La Goal Line Technology pour la finale

C'est historique : pour la première fois dans une compétition UEFA, la technologie sur la ligne de but sera mise en place lors de la finale de l'UEFA Europa League.

La Goal-line technology sera utilisée lors de la finale de l'UEFA Europa League
La Goal-line technology sera utilisée lors de la finale de l'UEFA Europa League ©Getty Images

La technologie sur la ligne de but (Goal Line Technology, GLT) sera utilisée mercredi, lors de la finale de l'UEFA Europa League.

Le système Hawk-Eye, qui sera également utilisé lors de la finale de l'UEFA Champions League à Milan, puis lors de l'UEFA EURO 2016, sera testé pour la première fois à Bâle, lors de la confrontation entre Liverpool et Séville. En janvier, le Comité exécutif de l'UEFA avait validé la mise en place de la GLT. Ce système viendra assister les arbitres assistants additionnels, qui continueront de surveiller la surface de réparation.

Pour Pierluigi Collina, responsable de l'arbitrage de l'UEFA, "la technologie sur la ligne de but et les arbitres de surface se complètent. Les arbitres assistants ne sont pas là pour dire si la balle a franchi la ligne ; ils ont pour rôle de surveiller ce qu'il se passe dans la surface, pour aider l'arbitre principal à prendre des décisions importantes.

"Désormais, grâce à la GLT, qui servira à surveiller la ligne de but, les arbitres pourront se concentrer exclusivement sur la surface, zone la plus importante du terrain."

Le système Hawk-Eye repose sur sept caméras disposées sur chaque but, et sur un logiciel qui permet de surveiller le ballon au niveau du but. Grâce à diverses techniques et logiciels de suivi, le Hawk-Eye permet aux officiels de savoir si un but a été inscrit, par le biais d'une vibration et d'un signal visuel envoyés sur la montre de l'arbitre.

Cette technologie sera aussi mise en place lors de l'UEFA Champions League 2016/17, à compter des matches de barrage. Une décision sera prise, plus tard, concernant sa mise en place en UEFA Europa League, lors de la saison 2017/18, et ce, à partir de la phase de groupes.

Haut