UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Italie - Espagne, présentation de cette demi-finale de l'UEFA EURO 2020

L'Italie affronte l'Espagne à l'occasion de la première demi-finale de l'EURO 2020. Tout savoir sur le match ici.

L'Italie affronte l'Espagne à l'occasion de la première demi-finale de l'UEFA EURO 2020 à Londres, mardi 6 juillet à 21 heures.


En bref

L'une des plus anciennes rivalités d'Europe est de nouveau à l'honneur lors de la première demi-finale de l'UEFA EURO 2020, alors que l'Italie et l'Espagne s'affrontent pour la quatrième fois en quatre EURO. L'Italie s'était imposée en huitièmes de finale il y a cinq ans, mettant fin au règne de huit ans de l'Espagne, un règne qui comprenait des victoires contre les Azzurri en quarts de finale en 2008 et en finale en 2012.

L'Italie a battu la Belgique 2-1 en quarts de finale, enregistrant ainsi sa 15e victoire consécutive dans le Championnat d'Europe de l'UEFA, un nouveau record dans la compétition, éclipsant la marque de 14 qu'elle partageait auparavant avec l'Allemagne et la Belgique. L'Espagne a également dû faire preuve de courage pour atteindre le dernier carré, faisant plier la Suisse aux tirs au but après un match nul 1-1.

Italie 2-0 Espagne : les temps forts
Italie 2-0 Espagne : les temps forts

Où regarder le match ?

Les fans peuvent trouver leur(s) partenaire(s) de diffusion local/aux de l'UEFA EURO 2020 ici.

Les compos

Italie : Donnarumma; Di Lorenzo, Bonucci, Chiellini, Emerson; Barella, Jorginho, Verratti; Chiesa, Immobile, Insigne
Forfait : Spinazzola (tendon d'Achille)

Espagne : Unai Simón; Azpilicueta, Eric García, Laporte, Jordi Alba; Koke, Sergio Busquets, Pedri; Ferran Torres, Oyarzabal, Olmo
Forfait : Sarabia (aine)

EURO 2012 : Iniesta face à l'Italie
EURO 2012 : Iniesta face à l'Italie

Déclarations

Roberto Mancini, Italie, sélectionneur
Ce sera difficile, même si l'Espagne est différente de la Belgique. Ce ne sera pas le même genre de match par rapport au tour précédent, mais il présentera à coup sûr de nombreuses difficultés. L'Espagne a été extraordinaire pendant des années, même si maintenant il y a eu du changement et c'est une équipe plus jeune. Ils ont un bon entraîneur et de très bons joueurs.

(Luis Enrique) est un très bon entraîneur ; il a remporté la Champions League avec Barcelone. Mais pas seulement : sa Roma pratiquait également un très bon football. Lorsqu'un entraîneur parvient à faire bien jouer ses équipes, cela démontre sa capacité, quels que soient les résultats obtenus.

Leonardo Bonucci, Italie, défenseur
L'Espagne a été critiquée, mais Luis Enrique a eu raison de protéger son équipe et d'unir encore plus le groupe. Ils sont très unis, dans leur onze de départ comme toute l'équipe. Lorsque vous rencontrez une équipe aussi forte mentalement, le match est toujours difficile. Mais si nous montrons l'Italie des 30 derniers matches, nous pouvons certainement obtenir le résultat que nous voulons.

Luis Enrique, Espagne, sélectionneur
Il n'est pas possible de réaliser quelque chose de grand dans un sport d'équipe si vous pensez que les individus sont plus importants que l'unité. Nous ressemblons plus à une équipe de club qu'à une équipe nationale. Et je pense que les joueurs espagnols ont montré leur véritable niveau.

J'imagine que c'est le moment pour mes joueurs de s'amuser, d'en profiter. Aujourd'hui, nous avons eu la séance d'entraînement d'avant-match, qui est une séance de faible intensité, mais c'est là que vous pouvez voir comment chaque joueur se sent, et ils ont tous fière allure. Je suis très content pour eux et nous allons juste essayer de profiter de cette expérience.

Unai Simón, Espagne, gardien
Nous devons aborder la demi-finale frais, confiants et la tête haute. Nous devons gagner l'EURO maintenant.

Pedri, milieu de terrain de l'Espagne
Les deux équipes ont un milieu de terrain très fort et beaucoup de qualité dans cette zone. Ce sera un match très disputé au milieu. L'équipe qui s'en sortira le mieux sera celle qui fera le moins d'erreurs.

