Éradiquons la pandémie de COVID-19 en suivant les cinq gestes barrières de l'Organisation mondiale de la santé et de la FIFA pour contribuer à freiner la diffusion de la maladie.
 

1. Lavez-vous fréquemment les mains 2. Toussez ou éternuez dans votre coude 3. Ne vous touchez pas le visage 4. Évitez les contacts proches 5. Restez chez vous si vous ne vous sentez pas bien.

Tous les détails >

L'Aris entre en résistance contre l'Atlético

L'Atlético tenant du titre revient en Grèce, où tout a commencé l'année dernière, pour défier l'Aris, invaincu sur ses terres en coupe d'Europe depuis... 40 ans.

Le stade Kleanthis Vikelidis de l'Aris Thessaloniki FC
Le stade Kleanthis Vikelidis de l'Aris Thessaloniki FC ©Getty Images

La saison passée, le Club Atlético de Madrid a débuté son épopée européenne, qui l'a finalement vu brandir le trophée de l'UEFA Europa League, sur la pelouse du Panathinaikos FC, à Athènes.

Le tenant du titre fait son retour en Grèce pour l'ouverture du Groupe B de l'UEFA Europa League, cette fois pour défier l'Aris Thessaloniki FC, qui ne s'est encore jamais incliné à domicile en 21 rencontres européennes depuis 1970.

S'il résiste aux Espagnols devant les 22 800 spectateurs du stade Kleanthis Vikelidis (match à guichets fermés), le club grec sera invaincu sur ses terres depuis le nul 1-1 décroché par le Chelsea FC le 16 septembre 1970, soit 40 ans jour pour jour !

C'est donc peu dire que la formation dirigée par Héctor Cúper est motivée, surtout qu'elle compte plusieurs joueurs espagnols dans ses rangs, à l'image de Javito. "J'ai hâte d'affronter l'Atlético", se réjouit l'attaquant de 26 ans. "Ce serait sympa de marquer dans un gros match comme celui-ci, mais le plus important reste que l'équipe se comporte bien."

L'Aris vient de s'incliner sur son terrain devant le Panathinaikos, samedi, mais Cúper n'y voit pas un mauvais présage. "Le résultat est décevant, mais je suis satisfait de la prestation de mes joueurs", analyse-t-il. "Il faut vite oublier cette défaite pour se concentrer sur ce match, qui s'annonce très compliqué."

L'ancien entraîneur du RCD Mallorca, du Valencia CF et du FC Internazionale Milano ne dispose que de 16 joueurs valides, dont trois gardiens, puisque Juan Carlos Toja, Danijel Cesarec et Neto sont suspendus, Toni Calvo absent pour raisons personnelles et l'international lituanien Deividas Česnauskis touché à l'aine.

Haut