Les M19 avertis sur les matches truqués

Les huit équipes qui participent au Championnat d'Europe des moins de 19 ans de l'UEFA ont été sensibilisées au problème des matches truqués.

Une session de prévention contre les risques des matches truqués lors du Championnat d'Europe des moins de 19 ans en Lithuanie
Une session de prévention contre les risques des matches truqués lors du Championnat d'Europe des moins de 19 ans en Lithuanie ©Sportsfile

"Si vous êtes reconnus coupables d'avoir participé à un trucage de match, le football est fini pour vous, à vie", voici le premier message envoyé aux joueurs du Championnat d'Europe des moins de 19 ans de l'UEFA.

La lutte contre la corruption menée par l'UEFA s'est ensuite poursuivie par des présentations à chacune des huit équipes en lice et une intervention des officiels de match, représentés par le coordinateur des renseignements de l'UEFA, Graham Peaker. "UEFA a une tolérance zéro en matière de matches truqués", a-t-il résumé à son auditoire. "Tous les matches de football doivent se jouer dans un esprit de respect et d'équité et leur issue ne doit être déterminée que par les mérites des compétiteurs, et rester incertaine jusqu'au coup de sifflet final."

Les liens entre trucage de match et crime organisé ont été soulignés, Peaker pointant notamment du doigt le fait que l'argent provient d'activités criminelles et que les trucages servent à son blanchiment. L'UEFA surveille tous les matches relevant de ses compétitions, plus tous les matches de première et deuxième division ainsi que les matches de coupe de chacune de ses 54 associations membres. "Un total de près de 32000 par an", calcule Peaker. "Tout match faussé est un match de trop."

Les mécanismes du système de détection de la fraude sur les paris (BFDS) ont ensuite été expliqués, en parallèle d'un aperçu des marchés du pari européens et asiatiques. L'UEFA est est en contact étroit avec les sociétés de paris pour détecter les irrégularités en cours, et avec la FIFA et les agents d'intégrité de chaque association nationale, pour enquêter sur toutes les infractions possibles et, si une procédure disciplinaire s'avère nécessaire, pour ouvrir une enquête judiciaire. "Le trucage de matchs est un cas de fraude," a souligné Peaker.

Peaker a illustré la masse d'argent mise en jeu par quelques chiffres marquants : plus de 1 Md€ a été misé sur l'UEFA Champions League 2012/13 dans la seule Asie, et plus de 500 milliards € sont pariés sur le sport en général à travers le monde chaque année, le tout en parfaite légalité. Les raisons des trucages de match ont été évoquées – problèmes financiers des joueurs, entraîneurs, clubs ou arbitres – ainsi que la manière dont plusieurs joueurs importants furent invités à modifier leur jeu pour faire perdre leur équipe suite à des paris massifs placés sur les marchés asiatiques. "Quand un match est truqué, il y a toujours une personne impliquée sur le terrain", a précisé Peaker.

L'UEFA reste extrêmement active dans la lutte contre les matches truqués. Tous les matches ou joueurs suspects font l'objet d'une enquête. "Tout joueur reconnu coupable est immédiatement sanctionné : c'est le suspension à vie", prévient Peaker. "C'est dur mais nécessaire." Tandis que les présentations comme celles organisées en Lituanie aident la sensibilisation, l'UEFA a également mis en place une ligne directe et une plateforme de signalement permettant de contacter l'UEFA de manière anonyme. L'organe directeur du football européen travaille main dans la main avec les autorités nationales pour sanctionner les auteurs de délits. Des joueurs et des arbitres ont déjà été suspendus à vie. Des clubs aussi, de toutes compétitions UEFA.

"Pourquoi vous lancer cet avertissement ?" a interrogé Peaker. "Pour vous protéger. Vous êtes les stars du futur et nous préférons vous voir sur le terrain. Le trucage de matches est une menace à l'intégrité et à la popularité du football et si l'on vous tente, prévenez immédiatement l'UEFA ou votre association nationale. Ces gens-là sont dangereux."

"Si l'un d'eux vous demande d'influencer un match, soyez capable de sentir ce qui se passe, refusez et alertez-nous. Ne vous laissez pas happer par le crime organisé. Être reconnu coupable est passible d'un carton rouge, mais pour la vie. Nous cherchons à vous protéger et à protéger le football."