Le site officiel du football européen

1984 : Platini et la France sur un nuage

1984 : Platini et la France sur un nuage
Les Français fêtent leur victoire au Parc des Princes ©Getty Images

Deux semaines de superbe football ont fait du Championnat d'Europe de l'UEFA 1984 le meilleur tournoi jamais organisé à ce jour, et ce sont les hôtes qui ont fait preuve du plus grand talent

La France avait brillé sur la route des demi-finales de la Coupe du Monde de la FIFA 1982, et deux ans plus tard, les hommes de Michel Hidalgo semblaient être encore mieux préparés. Le nouveau gardien Joël Bats venait ajouter toute sa classe entre les poteaux, tandis que Luis Fernandez faisait parler son autorité au milieu du terrain, rejoignant ainsi Michel Platini, Alain Giresse et Jean Tigana pour former un Carré magique.

Il ne pouvait y avoir de meilleur milieu de terrain à cette époque, et Platini, en particulier, était étincelant. Elégant, intelligent, rusé et toujours là dans les grandes occasions, la star de la Juventus a également été buteur. Il débutait le tournoi avec le titre de meilleur buteur de Serie A depuis deux saisons, et ses buts étaient d'une importance considérable dans une équipe à la recherche d'un buteur régulier depuis Just Fontaine.

Platini marquait l'unique but du succès 1-0 face au Danemark en match d'ouverture, puis il réalisait deux triplés, face à la Belgique (5-0), et face à la Yougoslavie (3-2). Les Bleus remportaient ainsi le Groupe 1. Derrière eux, le Danemark terminait à la deuxième place, et avec le retour des demi-finales après une courte absence en 1980, une belle équipe danoise composée de joueurs comme Preben Elkjær, Morten et Jesper Olsen pouvait se réjouir de disputer une demi-finale à Lyon.

Les Danois étaient opposés au vainqueur du Groupe 2, l'Espagne, qui avait fait match nul 1-1 face à la Roumanie et au Portugal, avant qu'Antonio Maceda Frances ne donne la victoire aux Espagnols face à la RFA. Les Allemands étaient ainsi éliminés et la deuxième place revenait au Portugal qui affrontait la France en demi-finale à Marseille.

L'Espagne se qualifiait pour la finale en battant le Danemark aux tirs au but, mais cet EURO appartenait à la France et à Platini. Au cours d'une demi-finale épique, Jordão envoyait le Portugal en prolongation et donnait l'avantage 2-1 à son équipe après 98 minutes. Cependant, les Bleus refusaient d'abdiquer et égalisaient par l'intermédiaire de Jean-François Domergue. Puis Tigana trouvait Platini qui inscrivait le but de la victoire à une minute de la fin.

Si les attentes de tout un pays semblaient crisper les Français lors de la première mi-temps de la finale au Parc des Princes, c'est encore Platini qui était décisif. Il marquait à la 57e minute sur un coup franc qui passait sous le corps de Luis Arconada le gardien espagnol. Platini inscrivait ainsi son neuvième but en cinq matches. Yvon Le Roux était expulsé pour la France, mais Bruno Bellone marquait un deuxième but en fin de rencontre pour offrir son premier trophée majeur à la France (2-0).

"Devenir champions d'Europe fut une joie immense", a expliqué Platini. "Le faire devant notre public a été la cerise sur le gâteau."

Mis à jour le: 11/05/16 14.24HEC

https://fr.uefa.com/uefaeuro/season=1984/overview/index.html#1984+platini+france+nuage

1984

France

FranceFrance

La finale - 27/06/1984

Le saviez-vous ?

Une autre anecdote
1 de 10

Joueur clé

1 de 1

Équipe du tournoi

 

C'était cette année-là

Vainqueur de la Coupe des clubs champions européens : Liverpool FC (1-1, 4-2 t.a.b. contre l'AS Roma)

Ballon d'Or : Michel Platini (Juventus)

Prix Eurovision de la chanson : Herreys (Suède, "Diggi-Loo Diggi-Ley")

Soulier d'Or : Ian Rush (Liverpool FC)

Prix Nobel de la paix : Desmond Tutu (partisan anti-apartheid an Afrique du Sud)

Champion olympique du 100 m : Carl Lewis (USA, 9"99)

Champion du monde de Formule 1 : Niki Lauda (Autriche, McLaren)

Champion du monde de boxe en lourds : Gerrie Coetze (Afrique du Sud)

Oscar du meilleur film : "Amadeus"

Dates clés
14 février – Jayne Torvil et Christopher Dean remportent le titre olympique de patinage artistique à Sarajevo après avoir obtenu la notre maximale

8 mai – L'URSS annonce qu'elle n'ira pas aux Jeux Olympiques à Los Angeles

31 octobre – Indira Gandhi, premier ministre de l'Inde, est assassinée à New Delhi

Nés cette année-là
Daniel Agger
Darren Bent
Darren Fletcher
Filip Hološko
Andrés Iniesta
Arjen Robben
Bastian Schweinsteiger
Martin Škrtel
Wesley Sneijder
Fernando Torres