Anderlecht, le réveil ?

Anderlecht a perdu ses deux premiers matches dans le Groupe D et devra hausser son niveau de jeu lors de la réception de Fenerbahçe.

Ognjen Vranješ (à gauche) et Anderlecht sont mal partis
Ognjen Vranješ (à gauche) et Anderlecht sont mal partis ©AFP/Getty Images

Battu sans marquer dans le Groupe D de l'UEFA Europa League, Anderlecht se doit de réagir à Bruxelles, face à Fenerbahçe.

• Le club le plus souvent champion de Belgique a débuté par une défaite 0-1 contre le Spartak Trnava avant de s'incliner 0-2 à domicile contre le Dinamo Zagreb. Fenerbahçe, de son côté, a d'abord perdu 4-1 à Zagreb avant de gagner 2-0 contre Trnava à Istanbul. Le buteur algérien Islam Slimani, prêté par Leicester City, a marqué les deux buts.

Antécédents
• Les deux équipes se sont déjà rencontrées deux fois en compétitions de l'UEFA. Anderlecht s'est imposé en tour préliminaire de la Coupe des clubs champions en 1965 (5-1 sur l'ensemble des deux matches) tandis que Fenerbahçe a remporté les deux confrontations (1-0 à domicile, 2-0 à l'extérieur) en troisième tour qualificatif de l'Champions League 2007/08.

• Fenerbahçe n'a jamais rencontré d'autre équipe belge tandis qu'Anderlecht a croisé une équipe turque à huit reprises et compte trois victoires et un nul lors des quatre matches à Bruxelles. La victoire la plus récente est un 2-0 contre le grand rival de Fenerbahçe, Galatasaray, dans les groupes 2014/15 de l'UEFA Champions League.

Série européenne
A
nderlecht
• Troisième du championnat de Belgique la saison passée, derrière le FC Bruges et le Standard de Liège, Anderlecht a décroché une qualification automatique en phase de groupes de l'UEFA Europa League.

• Le club bruxellois évoluera à ce stade de la compétition pour la sixième fois et n'a jamais manqué la qualification en 16es de finale. Ils ont atteint les quarts de finale lors de leur dernière participation, en 2016/17.

• Anderlecht a perdu huit de ses neuf dernières rencontres européennes, ne parvenant pas à faire trembler les filets lors de six de ces rencontres. Les Belges ont perdu leurs trois matches à domicile en UEFA Champions League la saison dernière, mais leur bilan en phase de groupes de l'UEFA Europa League est de 9 v., 3 n., 4 d.

Fenerbahçe
• Fenerbahçe a fini deuxième du championnat turc l'an passé, derrière Galatasaray. Ils ont débuté leur campagne européenne par une élimination au troisième tour de qualification de l'UEFA Champions League contre Benfica, ce qui les a envoyé directement en phase de groupes de l'UEFA Europa League.

• Il s'agit de la cinquième participation du club stambouliote à la phase de groupes de cette compétition. Leur meilleure campagne reste celle de 2012/13, qu'ils ont achevée en demi-finale.

• Fenerbahçe reste sur quatre défaites lors de ses cinq derniers déplacements européens mais affiche un bon bilan en phase de groupes de l'UEFA Europa League à l'extérieur (huit victoires en 13 matches, seulement deux défaites).

On se connaît ?

• Alors entraîneur de Gand, Hein Vanhaezebrouck avait gagné à domicile (2-0) et à l'extérieur (1-0) contre les Turcs du Konyaspor en phase de groupes de l'UEFA Europa League 2016/17.

• Volkan Demirel, gardien international turc et de Fenerbahçe de longue date – et qui était de la victoire contre Anderlecht en 2007/08 – est marié à Zeynep Sever, ancienne Miss Belgique, avec qui il a deux filles.

Les entraîneurs
• Après trois bonnes années à La Gantoise, qu'il a conduit au titre de champion de Belgique en 2014/15, puis en 8es de finale d'UEFA Champions League la saison suivante, Hein Vanhaezebrouck fut nommé entraîneur d'Anderlecht en octobre 2017, prenant la suite de René Weiler. Il a commencé comme entraîneur à Courtrai, sa ville natale, où il est resté deux ans et où il avait joué durant sa modeste carrière de joueur.

• Milieu gaucher et polyvalent, le talentueux Phillip Cocu a joué au PSV Eindhoven (à deux reprises) et a remporté ciqn titres de champion des Pays-Bas. Il a également joué six saisons à Barcelone. International néerlandais pendant plus de dix ans, il a décroché 101 sélections et participé à cinq tournois majeurs. Il a débuté sa carrière d'entraîneur aux côtés de Bert van Marwijk en tant qu'adjoint chez les Oranje avant de retourner au PSV, où il a gagné trois titres de champion en quatre ans. Il a rejoint Fenerbahçe en juillet 2018.

Haut