Kimmich, des M19 à l'EURO

Champion d'Europe chez les moins de 19 ans en 2014, l'Allemand Joshua Kimmich a su saisir sa chance lors de l'UEFA EURO 2016. Confidences.

Joshua Kimmich a disputé l'UEFA EURO 2016 avec l'Allemagne
Joshua Kimmich a disputé l'UEFA EURO 2016 avec l'Allemagne ©Getty Images

Parlez-nous de ce sacre chez les M19 en Hongrie...

C'était quelque chose de génial. Ça m'a beaucoup aidé à progresser d'avoir participé à un tel EURO. Remporter un titre avec votre pays, c'est une expérience unique.

L'Allemagne a battu le Portugal 1-0 en finale...

Au coup de sifflet final, nous avons tous couru sur le terrain comme des fous. Certains de nous sont même tombés au sol. C'était une sensation incroyable, savoir que nous étions Champions d'Europe.

En quoi ce tournoi vous a-t-il aidé à progresser ?

C'est un Championnat d'Europe, et ça se sent tout de suite. De nombreux joueurs de la sélection allemande sont passés par les équipes de jeunes. C'est un titre qui reste à jamais avec vous. On se sent tous plus en confiance grâce à ça.

Quels conseils donneriez-vous aux M19 allemands cette année ?

Chaque joueur doit profiter le plus possible de cette chance de disputer un tel tournoi et doit bien sûr faire tout son possible pour offrir à l'Allemagne la couronne européenne. Vous ne savez jamais combien de Championnats d'Europe ou du Monde vous allez avoir la chance de disputer au cours de votre carrière, alors il faut vraiment tout donner.

Votre ascension depuis ce tournoi vous surprend-elle ?

J'ai aidé Leipzig à monter en deuxième division, puis j'ai été transféré au Bayern, ce n'est pas très commun ! Je ne suis pas surpris, mais c'est vrai que tout est allé très vite.

Y a-t-il un joueur au Bayern que vous admirez particulièrement ?

Vous apprenez quelque chose de nouveau chaque jour. David Alaba est un joueur très complet. À 24 ans, il peut jouer presque partout sur le terrain et est bourré de talent. Thiago Alcântara peut faire d'incroyables choses avec le ballon. Et puis il y a des joueurs expérimentés comme Philipp Lahm, Xabi Alonso, Thomas Müller. Voir comment ils gèrent certaines situations est un véritable privilège.