Forme du moment (le plus récent en premier)

Italie : VVVVVV

Espagne : NVVNNV

Nommé pour le But du tour 5 Gazprom, Lorenzo Insigne (Italie)
Nommé pour le But du tour 5 Gazprom, Lorenzo Insigne (Italie)

Rencontres précédentes
• L'Italie a mis fin à l'aventure de l'Espagne pour l'UEFA EURO 2016, en s'imposant 2-0 en huitième de finale au Stade de France grâce à des buts dans chaque mi-temps de Giorgio Chiellini (33e minute) et Graziano Pellè (90e+1). Leonardo Bonucci, Alessandro Florenzi et le remplaçant Lorenzo Insigne ont tous joué pour l'Italie ; David de Gea, Jordi Alba, Sergio Busquets et Álvaro Morata ont tous débuté pour l'Espagne.

• Ces équipes se sont également rencontrées à deux reprises lors des qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA 2018 ; le match à Turin s'est terminé sur un score de 1-1 avant que Morata n'inscrive le dernier but de l'Espagne lors d'une victoire 3-0 au Santiago Bernabéu de Madrid. L'Espagne a terminé en tête du Groupe G ; l'Italie, vice-championne du monde, a été battue 1-0 sur l'ensemble des deux matches par la Suède en barrages, ce qui constitue la première non-qualification de l'Italie pour une Coupe du Monde depuis 1958.

• Les deux nations se sont rencontrées 37 fois : elles ont enregistré 11 victoires chacune et 15 nuls, avec deux victoires italiennes, une espagnole et trois nuls en six rencontres de l'EURO.

EURO 2012, focus sur Andrea Pirlo
EURO 2012, focus sur Andrea Pirlo


• Les deux équipes s'affrontent pour le quatrième EURO consécutif : elles ont fait match nul 0-0 en quart de finale de l'UEFA EURO 2008 à Vienne, avant que Cesc Fàbregas ne transforme le tir au but de la victoire pour l'Espagne, qui s'est imposée 4-2 aux tirs au but.

• Les deux pays ont également fait match nul 1-1 lors du premier match de l'UEFA EURO 2012, avant de s'affronter à nouveau en finale, que l'Espagne a remportée 4-0, la plus large victoire en finale. Alba a ouvert le score au NSC Olimpiyskiy, à Kyiv, Busquets faisant également partie de l'équipe d'Espagne. Bonucci et Chiellini étaient tous deux titulaires pour l'Italie, mais ce dernier est sorti sur blessure au milieu de la première mi-temps.

• Cette défaite à l'UEFA EURO 2016 est la seule défaite de l'Espagne face à l'Italie lors des huit derniers matches entre les deux équipes (3 victoires) depuis une défaite 2-1 en amical à Bari en août 2011. En match de compétition, cette défaite à Saint-Denis il y a cinq ans est la seule défaite de l'Espagne lors des six dernières rencontres (2 victoires) depuis une défaite 2-1 contre la Squadra Azzurra lors de la Coupe du Monde 1994.

• Avec cette 38e rencontre contre l'Espagne, l'Italie n'a joué que contre la France (39 matches) et la Suisse (59) plus souvent que face à l'Espagne ; les Azzurri sont désormais les adversaires les plus fréquents de l'Espagne, à égalité avec le Portugal.

Les qualifiés à la loupe : Italie
Les qualifiés à la loupe : Italie

À l'EURO, Italie
• Le bilan de l'Italie en demi-finale de l'EURO est de 3 qualifications et 1 élimination :
1968 Q 0-0 Union soviétique (victoire à la pièce)
1988 É 0-2 Union soviétique
2000 Q 0-0 Pays-Bas (3-1 t.a.b.)
2012 Q 2-1 Allemagne

• L'Italie dispute sa dixième phase finale d'EURO, sa septième consécutive depuis qu'elle a manqué l'édition 1992 en Suède. Elle a échoué en phase de groupes seulement deux fois, en 1996 et 2004 ; à l'UEFA EURO 2016, elle s'est arrêtée en quarts de finale.

• L'Italie a été sacrée chez elle lors du Championnat d'Europe de l'UEFA 1968 et a perdu deux finales, en 2000 et 2012.

