L'UEFA EURO 2016 en chiffres

Alors que l'UEFA EURO 2016 vient de toucher à sa fin, voici les chiffres clés de la compétition, du plus rapide au meilleur passeur, en passant par le nombreux records de Cristiano Ronaldo.

La joie des Portugais
La joie des Portugais ©AFP/Getty Images

4 – Aaron Ramsey et Eden Hazard sont les meilleurs passeurs de la phase finale française avec quatre passes décisives chacun.

6 – Avec six réalisations, Antoine Griezmann devient le meilleur buteur en une phase finale de l'EURO depuis Michel Platini (9 buts) en 1984.

9 – En marquant face au Pays de Galles, Cristiano Ronaldo a rejoint Platini en tant que meilleurs buteurs de l'Histoire en phase finale du Championnat d'Europe de l'UEFA, le capitaine portugais étant également devenu le premier joueur à marquer lors de quatre phases finales de l'EURO face à la Hongrie en phase de groupes.

18 ans et 328 jours – Le Portugais Renato Sanches est devenu le plus jeune joueur à disputer une finale de l'EURO, détrônant Ronaldo qui avait 19 ans et 150 jours en 2004.

Cristiano Ronaldo est entré dans l'Histoire lors de l'EURO 2016
Cristiano Ronaldo est entré dans l'Histoire lors de l'EURO 2016©Getty Images

21 – Ronaldo, encore lui, s'est attribué le record de matches disputés à l'EURO durant la phase de groupes, ajoutant quatre apparitions supplémentaires à son total durant la phase à élimination directe.

27 – Comme le nombre d'arrêts réalisés par Hannes Halldórsson, le gardien islandais, soit plus de cinq par match en moyenne. Un record  à cet EURO.

32,8 – En km/h, comme la pointe de vitesse enregistrée par Kinglsey Coman, joueur le plus rapide de l'UEFA EURO 2016 devant Yannick Carrasco (32,3km/h).

Le Hongrois Gábor Király en action
Le Hongrois Gábor Király en action©AFP/Getty Images

40 ans et 86 jours – Gábor Király est devenu le joueur le plus âgé à jouer en phase finale de l'EURO, le célèbre gardien au pyjama hongrois quittant finalement la compétition après une défaite en 8es de finale face à la Belgique.

41 – En battant la France en finale, le Portugal s'est offert sa première victoire sur les Bleus en 41 ans.

56 – Comme le nombre d'années depuis la dernière défaite à domicile des Bleus lors d'une phase finale majeure, un revers 2-0 contre la Tchécoslovaquie en petite finale de l'édition 1960.

66.67 – Seuls deux tiers des penalties sifflés en France (hors séances de tirs au but) ont terminé au fond des filets, Ronaldo, Sergio Ramos, Aleksandar Dragović et Mesut Özil échouant tous des 11 mètres durant l'UEFA EURO 2016. C'est le plus faible taux de conversion depuis l'édition 1972 (50 %).

Robert Lewandowski fête son but face au Portugal
Robert Lewandowski fête son but face au Portugal©AFP/Getty Images

100 – Le Polonais Robert Lewandowski ouvrait le score face au Portugal en quarts après seulement 100 secondes de jeu, signant ainsi le deuxième but de plus rapide de l'Histoire de l'EURO, derrière Dmitri Kirichenko pour la Russie face à la Grèce en 2004 (67 secondes).

108 – Comme le nombre de buts marqués durant les 51 matches de l'UEFA EURO 2016, soit 2,12 buts par match en moyenne, ou un but toutes les 44 minutes (contre 2,45 buts par match à l'UEFA EURO 2012.

600 – En ouvrant le score phase à l'Islande en première journée du Groupe F, Nani inscrivait le 600e but de l'Histoire en phase finale de l'EURO.

2 427 303 – Comme le nombre de spectateurs présents dans les tribunes de l'UEFA EURO 2016, soit une moyenne de 47 594 spectateurs par match. Meilleure affluence depuis 1988.

Pour plus de statistiques, rendez-vous sur notre section dédiée ici

Haut