Le site officiel du football européen

Le Portugal renverse la France

Le Portugal renverse la France
Cristiano Ronaldo soulève le trophée remporté par le Portugal ©Getty Images

"Nous avons allié la simplicité de la colombe à la sagesse du serpent". Voici comment Fernando Santos, le sélectionneur du Portugal, résume la victoire de son équipe, ultra pragmatique, à l'UEFA EURO 2016. En finale, les Lusitaniens ont battu la France, pays hôte, grâce à un but lointain signé Éder, et ce, sans Cristiano Ronalo, sorti en début de match, sur blessure.

Le Portugal a fini par remporter son premier titre international, malgré trois matches nuls en phase de groupes. Il s'est qualifié parmi les meilleurs troisièmes, et n'a remporté qu'un seul match dans le temps réglementaire ; c'était en demi-finale, contre le Pays de Galles (succès 2-0).

Au Stade de France, les choses avaient pourtant mal commencé : la France avait la balle et se montrait dangereuse et, après huit minutes de jeu, Cristiano Ronaldo se blessait au genou suite à un contact musclé avec Dimitri Payet. Le capitaine portugais avait beau tenter de tenir sa place, rien n'y faisait, et il devait quitter ses partenaires.

Cet événement avait le mérite de souder l'équipe portugaise qui tenait bon, malgré un Moussa Sissoko des grands soirs côté français. Quelques minutes plus tôt, déjà, Rui Patricio s'était employé pour sortir une superbe tête d'Antoine Griezmann, qui filait en lucarne. Le futur Joueur du Tournoi manquait de peu d'ouvrir le score.

Peu de choses, ou presque, à se mettre sous la dent par la suite. À l'heure de jeu, Kingsley Coman remplaçait Dimitri Payet pour tenter d'animer la rencontre. À son tour, il parvenait à servir Griezmann, dont la tête manquait le cadre. Un peu plus tard, Olivier Giroud tentait de tromper Rui Patrício, mais le portier restait vigilant.

La seule fois où le dernier rempart du Portugal était battu manquait d'être fatale, mais c'est bien le poteau qui venait sauver les visiteurs dans le temps additionnel, sur une frappe à bout portant d'André-Pierre Gignac, qui venait de remplacer Giroud et avait parfaitement effacé Pepe.

Hugo Lloris, qui n'avait pas eu grand chose à faire durant les 90 premières minutes, était mis à contribution en prolongation, d'abord sur une tête d'Éder, puis sur un coup franc de Raphael Guerreiro, qui venait heurter la transversale.

Mais, malgré ses efforts, le capitaine français ne pouvait rien faire quand, à la 109e minute, le Lillois Éder tentait sa chance de loin et le crucifiait d'un tir rasant qui terminait dans le soupirail et envoyait les siens sur le toit de l'Europe.

Mis à jour le: 21/06/17 9.58HEC

https://fr.uefa.com/uefaeuro/season=2016/overview/index.html#le+portugal+renverse+france

2016

France

PortugalPortugal

La finale - 10/07/2016

Portugal1-0France
  • Portugal s'impose après prolongation

Le saviez-vous ?

Une autre anecdote
1 de 10

Joueur clé

1 de 1

Équipe du tournoi

 