• Pour la présente édition, les hommes de Roberto Mancini ont remporté leurs dix matches éliminatoires, terminant en tête du Groupe J et devenant la huitième équipe à réussir le parcours parfait, la Belgique en ayant fait autant lors de ces éliminatoires de l'UEFA EURO 2020. Parmi les six précédents à avoir réussi pareil exploit, seule l'Espagne a ensuite été sacrée (2012) ; cependant, l'Italie et la Belgique ont également remporté leurs trois matches de groupes en phase finale, en ce mois de juin 2021.

• Une victoire 3-0 à l'extérieur sur la Bosnie-Herzégovine lors de l'avant-dernière journée était la dixième victoire consécutive de l'Italie, une première.

• Les Azzurri ont remporté 11 victoires consécutives avec une victoire 9-1 à domicile contre l'Arménie lors de leur dernier match de qualification. C'était la première fois qu'ils marquaient neuf buts dans un match depuis août 1948. Sept joueurs différents ont trouvé le chemin des filets, un nouveau record national.

• L'Italie, qui n'avait jamais inscrit trois buts dans un match de phase finale de l'EURO avant ce tournoi, y est parvenue lors de ses deux premiers matches, en battant la Suisse et la Turquie 3-0 à l'Olimpico de Rome, où elle s'est assuré la première place du Groupe A en battant le pays de Galles 1-0 lors de la dernière journée.

• L'Italie s'est débarrassée de l'Autriche en huitième de finale à Londres, grâce à des buts inscrits en prolongation par les remplaçants Federico Chiesa (95e) et Matteo Pessina (105e), qui lui ont permis de se qualifier pour un quatrième quart de finale consécutif de l'EURO.

• Le bilan de l'Italie dans les matches à élimination directe de la phase finale de l'EURO est de 9 victoires et 6 défaites.

• En quarts de finale, des buts inscrits en première mi-temps par Nicolò Barella (31e) et Lorenzo Insigne (44e) ont permis à l'Italie de s'imposer 2-1 contre la Belgique à la Football Arena de Munich. L'Italie a porté sa série de victoires à l'EURO à 15 et a mis fin à celle de la Belgique à 14.

• La victoire contre l'Autriche en huitième de finale était la troisième de l'Italie sur ses sept matches à Wembley, les six précédents ayant été disputés contre l'Angleterre (2 victoires, 1 défaite). Sa dernière visite avant l'UEFA EURO 2020 était un match amical 1-1 en mars 2018 dans lequel Insigne a marqué un penalty égalisateur à la 87e minute et Bonucci, Gianluigi Donnarumma, Jorginho, Ciro Immobile, Chiesa et Andrea Belotti ont également participé. La seule défaite des Azzurri à Wembley était un revers 2-0 lors des qualifications pour la Coupe du Monde 1978.

• Le bilan de l'Italie en Angleterre est de 8 victoires, 6 nuls et 11 défaites. Lors de l'EURO 96, les Italiens ont disputé leurs deux premiers matches de groupes à Anfield, à Liverpool, où ils ont battu la Russie 2-1 avant de s'incliner sur le même score face à la République tchèque. Ils ont ensuite été éliminés après un match nul et vierge contre les futurs champions allemands à Old Trafford, à Manchester.

• Lors de la Coupe du Monde 1966, les Azzurri ont commencé par une victoire 2-0 contre le Chili au Roker Park de Sunderland, mais ont été battus 1-0 par l'Union soviétique lors de leur deuxième match et éliminés par une défaite 1-0 contre la Corée du Nord à Ayresome Park, Middlesbrough.

Les qualifiés à la loupe : Espagne
Les qualifiés à la loupe : Espagne



À l'EURO, Espagne

• L'Espagne a remporté ses quatre demi-finales de l'EURO :
1964 2-1 contre la Hongrie (a.p.)
1984 1-1 contre le Danemark (a.p., 5-4 t.a.b.)
2008 3-0 contre la Russie
2012 0-0 contre le Portugal (a.p., 4-2 t.a.b.)

• Il s'agit du septième EURO consécutif pour l'Espagne. Championne en 1964, elle a également été victorieuse en 2008 et 2012, devenant ainsi la première équipe à conserver le trophée Henri Delaunay.

• En 2016, l'Espagne a été battue par l'Italie en huitièmes de finale de l'UEFA EURO 2016, les Azzurri s'imposant 2-0. Éliminée également en huitièmes de finale de la Coupe du Monde 2018 par la Russie hôte aux tirs au but, l'Espagne n'a réussi à atteindre les quarts de finale dans aucun de ses trois derniers tournois majeurs avant celui-ci.

