UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Anderlecht veut mieux faire chez lui

Le RSC Anderlecht et l’Olympiacos FC se retrouvent pour la première fois en 39 ans, lors de la deuxième journée du Groupe C de l’UEFA Champions League.

Le stade Constant Vanden Stock à Bruxelles
Le stade Constant Vanden Stock à Bruxelles ©Getty Images

Le RSC Anderlecht et l’Olympiacos FC se rencontrent pour la première fois en compétition depuis 39 ans à l'occasion de la deuxième journée du Groupe C de l’UEFA Champions League.

• Les deux équipes ont besoin de points après avoir perdu leur première rencontre. Pendant qu'Anderlecht s'inclinait 2-0 chez le SL Benfica, l'Olympiacos FC était corrigé 4-1 à domicile par le Paris Saint-Germain FC.

Antécédents
• Les deux équipes ont disputé un match amical au Pirée le 7 août dernier et c’est l’Olympiacos qui s’imposait 1-0 grâce à Dimitris Siovas.

• Mais en compétition européenne, il faut remonter à l'automne 1974 pour voir les deux formations s’affronter au deuxième tour de la Coupe des clubs champions européens. Les Belges remportaient le match aller sur le score de 5-1 avant de s’incliner 3-0 au retour à Patras où Maik Galakos réussissait un triplé pour l'Olympiacos, qui était néanmoins éliminé.

• Anderlecht reste invaincu lors de ses sept derniers matches de compétition contre des Grecs (4 victoires, 3 nuls). Les Belges ont concédé leur seule défaite au quatrième tour de la Coupe UEFA 2002/03, 3-0 face au Panathinaikos FC. Bilan contre des équipes grecques : 5 v., 5 n., 2 défaites (4 v., 2 n. à domicile).

• Anderlecht n’a rencontré que l’AEK Athens FC comme équipe grecque lors de ses six dernières rencontres face à un club grec : en phase de groupes de l’UEFA Champions League 2006/07 et en phase de groupes de l’UEFA Europa League en 2010/11 et 2011/12. Les Belges ont signé trois victoires et trois nuls mais ont remporté trois de leurs quatre derniers matches.

• L’Olympiacos a rencontré d’autres Belges une seule fois auparavant, en phase de groupes de l’UEFA Champions League 2009/10. Il battait le R. Standard de Liège 2-1 au stade Georgios Karaiskakis avant de s’incliner 2-0 à Liège.

Repères
• Pour sa 10e participation à l’UEFA Champions League, Anderlecht va tenter de faire mieux que récemment. Les Belges ont terminé derniers du Groupe C la saison dernière, comme lors de leurs cinq dernières participations à la phase de groupes depuis leur qualification pour les 8es en 2000/01.

• Lors de ces six saisons, ils n’ont remporté que quatre victoires. Leur succès sur le FC Zenit St Petersburg 1-0 en quatrième journée de la phase de groupes l’année dernière était leur premier à domicile en UEFA Champions League (hors qualifications) en neuf ans.

• En 2012/13, la saison qui marquait leur retour en phase de groupes après quatre tentatives de qualification ratées, les Belges perdaient leurs deux autres matches à domicile, face à l’AC Milan et au Málaga CF.

• L’Olympiacos, qui participe à la compétition pour la 15e fois et la troisième d’affilée, espère faire au moins aussi bien que lors de sa meilleure saison, un quart de finale en 1998/99.

• La saison dernière, les Grecs terminaient troisièmes du Groupe B après des défaites sur les pelouses des Arsenal FC et FC Schalke 04, et un succès 2-1 sur le terrain du Montpellier Hérault SC. La saison précédente, ils avaient aussi fini troisièmes avec les mêmes résultats à l’extérieur : défaite contre Arsenal et le Borussia Dortmund, plus une victoire en France, face à l’Olympique de Marseille.

On se connaît ?
• Míchel était dans le onze de départ du Real Madrid FC pour les deux folles rencontres face à Anderlecht au deuxième tour de la Coupe UEFA 1984/85. Le Real s’inclinait 3-0 à Bruxelles mais remportait le retour 6-1 pour se qualifier.

• Kostas Manolas a disputé trois matches contre Anderlecht avec l’AEK et était même exclu à Bruxelles le 15 septembre 2011, lors d'une victoire du club belge 4-1. Ses coéquipiers Olivier Deschacht et Silvio Proto ont disputé les 360 minutes sur deux saisons.

• Anthony Vanden Borre a marqué quand Anderlecht a rencontré l’AEK en phase de groupes de l’UEFA Champions League le 6 décembre 2006, l’ouverture du score dans le nul 2-2.