UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Portugal 2-4 Allemagne, une Mannschaft à réaction étouffe le champion

Le Portugal s'incline pour la première fois depuis douze matches dans un EURO, ouvrant en grand le Groupe F.

Portugal 2-4 Allemagne
Portugal 2-4 Allemagne

Cristiano Ronaldo a ouvert la marque mais les Allemands ont ensuite déroulé grâce notamment à un Robin Gosens intenable.

Portugal - Allemagne, photos, réactions et stats


Le match

C'était le match de la peur pour les Allemands. Toute défaite leur était interdite, après le premier revers face à la France (1-0), lors de la première journée. Et pourtant, les choses débutaient bien mal pour les joueurs de Joachim Löw, lorsque sur un contre ultra rapide des Portugais, Bernardo Silva écartait sur le côté gauche. Diogo Jota centrait plein axe. Cristiano Ronaldo était à l'arrivée et n'avait plus qu'à pousser le ballon dans le but de Neuer, inscrivant son troisième but de la compétition, son douzième en phase finale de l'EURO (1-0, 15e). Record, évidemment.

POOL/AFP via Getty Images

Mais pour le Portugal, tout allait se précipiter en moins de cinq minutes. Sur un centre de Gosens de la gauche, Rúben Dias, à la lutte avec Havertz plein axe, se prenait les pieds dans le tapis. Le défenseur portugais ne parvenait pas à dégager le ballon et trompait son propre gardien (1-1, 35e). Et dans la foulée, les Portugais se retrouvaient une nouvelle fois sous pression. Gosens servait Müller. L'attaquant du Bayern prolongeait sur sa droite. Havertz centrait tendu devant le but. Et Guerreiro sous pression trompait à son tour son propre gardien (1-2, 39e).

Le Portugal allait alors totalement sombrer, dés le retour des vestiaires, sur une énorme inspiration de Thomas Müller. L'attaquant du Bayern décalait Gosens sur le côté gauche. Et pour sa deuxième passe décisive du match, l'attaquant de l'Atalanta Bergame délivrait un caviar dans l'axe. Havertz inscrivait à bout portant son premier but dans un tournoi majeur pour la Mannschaft (1-3, 51e). Enfin, Gosens était à son tour à la conclusion. L'homme du match expédiait un coup de tête énorme sous la transversale de Rui Patrício, sur un centre parfait de Kimmick (1-4, 51e). Le Portugal sombrait corps et âmes. Et la réduction du score de Diogo Jota ne changeait rien (2-4, 67e).

POOL/AFP via Getty Images

C'est la troisième fois que l'Allemagne marque quatre buts dans un match de phase finale de l'EURO, la première depuis la victoire contre la Grèce en 2012. De son côté, le Portugal n'avait perdu qu'un seul match de phase finale de l'EURO par plus d'un but d'écart (2-0), c'était contre la Suisse le 15 juin 2008. Tout est relancé dans ce Groupe F.

La dernière journée sera décisive, notamment le Portugal-France qui sera la revanche de la finale de l'UEFA EURO 2016 remporté par les Portugais (1-0) sur un but d'Eder qui a l'époque portait le maillot du LOSC.

Star de Match: Robin Gosens (Allemagne)

Une performance exceptionnelle de l'arrière gauche allemand. Il a été impliqué dans presque tous les buts et a réussi à trouver le chemin des filets lui-même. Il a toujours été impressionnant en dehors du ballon et a fermé l'espace à côté d'[Antonio] Rüdiger. Le Portugal a eu du mal à s'infiltrer dans son camp. Il est resté très haut lorsqu'il a attaqué et a toujours été une menace en un contre un et avec ses centres. La classe mondiale.

Steffen Freund, observateur technique de l'UEFA

Toutes les Stars du match Heineken de l'UEFA EURO 2020.

UEFA via Getty Images

Réactions

Danilo, milieu de terrain du Portugal
Oui, c'est un résultat lourd, nous n'avons pas pu bien gérer la tactique des Allemands. Ils ont réussi à avoir beaucoup de possession et à jouer dans notre milieu de terrain. En deuxième mi-temps, nous avons réagi, mais ce n'était pas suffisant.Fernando

Santos, entraîneur du Portugal
Nous avons bien commencé, avec une bonne organisation du jeu, en cherchant à attaquer, en obtenant quelques connexions. Nous avons bien exploité un mouvement de contre-attaque, qui était l'un des moments où nous savions qu'ils allaient avoir du mal. L'Allemagne était meilleure mais nous avions un pied dans le jeu. Nous avons eu une deuxième chance sur une contre-attaque qui aurait pu être un but et cela aurait pu tourner différemment. À la mi-temps, j'ai essayé de changer la donne, mais nous avons fini par encaisser les troisième et quatrième buts. Cela a secoué l'équipe, qui a tout de même essayé de réagir. Nous avons réduit le score à 4-2, nous avons eu un ballon contre le poteau, une ou deux occasions, mais l'Allemagne a aussi créé du danger. C'est une victoire équitable pour l'Allemagne.

João Moutinho, milieu de terrain du Portugal
C'est un résultat que nous ne voulions pas. Parfois, nous n'avons pas pu lutter contre la suprématie de l'Allemagne, mais nous devons tirer les choses positives de ce match. L'Allemagne a une grande équipe, beaucoup de bons joueurs qui ont joué entre les lignes. Nous n'avons pas réussi à nous défaire de la pression mais nous nous sommes améliorés. Nous avons fait 4-2 et nous avons quand même eu un ballon contre le poteau. Mais nous devons continuer à travailler.

Les stats

  • L'Allemagne a remporté ses cinq dernières confrontations avec le Portugal, depuis l'EURO 2000.
  • Les Allemands ont également marqué trois buts ou plus lors de quatre de leurs cinq dernières confrontations avec le Portugal.
  • Ronaldo a marqué 46 buts lors de ses 44 derniers matches pour le Portugal.
  • La défaite a mis fin à la série de sept matches sans défaite du Portugal. Ce n'est que sa troisième défaite en 31 matches.

Compos

Portugal : Rui Patrício; Nélson Semedo, Rúben Dias, Pepe, Guerreiro; Danilo, William Carvalho (Rafa Silva 58); Diogo Jota (André Silva 83e), Bruno Fernandes (Moutinho 64e), Bernardo Silva (Renato Sanches 46e); Ronaldo

Allemagne : Neuer; Ginter, Hummels (Can 63e), Rüdiger; Kimmich, Gündoğan (Süle 73e), Kroos, Gosens (Halstenberg 62e); Havertz (Goretzka 73e), Müller; Gnabry (Sané 87e)

Et ensuite...

Allemagne-Hongrie - mercredi à 21 heures
Portugal-France - mercredi à 21 heures