UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Espagne et Belgique visent une note finale positive

L'Espagne et la Belgique s'affrontent pour la 3e place du Championnat d'Europe féminin des moins de 17 ans de l'UEFA après de bonnes campagnes.

L'Espagne voudra rebondir après sa défaite face à la Suède en demi-finale
L'Espagne voudra rebondir après sa défaite face à la Suède en demi-finale ©Sportsfile

Avant la finale du Championnat d'Europe des moins de 17 ans de l'UEFA vendredi, l'Espagne et la Belgique s'affrontent pour la troisième place et tenteront de terminer le tournoi sur une note positive.
 
L'Espagne a débuté la phase finale comme favorite mardi, après l'avoir emporté deux fois à Nyon en 2010 et 2011, mais sa quête de troisième couronne s'est arrêtée face à la Suède en demi-finales. De son côté, la Belgique a mené une campagne positive avec une première apparition en phase finale.
 
La milieu de terrain Shayna Raekelboom a confié : "Nous savons que c'est terminé pour nous, mais je pense que c'est une bonne chose que nous soyons arrivées aussi loin. Nous avons fait de notre mieux pour être ici pour la première fois et nous devrions être très heureuses. Nous n'avons pas encore tout perdu, nous pouvons encore jouer pour la troisième place et nous ferons de notre mieux pour y parvenir. L'Espagne est une grande équipe, ce sera fantastique de jouer contre elles, mais nous pouvons le faire, nous aussi savons jouer au football."
 
"Nous préparerons un plan tactique", a ajouté la sélectionneuse des Diablotines Joëlle Piron. "Nous débutons chaque match avec l'intention de le gagner, et nous visons la troisième place."

L'Espagne aussi est revenue sur sa performance après une impressionnante campagne de qualification lors de laquelle elle a éliminé la France, championne du monde, lors de la seconde phase de groupes et terminé devant la Pologne, finaliste cette année, lors de la première, battant les Polonaises 3-0 sur leur propre sol, à Dolná Ždaňa.
 
"J'éprouve de la fierté en pensant qu'il y avait 44 équipes au départ et nous figurons parmi les quatre meilleures", a expliqué la capitaine Marta Turmo. "Il y a beaucoup de bonnes équipes qui ne sont pas allées aussi loin, de très bonnes équipes comme la France et les Pays-Bas. Nous avons quand même éliminé la France, les championnes du monde."