UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Delannoy en finale après dix ans de services

Du statut amateur à la finale européenne, Sabrina Delannoy raconte son aventure au Paris Saint-Germain, où elle évolue depuis 2005.

Delannoy en finale après dix ans de services
Delannoy en finale après dix ans de services ©AFP/Getty Images

La finale de l'UEFA Women's Champions League du Paris Saint-Germain a une signification spéciale pour Sabrina Delannoy. La défenseuse de la France, âgée de 28 ans, raconte à UEFA.com son aventure au PSG.

Joueuse d'un club
"Je fais partie des joueuses de club comme on les appelle. C’est ma neuvième année au Paris Saint-Germain, je suis la plus ancienne au club avec Laure Boulleau. C’est important dans un club en construction comme le Paris Saint-Germain, qui s’étoffe de joueuses avec un grand palmarès, beaucoup d’expérience, et qui viennent parfois de l’étranger apporter leur culture et leur savoir-faire, d’avoir des joueuses qui connaissent le club et qui ont aussi cet amour du maillot et du Paris Saint-Germain. C'est un rôle très important."

Capitaine
"C’est une importante responsabilité que j’ai depuis quelques années et qui me demande d’aller aussi à la rencontre de toutes les joueuses, d’être à l’écoute. Mon rôle est simplement de faire en sorte que chaque joueuse se sente au mieux et puisse être au top de ses performances sur le terrain."

Comparé à 2005
"Ça n’a plus rien à voir, c’est sûr. Quand j’ai signé ma première licence au Paris Saint-Germain, les ambitions du club étaient totalement différentes et il y avait très peu de joueuses internationales ; il y en avait peut-être une, voire même pas du tout. Aujourd’hui, notre équipe est composée uniquement de joueuses internationales dans les plus grandes nations du football mondial, donc forcément tout a changé en trois ans. Nous sommes professionnelles, et les conditions dans lesquelles nous évoluons sont optimales. Le PSG était complètement amateur et avait des objectifs qui étaient plutôt de jouer le milieu du tableau, mais, aujourd’hui, les ambitions sont beaucoup plus grandes."

Paris en finale
Paris en finale

Atteindre la finale
"C’est un petit peu l’aboutissement de tout mon travail et tout mon investissement au sein du club depuis toutes ces années. J’ai connu des années pas forcément évidentes, quand on était complètement amateures, notamment, quand il fallait allier une vie d’étudiante ou une vie professionnelle au foot. Les conditions d’entraînement n'étaient pas faciles, puisqu’on s’entraînait le soir à 20 h après une journée de travail, donc la fatigue commençait un petit peu à se cumuler. Et aujourd'hui, d'avoir ce statut professionnel et de pouvoir profiter de ces conditions-là, arriver à cette finale, c'est simplement la plus belle des récompenses qui pouvait nous arriver. On a juste envie de savourer tout ce qu’il se passe autour de nous et d’aller jouer cette finale en se disant que l’on n'a rien à perdre, tout simplement. À nous de profiter de cet évènement-là et de ramener la coupe."