• L'Espagne et l'Allemagne ou l'Allemagne de l'Ouest sont les équipes les plus couronnées à l'EURO avec trois trophées.

• L'Espagne s'est qualifiée pour l'UEFA EURO 2020 en remportant huit de ses dix matches de qualification et en faisant deux nuls. Elle a terminé avec 26 points dans le Groupe F, cinq de plus que la Suède, deuxième, qui faisait également partie du Groupe E lors du tournoi final.

• Les triples champions sont l'une des cinq équipes qui n'ont pas perdu un match dans les éliminatoires de l'UEFA EURO 2020, avec la Belgique, l'Italie (qui a remporté tous ses matches et a également enregistré trois victoires dans le tournoi final), le Danemark et l'Ukraine.

• L'Espagne a eu plus de tirs (227), de possession (70 %) et de passes réussies (91 %) que toute autre équipe en qualification.

• L'équipe de Luis Enrique a disputé ses trois matches du Groupe E au stade La Cartuja de Séville. Elle a commencé par un match nul et vierge contre la Suède, première du groupe, avant d'être tenue en échec 1-1 par la Pologne. Les Espagnols ont retrouvé le chemin de la victoire lors du troisième match, en battant la Slovaquie 5-0. C'était la première fois que l'Espagne marquait cinq buts dans un match de phase finale de l'EURO et ce score égale la victoire la plus large dans un Championnat d'Europe de l'UEFA.

• L'Espagne est devenue la première équipe a inscrire cinq buts dans deux matches consécutifs de l'EURO en vertu de sa victoire 5-3 sur la Croatie en huitièmes de finale, le 28 juin, un match où elle menait 3-1 à cinq minutes du terme. Les buts d'Álvaro Morata et Oyarzabal lui ont offert la qualification.

• Oyarzabal a inscrit le penalty décisif lors de la victoire 3-1 aux tirs au but contre la Suisse en quart de finale, le match s'étant terminé sur un score de 1-1 après 120 minutes. Sergio Busquets a touché le poteau et Rodri a vu son tir repoussé avant que la Roja ne s'impose.

• Chaque fois que l'Espagne a gagné son quart de finale de l'EURO, elle a remporté le trophée.

• L'Espagne a perdu cinq de ses neuf matches à Wembley (2 victoires), même si elle a remporté le plus récent, 2-1 contre l'Angleterre en UEFA Nations League, en septembre 2018, grâce à des buts de Saúl Ñíguez et Rodrigo. Les Espagnols ont également subi l'élimination en Championnat d'Europe de l'UEFA sur ce terrain, perdant 4-2 aux tirs au but contre l'Angleterre après 120 minutes sans but en quart de finale de l'EURO 96.

• Le bilan de l'Espagne en Angleterre est de 5 victoires, 5 nuls et 9 défaites. Lors de la Coupe du Monde 1966, son bilan était de 1 victoire et 2 défaites ; à l'EURO 96, où elle a joué ses trois matches de groupes à Leeds avant de s'incliner aux tirs au but face à l'Angleterre en quarts de finale, son bilan était de 1 victoire et 3 nuls.

On se connaît...

• L'entraîneur espagnol Enrique était en charge de la Roma en 2011/12 lorsque Daniele De Rossi, aujourd'hui membre du staff de Roberto Mancini, faisait partie de l'équipe.

• Ont joué en Espagne :
Salvatore Sirigu (Séville 2016/17 prêt, Osasuna 2017 prêt)
Ciro Immobile (Séville 2015/16)
Alessandro Florenzi (Valence 2020)

• Ont joué ensemble :
Alessandro Florenzi et José Gayà (Valence 2020)
Álvaro Morata et Giorgio Chiellini, Leonardo Bonucci (Juventus 2014-16, 2020-)
Álvaro Morata et Federico Bernardeschi, Federico Chiesa (Juventus 2020-)
Alex Meret, Lorenzo Insigne et Fabián Ruiz (Napoli 2018-)
Giovanni Di Lorenzo et Fabián Ruiz (Napoli 2019-)
Emerson et César Azpilicueta (Chelsea 2017-)
Jorginho et César Azpilicueta (Chelsea 2018-)
Marco Verratti et Pablo Sarabia (Paris Saint Germain 2019-)

• Chiesa a inscrit deux buts devant Unai Simón pour que l'Italie batte l'Espagne 3-1 lors de la première journée du Championnat d'Europe des moins de 21 ans de l'UEFA 2019 à Bologne. Meret, Nicolò Barella et le remplaçant Alessandro Bastoni faisaient également partie de l'équipe italienne, tandis qu'Oyarzabal et Fabián Ruiz étaient titulaires pour l'Espagne. L'Italien Manuel Locatelli et l'Espagnol Dani Olmo étaient des remplaçants inutilisés.

