Le site officiel du football européen

Le Bâlois Salah a tout pour lui, ou presque

Publié: Lundi, 8 avril 2013, 13.50HEC
Impressionnant cette saison en UEFA Europa League avec le FC Basel 1893, Mohamed Salah a tout, ou presque : sa finition laisse encore à désirer.
par Michael Schifferle
Le Bâlois Salah a tout pour lui, ou presque
Mohamed Salah s'est véritablement révélé sous les couleurs bâloises ©Getty Images
 
Publié: Lundi, 8 avril 2013, 13.50HEC

Le Bâlois Salah a tout pour lui, ou presque

Impressionnant cette saison en UEFA Europa League avec le FC Basel 1893, Mohamed Salah a tout, ou presque : sa finition laisse encore à désirer.

Même s'il n'a pas encore trouvé le chemin des filets en UEFA Europa League cette saison, Mohamed Salah, l'ailier droit du FC Basel 1893, ne cesse d'impressionner sur la scène européenne.

Bâle surprenait plus d'un expert en ramenant un résultat nul 2-2 de son déplacement chez le Tottenham Hotspur FC, rencontre durant laquelle Salah se montrait une nouvelle fois plus qu'à son aise sur la verte pelouse de White Hart Lane. Pouvant compter sur les coups de boutoir de l'international égyptien, Bâle part désormais favori pour atteindre le dernier carré avant la deuxième manche entre les deux équipes.

Brad Friedel, l'expérimenté portier des Spurs, était le premier à applaudir la performance du joueur âgé de 20 ans et arrivé du Arab Contractors SC l'été dernier. "Il était excellent", laissait échapper l'ancien gardien de but de l'équipe nationale des États-Unis.

En face, Yann Sommer, le portier bâlois, rendait hommage à son coéquipier. "Tottenham ne savait pas comment l'arrêter", déclarait-il. Un avis probablement partagé par William Gallas et Benoît Assou-Ekotto au terme de 90 minutes cauchemardesques pour l'arrière garde des Spurs.

Mais Salah n'a pas encore l'attirail complet d'un joueur de classe mondiale, son manque de finition expliquant probablement pourquoi il évolue toujours en Super League suisse. Dans le nord de Londres, il ne parvenait pas à convertir une immense occasion de but. Au tour précédent, contre le FC Zenit St Petersburg, il gâchait quatre énormes situations dangereuses.

"Si Mohamed savait marquer, il ne serait plus des nôtres", expliquait le coach de Bâle Murat Yakin. "Ou il n'aurait même pas signé chez nous de toute façon." Bernhard Heusler le président du club suisse, ajoutait : "S'il était plus réaliste, je pourrais rajouter un zéro à son prix !"

Salah, semble-t-il, est conscient de son problème devant le but mais refuse de paniquer. "Parfois, le ballon ne veut tout simplement pas renter, peu importe le nombre de tentatives", confiait-il. "Mais l'équipe est en grande forme et aux portes d'une demi-finale historique – c'est bien ça le plus important. Dans cinq ans, peut-être que je convertirai la plupart des mes occasions." Personne ne sait où évoluera Salah d'ici cinq ans, mais il sera bien présent au Parc Saint-Jacques jeudi soir, les yeux rivés sur une demi-finale européenne aux dépens des Spurs.

Mis à jour le: 09/04/13 12.58HEC

En relation

Équipes
Match associé
  • SSI Err

http://fr.uefa.com/uefaeuropaleague/news/newsid=1938770.html#le+balois+salah+tout+pour+presque