er février
Groupe A : A3 - A2
Groupe B : B3 - B2
Vendredi 2 février
Groupe C : C3 - C2
Groupe D : D3 - D2
Samedi 3 février
Groupe A : A2 - Slovénie
Groupe B: B2 - B1
Dimanche 4 Février
Groupe C : C2 - C1
Groupe D : D2 - D1

Quarts de finale
Lundi 5 février
QF1 : 1er A - 2e B
QF2 : 2e A - 1er B
Mardi 6 février
QF3 : 1er C - 2e D
QF4 : 2e C - 1er D

Demi-finales
Jeudi 8 février
QF1 - QF3
QF2 - QF4

Samedi 10 février
Match pour la troisième place et finale

Position 1 dans le Groupe A :

Slovénie (organisateur)

Phases finales disputées : 4

Meilleure performance : quarts de finale (2014)

Amicaux en 2017 : Bosnie-Herzégovine 6-3 (n, 28/01), Pologne 6-6 (ext., 29/01), Finlande 3-2 (n, 31/01), Hongrie 5-0 (ext., 22/02), Japon 5-2 (dom., 03/0/4), Japon D2-2 (dom., 04/04), Japon 3-0 (dom., 06/04), Allemagne 4-0 (dom., 25/09), Allemagne 5-1 (dom., 26/09)

Bon à savoir : espère devenir le premier organisateur à s'imposer dans ce tournoi depuis l'Italie en 2003

Chapeau 1 :

©Mateo Beusan

Espagne (tenant du titre)

Phases finales disputées : 10

Meilleure performance : vainqueur x 7 (1996, 2001, 2005, 2007, 2010, 2012, 2016)

Tour principal : Moldavie 7-0, Serbie 6-0, Pologne 1-1 (Groupe E, vainqueur)

Meilleur(s) buteur(s) en qualification : Raúl Campos 3

Bon à savoir : seule équipe européenne à avoir remporté la Coupe du monde, en 2000 et 2004

©TFF

Russie

Phases finales disputées : 10

Meilleure performance : vainqueur x 1 (1999)

Tour principal : France 5-0, Slovaquie 1-0, Turquie 4-0 (Groupe G, vainqueur)

Meilleur(s) buteur(s) en qualifications : Eder Lima, Robinho 3

Bon à savoir : équipe qui a perdu les trois dernières finales, ainsi que la finale de la Coupe du monde 2016, contre l'Argentine

©UEFA.com

Portugal

Phases finales disputées : 8

Meilleure performance : finaliste (2010)

Tour principal : Lettonie 2-1, Finlande 5-1, Roumanie 4-0 (Groupe D, vainqueur)

Meilleur(s) buteur(s) en qualification : Bruno Coelho 5

Bon à savoir : Ricardinho, la star de l'équipe, devrait jouer sa cinquième phase finale, après 2007, 2012, 2014 et 2016.

Chapeau 2 :

©Lasha Kuprashvili

Italie

Phases finales disputées : 8

Meilleure performance : vainqueur x 2 (2003, 2014)

Tour principal : Belarus 2-1, Pays-Bas 4-2, Géorgie 2-2 (Groupe A, vainqueur)

Meilleur(s) buteur(s) en qualification : Alessandro Patias 2

Bon à savoir : équipe qui a mis un terme à neuf ans de règne de l'Espagne en 2014.

©Pavlo Kubanov

Ukraine

Phases finales disputées : 9

Meilleure performance : finaliste (2001, 2003)

Tour principal : Belgique 1-0, Montenegro 4-2, Croatie 2-1 (Groupe C, vainqueur)

Meilleur(s) buteur(s) en qualifications : sept joueurs ont inscrit un but

Bon à savoir : équipe qui a perdu en quarts de finale lors de chaque phase finale qu'elle a disputée depuis son introduction, en 2010

©AFFA

Azerbaïdjan

Phases finales disputées : 4

Meilleure performance : quatrième place (2010)

Tour principal : Bosnie-Herzégovine 5-4, Albanie 5-0, Hongrie 6-1 (Groupe B, vainqueur)

Meilleur(s) buteur(s) en qualification : Bolinha 4

Bon à savoir : meilleure attaque des qualifications.

©Eduard Gavrish

Kazakhstan

Phases finales disputées : 1

Meilleure performance : troisième place (2016)

Tour principal : ARY de Macédoine 3-0, Danemark 5-0, République tchèque 3-0 (Groupe F, vainqueur)

Meilleur(s) buteur(s) en qualification : Douglas Junior 3

Bon à savoir : la plupart de l'équipe a gagné deux fois la Coupe de futsal de l'UEFA.

Chapeau 3 :

©Jan Tauber

Serbie

Phases finales disputées : 5 ( dont 1999, avec la Yougoslavie)

Meilleure performance : quatrième place (2016)

Tour principal : Pologne 4-0, Espagne 0-6, Moldavie 7-3 (Groupe E, deuxième)

Barrages : République tchèque 4-3 d, 4-4 e (tot. 8-7)

Meilleur(s) buteur(s) en qualification : Miloš Simić 5

Bon à savoir : a joué ses cinq matches à guichets fermés en tant qu'hôte en 2016, à Belgrade.

©Lasha Kuprashvili

Roumanie

Phases finales disputées : 3

Meilleure performance : quarts de finale (2012, 2014)

Tour principal : Finlande 5-5, Latvia 3-1, Portugal 0-4 (Groupe D finaliste)

Barrages : Géorgie 2-2 d., 7-4 e. (tot. 9-6)

Meilleur(s) buteur(s) en qualification : Savio Valadares 5

Bon à savoir : a marqué deux fois dans les cinq dernières secondes pour se qualifier

Pologne

Phases finales disputées : 1

Meilleure performance : Groupes (2001)

Tour principal : Serbie 0-4, Moldavie 4-2, Espagne 1-1 (Groupe E, troisième)

Barrages : Hongrie 1-2 e, 6-4 d (tot. 7-6)

Meilleur(s) buteur(s) en qualification : Michał Kubik 3

Bon à savoir : s'est qualifiée pour les barrages au titre de meilleur troisième d'un seul but.

©UEFA.com

France

Phases finales disputées : 0

Meilleure performance : aucune

Tour préliminaire : Andorre 5-0, et Lituanie 3-1 (Groupe F, vainqueur)

Tour principal : Russie 0-5, Turquie 5-1, Slovaquie 4-1 (Groupe G, deuxième)

Barrages : Croatie 1-1 d, 5-4 e (tot. 6-5)

Meilleur(s) buteur(s) en qualification : Abdessamad Mohammed 6

Bon à savoir : première équipe à atteindre la phase finale en passant par le tour préliminaire depuis la Turquie en 2012. Première participation à la phase finale.