Smith veut revenir plus forte avec Arsenal

Kelly Smith, blessée en 2013, a disputé son deuxième match avec Arsenal samedi. Mais elle n'est pas encore prête à abandonner les crampons.

Kelly Smith apprend son futur métier
Kelly Smith apprend son futur métier ©The FA via Getty Images

Après deux ans de blessures, Kelly Smith commençait l'année 2013 dans le plus grand optimisme. Mais samedi, elle disputait son deuxième match de l'année seulement.

Pourtant, tout commençait pour le mieux pour l'attaquante internationale anglaise quand elle marquait dans le premier match de l'année 2013 pour l'Arsenal LFC, le quart de finale de l'UEFA Women's Champions League contre l'ASD Torres CF. Cependant, après 35 minutes de jeu, elle quittait ses coéquipières pour une blessure au tibia. Et mis à part deux entrées en jeu pour l'Angleterre durant le Championnat d'Europe féminin de l'UEFA 2013 au mois de juillet, Smith est restée sur la touche jusqu'à la victoire 3-0 des Gunners contre le Glasgow City LFC en huitièmes de finale aller, samedi.

"Avant le match, on avait décidé que si on gérait bien la rencontre, je rentrerais dans les 10-15 dernières minutes", a déclaré Smith, qui a repris l'entraînement la semaine dernière. "J'ai souffert, j'ai besoin d'une nouvelle paire de poumons, mais j'étais contente d'être de retour à l'entraînement. Je n'ai plus mal au tendon d'Achilles et puis c'était sympa de retrouver les filles parce que je commençais à me sentir un peu seule."

Smith, qui devrait à nouveau débuter sur le banc mercredi pour le match retour, a failli marquer de loin contre Glasgow. "La gardienne a détourné ma frappe au-dessus de la barre", regrette Smith, qui a fêté ses 35 ans il y a deux semaines. "Ça aurait été un joli but pour mon retour, c'est dommage."

L'entraîneur Shelley Kerr, qui a nommé Smith entraîneur adjoint, a aligné sa joueuse vedette pour la deuxième fois seulement depuis son arrivée il y a neuf mois. "Elle motive tout le monde", a déclaré l'Écossaise. "Ce que les gens oublient, c'est qu'elle a manqué pratiquement toute une saison alors c'est magnifique de la voir fouler la pelouse. Dès qu'elle a touché le ballon, vous avez pu voir son talent."

Smith parle d'ailleurs de son nouveau poste d'entraîneur adjoint avec Arsenal, vainqueur des deux coupes anglaises mais qui a perdu son titre de champion : "C'est un rôle différent. Je prends du recul, je me soigne et j'apprends beaucoup aux côtés de Shelley : ce qu'elle attend des filles, pourquoi elle ne fait pas jouer certaines joueuses, la stratégie qu'elle adopte. Je vois le jeu d'un angle différent. C'est la prochaine étape de ma carrière une fois que j'aurai raccroché les crampons."

Chose qu'elle n'est pas encore prête à faire, elle qui se tient encore à disposition du futur sélectionneur de l'Angleterre. "Je me sens bien depuis mon retour de blessure", assure-t-elle. "Je travaille dur et j'ai réussi à revenir avant la fin de la saison. Je vais bien travailler pendant la trêve pour revenir plus forte. Si je me blesse encore, je vais devoir réfléchir car je ne peux pas continuer éternellement."