Photos

  • Benedikt Höwedes (Germany)
    Benedikt Höwedes (Germany)
  • Dimitri Payet (France)
    Dimitri Payet (France)
  • Fabian Schär (Switzerland)
    Fabian Schär (Switzerland)
  • Ben Davies (Wales)
    Ben Davies (Wales)
  • Harry Kane (England)
    Harry Kane (England)
  • Luka Modrić (Croatia)
    Luka Modrić (Croatia)
  • Kyle Lafferty (Northern Ireland)
    Kyle Lafferty (Northern Ireland)
  • Jérôme Boateng (Germany)
    Jérôme Boateng (Germany)
  • Álvaro Morata (Spain)
    Álvaro Morata (Spain)
  • Robbie Brady (Republic of Ireland)
    Robbie Brady (Republic of Ireland)
  • Emanuele Giaccherini (Italy)
    Emanuele Giaccherini (Italy)
  • Zoltan Stieber (Hungary)
    Zoltan Stieber (Hungary)
  • Birkir Bjarnason (Iceland)
    Birkir Bjarnason (Iceland)
  • Juraj Kucka (Slovakia)
    Juraj Kucka (Slovakia)
  • Bogdan Stancu (Romania)
    Bogdan Stancu (Romania)
  • Blaise Matuidi (France)
    Blaise Matuidi (France)
  • Daniel Sturridge (England)
    Daniel Sturridge (England)
  • Conor Washington (Northern Ireland)
    Conor Washington (Northern Ireland)
  • Thomas Müller (Germany)
    Thomas Müller (Germany)
  • Zlatan Ibrahimović (Sweden) & Giorgio Chiellini (Italy)
    Zlatan Ibrahimović (Sweden) & Giorgio Chiellini (Italy)
  • Ivan Perišić (Croatia)
    Ivan Perišić (Croatia)
  • Álvaro Morata (Spain)
    Álvaro Morata (Spain)
  • Jan Vertoghen (Belgium)
    Jan Vertoghen (Belgium)
  • Gylfi Sigurdsson (Iceland)
    Gylfi Sigurdsson (Iceland)
  • Cristiano Ronaldo (Portugal)
    Cristiano Ronaldo (Portugal)
  • Andi Lila (Albania) celebrates
    Andi Lila (Albania) celebrates
  • Laurent Koscielny (France) & Blerim Džemaili (Switzerland)
    Laurent Koscielny (France) & Blerim Džemaili (Switzerland)
  • Matúš Kozáčik (Slovakia)
    Matúš Kozáčik (Slovakia)
  • Neil Taylor (Wales)
    Neil Taylor (Wales)
  • Joshua Kimmich (Germany)
    Joshua Kimmich (Germany)
  • Yevhen Khacheridi (Ukraine) & Kamil Grosicki (Poland)
    Yevhen Khacheridi (Ukraine) & Kamil Grosicki (Poland)
  • Burak Yılmaz (Turkey)
    Burak Yılmaz (Turkey)
  • Ivan Perišić (Croatia)
    Ivan Perišić (Croatia)
  • Balazs Dzsudzsak (Hungary)
    Balazs Dzsudzsak (Hungary)
  • Ari Freyr Skúlason (Iceland)
    Ari Freyr Skúlason (Iceland)
  • Republic of Ireland celebrate
    Republic of Ireland celebrate
  • Zlatan Ibrahimović (Sweden)
    Zlatan Ibrahimović (Sweden)
  • Xherdan Shaqiri (Switzerland)
    Xherdan Shaqiri (Switzerland)
  • Gareth McAuley (Northern Ireland)
    Gareth McAuley (Northern Ireland)
  • Ricardo Quaresma (Portugal)
    Ricardo Quaresma (Portugal)
  • Antoine Griezmann (France)
    Antoine Griezmann (France)
  • Mario Gomez (Germany)
    Mario Gomez (Germany)
  • Michy Batshuayi (Belgium)
    Michy Batshuayi (Belgium)
  • Italy v Spain
    Italy v Spain
  • Iceland players celebrate
    Iceland players celebrate
  • Ricardo Quaresma (Portugal)
    Ricardo Quaresma (Portugal)
  • Radja Nainggolan (Belgium)
    Radja Nainggolan (Belgium)
  • Mario Gomez (Germany)
    Mario Gomez (Germany)
  • Antoine Griezmann (France)
    Antoine Griezmann (France)
  • Cristiano Ronaldo (Portugal) & Ashley Williams (Wales)
    Cristiano Ronaldo (Portugal) & Ashley Williams (Wales)
  • Antoine Griezmann (France)
    Antoine Griezmann (France)
  • Pepe & Cristiano Ronaldo (Portugal)
    Pepe & Cristiano Ronaldo (Portugal)
1 de 52

C'était cette année-là

Cristiano Ronaldo et le Real Madrid ont remporté l'UEFA Champions League en 2016

Vainqueur de la Champions League : Real Madrid (1-1, 5 t.a.b. à 3 contre l'Atlético Madrid)

Vainqueur du Ballon d'Or : Cristiano Ronaldo (Real Madrid)

Soulier d'Or ESM : Luis Suárez (Barcelona)

Lauréat du concours Eurovision de la chanson : Jamala (Ukraine), "1944"

Usain Bolt

Prix Nobel : Juan Manuel Santos, président de la Colombie ("pour ses efforts résolus afin de mettre fin à une guerre civile de plus de 50 ans dans son pays")

Champion olympique du 100 m : Usain Bolt (Jamaïque) en 9"81

Champion du monde de Formule 1 : Nico Rosberg (Allemagne) sur Mercedes

Oscar du Meilleur film : Spotlight

Solar Impulse 2

Dates clé
23 juin – Le Royaume-Uni vote par référendum sa sortie de l'Union européenne 43 ans après son entrée

26 juillet – Solar Impulse 2 devient le premier engin volant à énergie solaire à faire le tour de la Terre

8 novembre – Le candidat républicain Donald Trump est élu à la surprise générale président des États-Unis aux dépens de son adversaire démocrate Hillary Clinton