• Jorginho a débuté et Emerson est entré en jeu en tant que remplaçant lors de la victoire de Chelsea sur une équipe de Manchester City comprenant Rodri, Aymeric Laporte et Ferran Torres, 1-0 à Wembley en demi-finale de la FA Cup 2020/21 le 17 avril. Chelsea, avec Jorginho de nouveau titulaire, a également battu City sur le même score en finale de l'UEFA Champions League le mois suivant, bien qu'aucun de ces trois internationaux espagnols ni leur compatriote Eric García ne soit sorti du banc de touche de City.

• Laporte a marqué le but vainqueur pour City à Wembley lors de sa victoire 1-0 contre Tottenham en finale de la Coupe de la Ligue 2020/21 le 25 avril.

• Busquets faisait partie de l'équipe de Barcelone qui a remporté la finale de l'l'UEFA Champions League 2011 à Wembley, en battant Manchester United 3-1. Il a également joué aux côtés de Thiago Alcántara et David de Gea pour l'Espagne, qui a battu l'Angleterre 2-1 à Wembley en Ligue des Nations de l'UEFA en septembre 2018.

• Chiellini faisait partie de l'équipe de la Juventus qui a battu Tottenham 2-1 à Wembley pour remporter un huitième de finale de l'UEFA Champions League 2017/18, 4-3 sur l'ensemble des deux matches.

• Morata a inscrit un doublé lors de la victoire 3-1 de la Juventus à domicile contre une équipe de la Lazio comprenant Francesco Acerbi et Ciro Immobile le 6 mars.

• Marco Verratti et Alessandro Florenzi ont débuté les deux matches du Paris Saint-Germain, qui a battu une équipe de Barcelone composée de Busquets, Jordi Alba et Pedri 5-2 sur l'ensemble des deux matches en huitièmes de finale de l'UEFA Champions League 2020/21. Busquets et Pedri avaient également débuté le dernier match de groupe du Barça - une défaite 0-3 à domicile contre une équipe de la Juventus comprenant Bonucci et le remplaçant Chiesa.

• Le milieu de terrain espagnol Thiago Alcántara est né dans la ville italienne de San Pietro Vernotico alors que son père Mazinho jouait pour Lecce.

Aux tir au but
• Le bilan de l'Italie dans les séances de tirs au but en compétition est de 4 qualifications et 7 éliminations
8-9 contre la Tchécoslovaquie, troisième place du Championnat d'Europe de l'UEFA 1980
3-4 contre l'Argentine, demi-finale de la Coupe du Monde de la FIFA 1990
2-3 contre le Brésil, finale de la Coupe du Monde de la FIFA 1994
3-4 contre la France, quart de finale de la Coupe du Monde de la FIFA 1998
3-1 contre les Pays-Bas, demi-finale de l'UEFA EURO 2000
5-3 contre la France, finale de la Coupe du Monde de la FIFA 2006
2-4 contre l'Espagne, quart de finale de l'UEFA EURO 2008
4-2 contre l'Angleterre, quart de finale de l'UEFA EURO 2012
6-7 contre l'Espagne, demi-finale de la Coupe des Confédérations de la FIFA 2013
3-2 contre l'Uruguay, troisième place de la Coupe des Confédérations de la FIFA 2013
5-6 contre l'Allemagne, quart de finale de l'UEFA EURO 2016

• Le bilan de l'Espagne lors de ses neuf séances de tirs au but en compétition est de 5 victoires et 4 défaites :
5-4 contre le Danemark, demi-finale du Championnat d'Europe de l'UEFA 1984
4-5 contre la Belgique, quart de finale de la Coupe du Monde de la FIFA 1986
2-4 contre l'Angleterre, quart de finale de l'EURO 96
3-2 contre la République d'Irlande, huitième de finale de la Coupe du Monde de la FIFA 2002
3-5 contre la Corée du Sud, quart de finale de la Coupe du Monde de la FIFA 2002
4-2 contre l'Italie, quart de finale de l'UEFA EURO 2008
4-2 contre le Portugal, demi-finale de l'UEFA EURO 2012
7-6 contre l'Italie, demi-finale de la Coupe des Confédérations de la FIFA 2013
3-4 contre la Russie, huitième de finale de la Coupe du Monde de la FIFA 2018
3-1 contre la Suisse, quarts de finale de l'UEFA EURO 2020

• Aucune équipe n'a jamais remporté deux séances de tirs au but dans le même EURO.

