Présentation des demi-finales M17F

Avant les demi-finales Italie-Allemagne et Angleterre-Espagne jeudi, UEFA.com s'est entretenu avec les joueuses des quatre équipes.

Michaela Specht (Allemagne)
©Sportsfile

Il ne reste que quatre équipes jeudi au Championnat d'Europe féminin des moins de 17 ans de l'UEFA : une demi-finale Italie-Allemagne à Chesterfield diffusée sur Eurosport avant Angleterre-Espagne à Burton-upon-Trent.

La milieu de terrain de l'Angleterre Leah Williamson a confié à UEFA.com : "J'ai hâte. Ce sera le plus grand match de ma vie. Avant ce tournoi, beaucoup de gens me disaient de simplement en profiter et je pensais que je n'y arriverais pas car c'est une expérience si angoissante. Mais c'est extraordinaire. Tout est si professionnel ; on joue au football pour des évènements comme celui-là."

Pour la défenseuse de l'Espagne Núria Garrote, le tournoi a déjà offert une courbe d'apprentissage précieuse à toutes les joueuses : "Ces expériences vous rendent meilleure et vous font progresser. On progresse toujours en tant qu'équipe également, en sachant ce qu'on a à faire à certains moments."

À ce stade, les quatre équipes rêvent évidemment d'aller plus loin, comme l'a expliqué la joueuse de l'Allemagne Michaela Specht : "On essaie toujours de représenter son pays du mieux possible, et de donner le meilleur. Nous avons l'objectif d'aller le plus loin possible et, dans l'idéal, d'être sacrées championnes d'Europe, c'est pourquoi nous donnerons tout."

Alors que les Allemandes ont remporté trois des six précédentes phases finales M17 féminines, l'Italie n'était jamais allée aussi loin auparavant. La défenseuse Lisa Boattin a déclaré : "C'est vraiment un accomplissement majeur pour nous, surtout parce que l'Italie ne s'est pas qualifiée pour une phase finale du Championnat d'Europe depuis des années, et atteindre les demi-finales en tant que vainqueurs du groupe nous rend vraiment fières.

Haut