UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Barcelone 5-1 Wolfsburg, des tenantes qui impressionnent

L'équipe espagnole a marqué quatre fois avant la pause pour prendre le contrôle de cette demi-finale.

Comment Barcelone a pris une option sur la finale grâce à une victoire sans appel en demi-finale aller devant une foule record au Camp Nou.
En deux minutes, Barcelone 5-1 Wolfsburg

Barcelone a marqué quatre fois en première mi-temps et les tenantes du titre ont fait un pas de géant vers une autre finale en battant Wolfsburg 5-1 lors de la demi-finale aller de l'UEFA Women's Champions League.

Le match, sens unique

Aitana Bonmati fête le premier but
Aitana Bonmati fête le premier butUEFA via Getty Images

Wolfsburg avait remporté ses sept rencontres précédentes face à des Espagnols, ne concédant que deux buts dans le processus, mais ces deux stats, pour impressionnantes qu'elles soient, ont été balayées comme le terrain du Camp Nou par les vagues catalanes dans une première période aux allures de raz de marée en faveur des joueuses de Jonatan Giráldez.

Aitana Bonmatí ne tardait pas à ouvrir le score, concluant calmement après que Wolfsburg a été surpris par un coup franc rapide de Fridolina Rolfö, et il restait moins de dix minutes au compteur lorsque Caroline Graham Hansen marquait contre son ancien club après avoir pénétré dans la surface et trompé Joelle Wedemeyer.

Pour l'honneur

Les Louves avaient l'occasion de riposter rapidement par l'intermédiaire de Svenja Huth, mais Barcelone marquait deux fois de plus avant la pause, Jennifer Hermoso ajoutant le troisième but sur un centre de Marta Torrejón et Alexia Putellas portant le score à 4-0 sur une passe de Patricia Guijarro au centre de la défense des visiteuses. L'équipe de Tommy Stroot a pu sauver l'honneur lorsque Tabea Wassmuth a glissé à Jill Roord pour réduire le score à la 73e minute, mais le penalty d'Alexia a restauré l'écart colossal de quatre buts avant le retour le 30 avril en Allemagne

La rediff et les stats

Joueuse du match Visa, Alexia Putellas (Barcelone)

La principale individualité qui a influé sur le jeu du Barça. Elle a fait de bonnes passes, a marqué et a fait preuve d'un vrai leadership. Beaucoup de mouvement et impliquée dans le jeu offensif.
La panel des observateurs et des observatrices techniques de l'UEFA

En stats

  • Il s'agit de la 45e victoire consécutive du FC Barcelone, toutes compétitions confondues, et de la 14e consécutive à domicile en Europe.
  • Wolfsburg était invaincu en 17 matches de compétition avant cette sortie et avait remporté les trois rencontres précédentes face à l'équipe espagnole.
  • Alexia est la première joueuse cette saison à atteindre dix buts dans la compétition.

Réactions

Jonatan Giráldez, entraîneur de Barcelone
C'est la meilleures première période que j'ai vue depuis que je suis à la tête de l'équipe tant au niveau de notre niveau de jeu qu'au niveau du match. Les joueuses méritent 10/10. Elles n'ont eu qu'une occasion, nous en avons eu des tonnes

Patricia Guijarro, milieue de terrain de Barcelone
C'est spécial, les mots nous manquent. Nous nous en souviendrons. C'est tellement spécial de vivre une journée comme celle-ci. Nous devons nous souvenir pour le match retour qu'elles ont marqué contre nous. Elles ont de bonnes attaquantes dans leur équipe et peuvent nous compliquer la vie.

Tabea Wassmuth, attaquante de Wolfsburg
Aucune d'entre nous n'était satisfaite de la performance en première mi-temps. Nous ne nous sommes lâchées dans les duels, nous nous sommes contentées de les regarder jouer et lorsque vous laissez Barcelone jouer son tiki-taka, il est incroyablement difficile de les arrêter.

Compos

Barcelone : Paños; Torrejón, Paredes, León, Rolfö; Bonmatí (Caldentey 81e), Guijarro, Alexia (Syrstad Engen 89e); Graham Hansen (Ouahabi 90e), Hermoso (Oshoala 73e), Crnogorčević (Pina 74e)

Wolfsburg : Schult; Wedemeyer, Hendrich, Janssen, Rauch; Lattwein, Roord (Blomqvist 76e, Starke 90e+2); Jónsdóttir (Knakk 90e+2), Huth, Popp (Pajor 61e); Wassmuth

Et la suite

Wolfsburg et Barcelone se rencontrent pour la demi-finale retour le 30 avril. Le vainqueur affrontera Paris ou Lyon en finale au Juventus Stadium de Turin, le 21 mai.