Autour du match
Italie
• La victoire de l'Italie contre la Belgique était la 13e de suite, bien que contrairement aux 11 premiers matches de cette série, l'équipe de Roberto Mancini ait encaissé un but lors de chacun de ses deux derniers matches. La défense italienne n'a pas été vaincue plus d'une fois lors de ses 35 derniers matches, depuis une défaite 3-1 contre la France en amical le 1er juin 2018, leur deuxième match sous Mancini.

• Les Azzurri sont désormais invaincus en 32 matches (27 victoires), battant ainsi un record national qui tenait depuis les années 1930. Leur dernière défaite remonte à 1-0 contre le Portugal à Lisbonne en UEFA Nations League, le 10 septembre 2018.

• La dernière fois que l'Italie a été menée au score dans un match, c'est lorsque Edin Džeko a donné l'avantage à la Bosnie-Herzégovine à la 57e minute lors d'une rencontre d'UEFA Nations League à Florence le 4 septembre 2020 ; les Azzurri ont égalisé dix minutes plus tard. C'est la seule période au cours de ses 23 derniers matches où l'Italie a été menée.

• Le seul autre EURO au cours duquel l'Italie a remporté ses trois matches de groupe a eu lieu en 2000, lorsqu'elle a également commencé par une victoire contre la Turquie (2-1) avant de battre la Belgique (2-0) et la Suède (2-1) et de terminer vice-championne derrière la France.

• Le but de Nicolò Barella contre la Belgique était son sixième au niveau international et son premier en tournoi. Le milieu de terrain de l'Internazionale a marqué le premier but de l'Italie dans la campagne de qualification pour l'UEFA EURO 2020 – sept minutes après le premier match, une victoire 2-0 à domicile contre la Finlande.

• Lorenzo Insigne a dépassé les 10 buts en sélection en 45 matches. Il avait déjà marqué contre la Turquie lors de la première journée.

• Ciro Immobile a honoré sa 50e sélection contre la Belgique, devenant ainsi le troisième membre de l'équipe de Mancini à atteindre ce total, derrière Giorgio Chiellini et Leonardo Bonucci, qui ont tous deux dépassé les 100 sélections. L'attaquant de la Lazio est également le meilleur buteur de l'Italie, ayant trouvé le chemin des filets lors de cinq de ses sept derniers matches avec les Azzurri, ce qui porte son total de buts internationaux à 15. L'Italie a remporté les 13 matches dans lesquels il a marqué.

• Le doublé de Manuel Locatelli contre la Suisse lors de la deuxième journée était le premier de sa carrière professionnelle. Il n'avait marqué qu'une seule fois pour l'Italie, lors d'un match de qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA contre la Bulgarie en mars de cette année (2-0). Depuis ce match contre la Suisse, il n'a fait qu'une apparition en tant que remplaçant.

• Le but de Federico Chiesa contre l'Autriche à Wembley n'était que son deuxième avec l'Italie pour sa 29e apparition, le seul précédent étant le but de la victoire 9-1 des Azzurri contre l'Arménie en éliminatoires de l'UEFA EURO 2020.

• Matteo Pessina, appelé sur le fil par l'Italie, après le forfait de Stefano Sensi, blessé, a marqué les buts de la victoire contre le Pays de Galles à Rome et l'Autriche à Londres, après avoir inscrit ses deux premiers buts au niveau international lors d'une victoire amicale 7-0 contre Saint-Marin à Cagliari avant le tournoi.

• Gaetano Castrovilli, qui a obtenu la deuxième de ses trois sélections contre Saint-Marin, 18 mois après ses débuts, a remplacé Lorenzo Pellegrini, blessé, dans le groupe à la veille du tournoi.

• Vingt-cinq des 26 joueurs de la sélection de Mancini sont entrés sur le terrain jusqu'à présent à l'UEFA EURO 2020, le gardien de but Alex Meret faisant exception.

