Dernier match crucial en Europa League

Plusieurs grands noms de la scène européenne devront se refaire jeudi à l'occasion des matches de barrage retour de l'UEFA Europa League.

Hans Henrik Andreasen (Esbjerg) et Joshua Guilavogui (St-Etienne) se retrouveront dès jeudi
Hans Henrik Andreasen (Esbjerg) et Joshua Guilavogui (St-Etienne) se retrouveront dès jeudi ©AFP/Getty Images

Plusieurs grands noms de la scène européenne devront se refaire jeudi à l'occasion des matches de barrage retours de l'UEFA Europa League.

Si des clubs tels que les Swansea City AFC, Tottenham Hotspur FC, FC Salzburg et Sevilla FC ont pris l'avantage sur leur adversaire respectif lors des matches allers du 22 août, les Feyenoord, Udinese Calcio, AS Saint-Étienne et VfB Stuttgart devront en revanche rattraper leur retard pour espérer accéder à la phase de groupes. 

La plus grosse surprise est probablement à mettre au crédit du FC Slovan Liberec qui a dominé l'Udinese 3-1 en Italie. Les hommes de Francesco Guidolin risquent ainsi d'être éliminés en match de barrage pour la troisième saison consécutive après avoir perdu à ce stade-là en UEFA Champions League les deux années précédentes.

"C'est entièrement notre faute donc nous ne pouvons pas parler de malchance", affirmait l'entraîneur des Zebrette. "Il faudra réussir quelque chose de très grand le 29 août, ne pas commettre la moindre erreur et créer de nombreuses occasions. Nous aurons besoin d'une excellente performance." 

Battu lors des ses trois premières sorties en championnat des Pays-Bas, le Feyenoord s'est également incliné 1-0 contre le FC Kuban Krasnodar, mais aura l'avantage du terrain au retour. "Nous avons que Krasnodar possède une équipe de qualité", reconnaissait l'entraîneur Ronald Koeman. "Mais nous évoluerons à domicile la semaine prochaine et nous pourrons compter sur le soutien de nos fans. C'est mal engagé mais dans un De Kuip bouillant, tout est possible." 

La réalisation tardive de Vedad Ibišević face au HNK Rijeka a permet à Stuttgart de conserver ses chances de qualification même si les Allemands devront remonter un déficit de 2-1. "Le but nous donne espoir et si nous n'en concédons pas (au retour), je pense qu'on peut y arriver", déclarait le capitaine des Rouges Christian Gentner.

De leur côté, les pensionnaires du Esbjerg fB sont revenus trois fois au score pour venir à bout de Saint-Étienne 4-3. "Nous pouvons nous contenter du nul au retour mais ça sera extrêmement compliqué", analysait le technicien danois tandis que son homologue français Christophe Galtier demeurait optimiste. "Un autre match nous attend et nous aurons l'occasion de corriger nos erreurs." 

Par ailleurs, des rencontres incertaines attendent plusieurs équipes après leurs matches nuls  1-1 entre les FC St Gallen-FC Spartak Moskva, IF Elfsborg-FC Nordsjælland et SV Zulte Waregem-APOEL FC. Selon l'entraîneur d'Elfsborg Jörgen Lennartsson, "ça se jouera sur des petits scores" dans les trois matches retours.

Haut