UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Gameiro dans l’histoire

En inscrivant le premier but sévillan en finale de l’Europa League, Kevin Gameiro est entré dans l’histoire du football français.

Kevin Gameiro rejoint les Français buteurs en finale
Kevin Gameiro rejoint les Français buteurs en finale ©Getty Images
Gameiro se souvient de Turin
Gameiro se souvient de Turin

En remportant sa troisième Europa League consécutive, le FC Séville est entré dans l’histoire de l’épreuve, aucun club n’ayant alors jamais réussi un tel exploit. Du côté des français, Kevin Gameiro s’est offert un autre exploit, il entre dans le club fermé des buteurs français en finale d’une Coupe d’Europe.

Ils ne sont en effet que neuf Bleus à avoir réussi à faire trembler les filets dans l’histoire des coupes européennes depuis la première finale de 1956, Gameiro devenant le premier français à marquer en finale de la C3 depuis 20 ans. Qui sont les autres membres du club ? UEFA.com vous donne la liste.

Pour la première finale de l’histoire des Coupes d’Europe, un club français se dresse face au Real Madrid. L’histoire retiendra que comme en Coupe du Monde, le premier buteur de l’épreuve est français, Michel Leblond ouvrant le score dès la sixième minute. Mené 2-0 puis 3-2, le Real Madrid finira par s’imposer.

Il faut attendre près de trente ans pour qu’un français marque de nouveau en finale d’une Coupe d’Europe. Le 29 mai 1985, alors que la rencontre sera totalement éclipsée par le drame du Heysel, Michel Platini inscrit le seul but de la finale et offre à la Juve sa première C1.

1993 : La joie marseillaise
1993 : La joie marseillaise©Getty Images

Deux ans après les larmes de Bari, Basile Boli inscrit l’une des plus belles pages du football français. Sa tête trompe Rossi juste avant la pause et offre à l’Olympique de Marseille la première C1 au football français l’année où la Coupe d’Europe des Clubs Champions devient Champions League.

L’année suivante, Marcel Desailly a rejoint sa victime. Membre du Milan AC de Fabio Capello, il participe à la plus grande surprise de la saison lorsque les Rossoneri font voler en éclat la dream team de Johan Cruyff qui n’avait alors perdu qu’un seul match européen cette saison là.

  • Paris Saint-Germain 1 - 0 Rapid Vienne : Bruno N’Gotty (29e)

Trois ans après Basile Boli, un autre défenseur tricolore entre dans l’histoire du football français. Le coup franc de Bruno N’Gotty offre au PSG son premier sacre européen en finale de la Coupe d’Europe des Vainqueurs de Coupe. La saison suivante, le club de la capitale ne parviendra pas à conserver son titre, battu en finale par le Barça du jeune Ronaldo.

Après avoir réussi l’exploit face à l'AC Milan en quarts de finale, les Girondins de Zidane trébuchent au match aller de la finale face au Bayern Munich. Au retour à Lescure, les Bavarois assoient leur domination en s’imposant 3-1, emmenés par un Jürgen Klinsmann qui rentre alors dans l’histoire avec ses 15 buts inscrits dans la compétition. Le club girondin sauve l’honneur, Daniel Dutuel devient le premier français buteur en finale de C3. Depuis hier, il n'est plus seul.

26 ans après les poteaux carrés, un Français fait chavirer Hampden Park. Alors que le Real est accroché par la surprise de l’épreuve, le Bayer Leverkusen, son numéro 5 Zinédine Zidane décroche une volée qui entre dans l’histoire des finales de Champions League et offre la neuvième couronne au Real. Avant Gameiro, il était le dernier français à avoir fait trembler des filets européens en finale.