Six victoires en phase de groupes

Un succès du FC Dinamo Moskva lui vaudrait un six sur six en phase de groupes. UEFA.com revient pour vous sur les cinq précédents.

Six victoires en phase de groupes
Six victoires en phase de groupes ©UEFA.com

Un succès du FC Dinamo Moskva lui vaudrait un six sur six en phase de groupes. UEFA.com revient pour vous sur les cinq précédents.

FC Salzburg (2009/10) 6 V, 9 bp 2 bc
Salzbourg était mené 1-0 sur le terrain de la SS Lazio lors de la 1re journée mais finissait par l'emporter 2-1 grâce à un but de Marc Janko à la 93e minute. Un seul autre but encaissé (encore contre la Lazio, au match retour) explique en partie son parcours immaculé, malgré la présence du Villarreal CF et du PFC Levski Sofia dans le Groupe G.

Malheureusement, les Autrichiens étaient éliminés dès les 16es par le R. Standard de Liège (3-2 en score cumulé).

FC Zenit (2010/11)6 V, 18 bp 6 bc
Le triplé d'Aleksandr Kerzhakov sur la pelouse du RSC Anderlecht annonçait la couleur dans le Groupe G : les Russes allaient marquer au moins trois buts lors de cinq de leurs six matches. L'AEK Athens FC et le HNK Hajduk Split étaient les autres victimes du Zenit, même si les Croates revenaient de 3-0 à 3-2 (4e journée).

Après avoir sorti le BSC Young Boys en 16es, le Zenit butait sur le FC Twente au tour suivant.

RSC Anderlecht (2011/12)6 V, 18 bp 5 bc
Difficiles tombeurs du Bursaspor en barrages, les Belges s'imposaient 4-1 d'entrée sur l'AEK. Le FC Lokomotiv Moskva et le SK Sturm Graz (deux fois) étaient ensuite battus sans pouvoir inscrire le moindre but, avant une nouvelle victoire sur l'AEK et un spectaculaire 5-3 contre le Lokomotiv pour boucler le Groupe L.

Mais le parcours d'Anderlecht s'arrêtait net en 16es, la faute à l'AZ Alkmaar, vainqueur 2-0 des Mauves en score cumulé.

FC Salzburg (2013/14) 6 V, 15 bp 3 bc
L'IF Elfsborg était laminé 4-0 en ouverture et Salzbourg poursuivait sur le même rythme contre l'Esbjerg fB et le Standard. Jonatan Soriano, meilleur buteur de l'épreuve avec huit réalisations, et Alan s'en donnaient à cœur joie en attaque dans ce Groupe C.

Les hommes de Roger Schmidt se payaient même le luxe d'humilier l'AFC Ajax en 16es (6-1 au total) avant de céder devant le FC Basel 1893.

Tottenham Hotspur FC (2013/14) 6 V, 15 bp 2 bc
Dans un Groupe K comptant le FC Sheriff, le Tromsø IL et le FC Anji Makhachkala, Tottenham n'encaissait son premier but que lors de la 4e journée, alors que la qualification était déjà acquise malgré le départ de son génie Gareth Bale au Real Madrid CF l'été précédent.

L'entraîneur portugais André Villas-Boas était malgré tout débarqué mi-décembre, les Spurs occupant seulement le septième rang en Premier League. Son successeur, l'intérimaire Tim Sherwood, leur permettait d'éliminer le FC Dnipro Dnipropetrovsk en 16es, mais le SL Benfica avait le dernier mot en 8es (5-3 sur les deux matches).