• Parmi les sept joueurs italiens sélectionnés à la fois pour l'UEFA EURO 2016 et ce tournoi, on trouve le capitaine Chiellini, qui participe à sa quatrième phase finale d'EURO consécutive, ainsi que Bonucci et Salvatore Sirigu, qui participent tous deux à leur troisième. Les autres survivants d'il y a cinq ans sont Federico Bernardeschi, Alessandro Florenzi, Immobile et Insigne.

• Bonucci a fait sa 16e apparition en phase finale de l'EURO contre la Belgique, une de plus que son coéquipier défensif Chiellini, et il est maintenant à une distance du record de Gianluigi Buffon dans le tournoi pour l'Italie.

• Chiellini et Bonucci sont les seuls membres de l'équipe d'Italie à avoir marqué lors d'un précédent tournoi majeur, le premier ayant trouvé le chemin des filets contre le Brésil lors de la Coupe des Confédérations de la FIFA 2013 et contre l'Espagne lors de l'UEFA EURO 2016, tandis que le second a été le buteur des Azzurri sur penalty lors du quart de finale 2016 contre l'Allemagne.

• Leonardo Spinazzola a quitté le terrain sur une civière en quart de finale contre la Belgique avec une rupture du tendon d'Achille et risque de rester longtemps sur la touche.

Espagne
• Le triomphe de l'Espagne aux tirs au but contre la Suisse était son troisième consécutif en phase finale de l'EURO, après les victoires aux tirs au but contre l'Italie en quart de finale de 2008 et le Portugal en demi-finale de 2012. L'Espagne a toutefois été éliminée de la Coupe du Monde de la FIFA 2018 aux tirs au but par la Russie, pays organisateur du tournoi.

• L'Espagne est l'équipe qui a marqué le plus de buts à l'UEFA EURO 2020 – avec 12 buts, soit un de plus que l'Italie et le Danemark. Trois de ces buts ont été marqués contre son camp, dont celui qui a ouvert le score lors du match nul 1-1 contre la Suisse. Les Espagnols sont également en tête des statistiques du tournoi pour la possession de balle (67,2 %) et la précision des passes (89,4 %).

• Grâce à sa victoire 5-3 en prolongation contre la Croatie en huitième de finale, l'Espagne est devenue la première équipe à marquer cinq buts lors de deux rencontres successives en finale de l'EURO.

• Mikel Oyarzabal, qui a marqué le penalty décisif lors de la séance de tirs au but contre la Suisse après avoir également trouvé le chemin des filets en prolongation contre la Croatie, est entré en jeu en tant que remplaçant lors des cinq matches de l'Espagne à l'UEFA EURO 2020 – il est le seul joueur à l'avoir fait. Seules cinq de ses 18 sélections internationales l'ont vu titulaire, ses huit dernières apparitions ayant toutes eu lieu sur le banc de touche.

• La victoire 5-0 contre la Slovaquie lors de la troisième journée a été la plus large de l'Espagne en phase finale de l'EURO, dépassant les deux victoires 4-0 qu'elle avait obtenues à l'UEFA EURO 2012 – contre la République d'Irlande en phase de groupe et l'Italie en finale.

• Le but d'Aymeric Laporte contre la Slovaquie était son premier pour l'Espagne, pour sa quatrième apparition, et le but de Ferran Torres, 44 secondes après son entrée sur le terrain, est le plus rapide marqué par un remplaçant en phase finale de l'EURO depuis l'Espagnol Juan Carlos Valerón (39 secondes) contre la Russie à l'UEFA EURO 2004.

• Le match nul de la deuxième journée contre la Pologne était le troisième d'affilée pour l'Espagne sous la direction de Luis Enrique, après le match nul contre le Portugal à Madrid le 4 juin, dans lequel le défenseur nouvellement naturalisé Laporte a fait ses débuts, et le match nul contre la Suède lors de la première journée. En raison d'une maladie dans le camp espagnol, le deuxième match amical prévu, contre la Lituanie à Leganés, a été joué – et remporté 4-0 – par l'équipe espagnole des moins de 21 ans, avec Luis de la Fuente comme entraîneur.

• Invaincue lors de ses cinq rencontres de l'UEFA EURO 2020, l'Espagne n'a perdu qu'une seule de ses 29 dernières rencontres internationales – 0-1 à l'extérieur contre l'Ukraine en UEFA Nations League en novembre dernier – et est invaincue en 13 matches depuis (6 victoires, 7 nuls).

