UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Lyon va rugir contre Paris

La capitaine de l'Olympique Lyonnais Wendie Renard est en confiance avant le match retour contre le Paris Saint-Germain mercredi.

Wendie Renard est impliquée sur l'ouverture du score des Lyonnaises samedi
Wendie Renard est impliquée sur l'ouverture du score des Lyonnaises samedi ©Anthony Massardi/Moustic Prod

Présence décisive sur le terrain, la patronne de la défense centrale de l'Olympique Lyonnais Wendie Renard ne l'est pas moins en dehors, et c'est en toute confiance qu'elle aborde le match retour des 8es de finale de l'UEFA Women's Champions League face au Paris Saint-Germain mercredi.

Wendie Renard a aidé l'OL à ouvrir le score au Stade Charléty au match aller, reprenant un corner de Louisa Necib avant de voir Corine Petit pousser le ballon derrière la ligne de but. Paris a répondu par l'intermédiaire de Fatmire Alushi peu après la pause, mais à 1-1 Wendie Renard est certaine que son équipe va se qualifier au stade de Gerland.

"On n'est pas inquiètes pour le match retour", a-t-elle expliqué. "Dans l'état actuel des choses, on est qualifiées. Les deux équipes ont manqué des occasions, mais j'y crois. Ce sera difficile, mais on va se qualifier."

Lyon a l'habitude de se frotter au PSG, un rival plein d'ambition qui a tant investi pour un jour bousculer l'OL qui règne en maître sur le football féminin français. En effet, les filles de Gérard Prêcheur restaient sur un succès 2-1 face à Paris en championnat la semaine précédente.

Néanmoins, Paris s'était imposé 1-0 à Lyon en janvier, et a posé de nombreux problèmes aux Lyonnaises lors de ce match aller. "On a laissé trop d'espace entre nos lignes, et elles en ont profité", déclare Wendie Renard. "Il va falloir corriger ça pour le match retour."

De son côté, Paris voudra s'inspirer de cette prestation, et sa confiance monte. "On a montré que malgré leur but, on était toujours dans le match, et c'est encourageant pour le match retour", a indiqué la Parisienne Jessica Houara. "L'année dernière, quand on prenait le premier but, on avait tendance à s'écrouler. Notre égalisation nous donne toutes les chances à Gerland."

L'équipe du PSG entraînée par un ancien de la maison lyonnaise, Farid Benstiti, a aussi joué avec moins de craintes que lors du championnat. "On aurait dit que le ballon nous brûlait les pieds à Gerland, alors on a travaillé sur notre jeu et sur nos craintes. On sait qu'on peut jouer au football, même contre Lyon", a ajouté Houara. "On a nos propres qualités offensives, on sait comment faire tourner le ballon et créer des situations dangereuses. C'est ce qu'on a fait à l'aller, et ça montre que l'écart se resserre."