UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Belgique 2-3 France, les Bleus en finale de la Nations League

Menés 2-0, les champions du monde ont arraché leur billet pour la finale de dimanche sur un but de Theo Hernandez.

En deux minutes, Belgique 2-3 France

Cette demi-finale de Nations League fait une entrée par la grande porte dans la courte histoire de la compétition. L'attaque des Bleus a renversé la situation de manière impressionnante.

Photos, stats, feuille de match

Le match en bref

En deux minutes, Belgique 2-3 France

Qui aurait parié sur les Bleus à la pause, quand Yannick Carrasco et un grand Romelu Lukaku avaient offert un break à la Belgique ? Elles et ils ne devaient pas être nombreux, mais certainement en surnombre autour de Didier Deschamps dans le vestiaire de Turin que le sélectionneur de la France connaît si bien.

Car au retour des vestiaires, c'est une équipe transformée qui a pris le match en main à partir de l'heure de jeu pour revenir au score en 23 minutes face à un adversaire comme redevenu ordinaire.

En marquant son 32e but pour son pays, sur une passe de Kylian Mbappé, Karim Benzema a concrétisé la révolte sur le but du 2-1. Un peu plus tard, Antoine Griezmann obtenait un penalty que transformait Mbappé, exorcisant les démons de Budapest. Peu après que Lukaku passait proche du doublé, le but de la victoire était signé Hernandez, Theo, d'une frappe dans les ultimes minutes. Fou !

 

DeFodi Images via Getty Images

Joueur du match, Kylian Mbappé

Avec sa vitesse fulgurante et sa capacité à menacer le but adverse, Mbappé a dominé l'attaque de la France. Il ouvre le jeu, attire les défenseurs vers lui pour servir un coéquipier et prend l'entière responsabilité de se mettre en position de marquer.

Il a fait la différence dans le retournement de situation de ce match.
Vera Pauw, observatrice technique de l'UEFA

Réactions

Didier Deschamps, France, sélectionneur
On a été malheureux sur la première mi-temps. Mais quand on met cette intensité… Gagner ce match avec ce scénario, cela prouve la force de caractère de cette équipe. Ils sont là, ils ne veulent pas lâcher. On était là pour jouer la finale et on y sera, avec un titre au bout.

Antoine Griezmann, France, attaquant
Très fier des joueurs, du groupe. C’était un match que l’on avait bien commencé puis on n’arrivait pas à sortir. À la mi-temps, tout le monde a eu les mots justes et on est allé les chercher. Kylian et Karim ont fait un match fantastique. On s’est dit que si on leur mettait un but, on pourrait les faire douter.

En stats

La joie de Theo Hernandez
La joie de Theo HernandezIcon Sport via Getty Images

• Lucas et Theo Hernández sont les premiers frères à représenter la France ensemble depuis Patrick et Hervé Revelli en 1974.

Lukaku a marqué 68 buts en 101 sélections ; seuls cinq joueurs européens en ont marqué davantage.

• La France n'a manqué de marquer que lors de deux de ses 28 derniers matches.

• Âgé de seulement 22 ans et 291 jours, Mbappé est le plus jeune joueur à avoir été sélectionné 50 fois en équipe de France.

Lukaku a marqué dix buts lors de ses huit dernières apparitions en UEFA Nations League avec la Belgique.

Compos

Belgique : Courtois; Alderweireld, Denayer, Vertonghen; Castagne (Batshuayi 90e+2), Witsel, Tielemans (Vanaken 70e), Carrasco; De Bruyne, Lukaku, E. Hazard (Trossard 74e)

France: Lloris; Koundé, Varane, L. Hernández; Pavard (Dubois 90e+2), Pogba, Rabiot (Tchouameni 75e), T. Hernández; Griezmann; Benzema (Veretout 90e+7), Mbappé

La suite...

La Belgique joue le match pour la troisième place contre l'Italie, dimanche à Turin (15 heures).
La France joue la finale contre l'Espagne, dimanche à Milan (20h45).