"Historique" pour Birmingham

La jeunesse du Birmingham City LFC faisait plaisir à voir après la victoire en quarts de finale sur l'Arsenal LFC, une première.

Kirsty Linnett (à droite) est félicitée pour avoir ouvert le score
Kirsty Linnett (à droite) est félicitée pour avoir ouvert le score ©Getty Images

La jeunesse du Birmingham City LFC faisait plaisir à voir après la victoire en quarts de finale de l'UEFA Women's Champions League sur l'Arsenal LFC, une première.

Ce fut le quart le plus accroché de ce tour mais aussi le résultat le plus surprenant. Avec une équipe de 20 ans de moyenne d'âge, n'ayant jamais disputé de compétition européenne, les joueuses de Birmingham ont sorti les championne 2007 3-0 sur l'ensemble des deux matches. Les héroïnes s'expriment. Le Tyresö FF les attend pour une place en finale.

Kirsty Linnett, attaquante de Birmingham
Je suis absolument ravie. Nous avons écrit l'histoire et tout le monde éprouve une grande joie. Avoir marqué un but, c'est le plus beau. Accéder aux demi-finales, c'est incroyable. (Jouer maintenant contre les championnes de Suède), c'est cela la Champions League. J'ai admiré Marta pendant toute ma carrière alors je suis pressée de jouer contre elle. Nous avons beaucoup d'internationales anglaises chez les jeunes. Nous avons appris très vite.

Karen Carney, attaquant de Birmingham
J'ai du mal à réaliser, mais je crois qu'on a mérité de se qualifier. Dans les deux matches, nous avons été incroyables. Ce fut la victoire d'un collectif avant tout. Nous avons énormément respecté cette équipe d'Arsenal, on a bien fait nos devoirs, on a tout donné et on a mérité cette qualification. L'âge, cela n'entre pas en ligne de compte, c'est ce que je dis depuis des mois. Tout le monde dit que nous ne sommes pas favorites parce que nous avons perdu des joueuses, c'est vrai. Mais ces jeunes sont incroyables. Elles ont faim et je crois beaucoup en elles.

David Parker, entraîneur de Birmingham
Notre prestation a été très, très professionnelle. Nous nous sommes retrouvées à mener deux buts à zéro à la pause, il y avait dans le vestiaire une ambiance très enthousiaste, pour le moins. Il fallait rester très professionnel en seconde période. Nous voulions vraiment éviter de prendre le moindre but, juste pour notre paix intérieure et par respect pour notre propre professionnalisme.

Jouer contre deux vainqueurs de la Coupe du monde (Shinobu Ohno et Yukari Kinga), contre Kelly Smith, Rachel Yankey, Dani Carter... Ce sont les meilleurs joueuses au monde, sans parler de l'Europe. Et nous, nous avions des filles de 16, 18 ans en face avec une deux joueuses de 23 ans. Cela ne se joue pas sur l'âge, comme nous le disons souvent dans ce club, lorsque vous êtes assez forte, vous êtes assez âgée. Notre ligne arrière aujourd'hui a montré qu'elle est très forte. Avec Tyresö, nous allons jouer contre d'autres stars mondiales. Ce sera un niveau au-dessus et il va falloir à nouveau s'affirmer.