UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Les grandes dames de Potsdam

Potsdam - Djurgården/Älvsjö 3-1 (tot. 5-1)
Les Allemandes remportent la Coupe UEFA grâce à un doublé de Conny Pohlers.

Par Andreas Alf au stade Karl Liebknecht

La Coupe UEFA sera à nouveau allemande pour un an au moins après que le FFC Turbine Potsdam a surclassé les championnes du Suède du Djurgården/Älvsjö 3-1, scellant un succès 5-1 sur l'ensemble des deux matches.

Retour en Allemagne
Le FFC Frankfurt avait remporté la première édition du tournoi en 2002 en battant l'Umeå IK 2-0 lors d'une finale sur un match avant que les Suédoises prennent leur revanche la saison suivante et qu'elles conservent leur titre en 2004 en laminant Francfort 8-0 sur l'ensemble des deux matches. Le prestigieux trophée rejoint cette année la Bundesliga grâce au but de Petra Wimbersky et au doublé de Conny Pohlers, qui ont permis à Postdam de devenir le troisième vainqueur de l'histoire.

Le retour de Svensson
L 'entraîneur de Djurgården/Älvsjö Mikael Söderman avait dû se passer de trois de ses attaquantes lors de la défaite 2-0 la semaine dernière à Stockholm. De retour d'une blessure à la cuisse, la meilleure buteuse Victoria Svensson a toutefois pu retrouver l'effectif pour le match retour. Anna Hall a quant à elle dû céder sa place et Sara Johansson manquait de nouveau la rencontre en raison d'une blessure au genou, tout comme Laura Kalmari, retenue pour un match international entre la Finlande et l'Ecosse et au cours duquel la joueuse a d'ailleurs marqué.

A guichets fermés
Après avoir songé à un plan "anti-Svensson", l'entraîneur de Potsdam Bernd Schröder a finalement décidé de renouveler sa confiance au même onze que lors de la victoire dans la capitale suédoise. Dans un Karl-Liebknecht-Stadion comble, les 8 664 spectateurs ont été très vite mis dans l'ambiance puisque, dès la deuxième minute de jeu, Navina Ovimalde remportait son duel face à Malin Nykvist au milieu de terrain et envoyait Wimbersky ouvrir la marque. Malgré la sortie de la gardienne suédoise Matja Åström, l'attaquante allemande n'a pas eu de mal à glisser le ballon au fond des filets.

Pohlers double la mise
Djurgården/Älvsjö tentait d'établir sa domination sur le jeu quand Pohlers a de nouveau trouvé l'ouverture, doublant le score pour Potsdam dès la huitième minute. Au terme d'un raid solitaire, Anja Mittag enveloppait son centre à destination de Pohlers qui marquait de la tête son 13e but de la saison sur la scène européenne. Le match semblait plié et pourtant Djurgården/Älvsjö décidait d'envoyer Kristin Bengtsson et Venus James dans la bataille au côté de Svensson.

L'espoir perdure
Les changements opérés devaient s'avérer payants en moins de deux minutes. Bengtsson, après avoir manqué un nombre incalculable d'occasions à l'aller, se rachetait en expédiant une belle frappe des 18 mètres au fond des filets de la gardienne allemande Nadine Angerer. Engagée et incertaine, la rencontre gagnait en qualité

Une publicité inespérée

Mittag a sans doute été la plus brillante des étoiles présentes sur la pelouse malgré le efforts de Djurgården/Älvsjö de la museler. Elle servait d'ailleurs admirablement sa coéquipière Pohlers qui marquait des six mètres à la 18e minute. Cette dernière aurait même pu réussir un hat trick en l'espace d'une seule mi-temps, Åström repoussant in extremis une dernière occasion franche.

Championnes d'Europe !
Mittag devait elle aussi être à deux doigts de marquer de loin avant que la tentative de Pohlers passe juste au-dessus. A un peu plus de vingt minutes du terme, Wimbersky frappait sur la barre et Åström devait montrer l'étendue de son talent pour sauver deux nouveaux tirs de Pohlers et Mittag. A sa sortie du terrain à la 75e minute, Pohlers était acclamée par la foule, laquelle faisait de même pour toute l'équipe de Potsdam, sacrée championne d'Europe, un quart d'heure plus tard.