• Enrique a choisi de ne sélectionner que 24 joueurs, au lieu des 26 autorisés, pour son équipe de l'UEFA EURO 2020. Il n'y a aucun joueur du Real Madrid dans le groupe. Pourtant, le capitaine Sergio Ramos a commencé neuf des dix matches de qualification et a marqué quatre buts.

• En l'absence de Ramos, le Barcelonais Sergio Busquets a pris le relais. Le milieu de terrain aux 125 capes, nommé Star du match contre la Slovaquie et la Croatie après avoir manqué les deux premiers matches de groupe pour cause de maladie – est l'un des deux seuls joueurs de la sélection qui ont abordé l'UEFA EURO 2020 avec 50 sélections ou plus, l'autre étant Jordi Alba, - capitaine remplaçant contre la Suède et la Pologne, avec 77 sélections.

• À part Busquets et Alba, qui ont tous deux participé aux EURO 2012 et 2016 ainsi qu'à plusieurs Coupes du monde de la FIFA, seuls cinq autres joueurs de cette équipe ont déjà participé à des compétitions : David de Gea, César Azpilicueta, Koke, Thiago Alcántara et Morata, qui ont tous joué il y a cinq ans en France.

• Alba a disputé 15 rencontres de phase finale de l'EURO, une de moins que Cesc Fàbregas et Andrés Iniesta, qui codétiennent le record de matches dans le tournoi pour l'Espagne.

• Morata, qui a inscrit le quatrième but de l'Espagne en prolongation contre la Croatie, devenant ainsi le co-meilleur buteur de l'Espagne en finale de l'EURO avec Fernando Torres, a vu son penalty arrêté contre la Slovaquie – le cinquième d'affilée que l'Espagne a manqué dans le temps réglementaire – et est le seul membre de l'équipe à avoir un nombre de buts internationaux à deux chiffres (21). Koke n'a toujours pas marqué en 54 matches pour son pays.

• Seul un des 17 débutants dans un tournoi majeur de l'équipe a plus de 20 sélections internationales à son actif – Rodri, avec 24 – et l'un d'entre eux, le gardien Robert Sánchez, n'a pas encore fait ses débuts.

• Deux Espagnols – Pau Torres et Gerard Moreno – ont remporté l'UEFA Europa League avec Villarreal en 2020/21, battant le Manchester United de De Gea aux tirs au but en finale, tandis que les champions d'Espagne de l'Atlético de Madrid sont également représentés dans le groupe par deux joueurs – Koke et Marcos Llorente. Manchester City, vainqueur de la Premier League anglaise, a plus de joueurs inclus, quatre, que n'importe quel autre club – Ferran Torres, Eric García, Rodri et Laporte – tandis qu'il y en a trois du FC Barcelone, vainqueur de la Copa del Rey, le jeune Pedri rejoignant ses deux collègues de 32 ans Busquets et Alba.

• Les coupes nationales ont également été remportées en 2020/21 par Morata en Italie (Juventus) et Sarabia en France (Paris Saint-Germain), tandis qu'Azpilicueta a soulevé le trophée le plus prestigieux de tous en étant capitaine de Chelsea en Ligue des champions de l'UEFA.

• Gerard Moreno a été le co-meilleur buteur de l'UEFA Europa League 2020/21 avec sept buts et a également inscrit 23 buts pour Villarreal en Liga espagnole, un chiffre qui n'est dépassé que par Lionel Messi, avec 30 buts pour Barcelone. Il a manqué un penalty contre la Pologne et n'a toujours pas marqué en quatre sorties de l'UEFA EURO 2020, bien qu'il ait converti son tir au but lors de la victoire aux tirs au but contre la Suisse.

• Pedri est devenu le plus jeune joueur espagnol à participer à un match de la finale de l'EURO lorsqu'il a débuté le match contre la Suède à l'âge de 18 ans et 201 jours. Il est ensuite devenu le plus jeune joueur de tous les pays à participer à la phase à élimination directe de la compétition en entrant sur le terrain contre la Croatie 14 jours plus tard, mais ce record a été rapidement éclipsé par l'Anglais Jude Bellingham, qui avait 18 ans et 4 jours lorsqu'il est entré en jeu comme remplaçant contre l'Ukraine le 3 juillet.