Le site officiel du football européen

1980 : Hrubesch le héros allemand

Convoqué en plein tournoi pour palier la blessure de Klaus Fischer, Horst Hrubesch a été la star de la RFA en Italie.

rate galleryrate photo
1/0
counter
  • loading...

1980 : Hrubesch le héros allemand

Convoqué en plein tournoi pour palier la blessure de Klaus Fischer, Horst Hrubesch a été la star de la RFA en Italie.

Le succès du Championnat d'Europe de l'UEFA 1976 a incité l'UEFA à élargir la phase finale. C'est ainsi que le nombre de participants a été doublé pour cette nouvelle édition organisée en Italie pour la deuxième fois.

Avec huit équipes en compétition au lieu de quatre, les participants étaient divisés en deux groupes. Les vainqueurs de ces deux groupes se qualifiaient directement pour la finale. Autre changement de procédure, l'une de ces places revenait automatiquement à l'équipe de Vincenzo Bearzot, pays organisateur. Mais sans son attaquant Paolo Rossi, suspendu, l'Italie n'avait pas la tâche facile, dans un groupe comptant également l'Angleterre, la Belgique et l'Espagne.

Si on n'attendait pas beaucoup de l'Espagne, l'Angleterre avait survolé ses éliminatoires et pouvait compter sur son attaquant Kevin Keegan, Ballon d'Or 1978 et 1979. Le joueur de l'Hamburger SV ne trouvait cependant pas le chemin des filets, et après un match nul 1-1 face à la Belgique, les ambitions de l'Angleterre s'envolaient en fumée à la suite d'une défaite 1-0 face à l'Italie. Les Transalpins avaient ouvert le tournoi par un match nul 0-0 face à l'Espagne, et étaient éliminés après un nouveau 0-0 face à la Belgique, qui se qualifiait pour sa première finale d'un tournoi majeur grâce à une belle équipe menée de main de maître par Guy Thys.

Dans l'autre moitié de tableau, la RFA arrivait en Italie avec une équipe revitalisée menée par Karl-Heinz Rummenigge et le jeune Bernd Schuster, 20 ans. Meneur de jeu dans le moule de Günter Netzer, Schuster avait peu de joueurs à son niveau à cette époque. "Je ne pense pas avoir déjà vu un joueur aussi parfait", s'était enthousiasmé son coéquipier Horst Hrubesch. "Bernd était le talent de l'équipe. C'est lui qui faisait le lien entre tous."

Les Allemands commençaient par prendre leur revanche sur la Tchécoslovaquie qui les avait battus en finale de l'édition 1976. L'Allemagne obtenait son billet pour la finale lors d'un succès 3-2 face aux Pays-Bas. Deux buts inscrits en fin de match par les Néerlandais étaient tout près d'annuler le triplé de Klaus Allofs, mais les hommes de Jupp Derwall tenaient bon avant de faire match nul 0-0 avec la Grèce.

Ce nouveau format ne prévoyant pas de demi-finales, Italiens et Tchèques se disputaient la troisième place. Les tenants du titre s'imposaient aux tirs au but après un match nul 1-1 décevant. C'est la dernière fois que le match pour la troisième place se tenait.

Heureusement, la finale offrait un bien meilleur spectacle. Les Allemands prenaient l'avantage grâce à Hrubesch après 10 minutes. En seconde période, le pressing des Belges était récompensé par un penalty que René Vandereycken transformait. Mais comme en 1976, l'Allemagne marquait à nouveau en fin de rencontre. Hrubesch, qui n'était dans l'équipe qu'à cause de la blessure de Klaus Fischer, était le héros. Il marquait de la tête sur un corner de Rummenigge et offrait à son pays un nouveau titre de champion d'Europe.

Mis à jour le: 29/03/16 11.42HEC

https://fr.uefa.com/uefaeuro/season=1980/overview/index.html#1980+hrubesch+heros+allemand

Résultat final

La finale - 22/06/1980
Belgique1-2Allemagne de l'Ouest
 
  • Stade: Stadio Olimpico
  • Ville: Rome (ITA)
demi-finalistes
 

Calendrier

Éliminatoires

Phase de groupes

Phase à élimination directe

Finale