UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Finale de l'Europa League, Eintracht Francfort - Rangers, les points chauds

L'Eintracht Francfort a étrillé les Rangers lors de l'unique confrontation entre les deux équipes, mais cela commence à dater et les Light Blues ont dominé les clubs de Bundesliga cette saison.

Giovanni van Bronckhorst, Filip Kostić, James Tavernier et Oliver Glasner
Giovanni van Bronckhorst, Filip Kostić, James Tavernier et Oliver Glasner

L'Eintracht Francfort et les Rangers se retrouvent pour la première fois depuis plus de 60 ans et les finalistes de l'UEFA Europa League ont tous deux de bonnes raisons d'espérer voir leur nom gravé sur le trophée à l'issue de la finale à Séville.

Avec Enterprise Rent-A-Car, UEFA.com a sélectionné quelques points chauds de la finale du 18 mai.

L'avantage historique pour l'Eintracht

Le but de Borré pour Francfort

Les seules rencontres précédentes entre Francfort et les Rangers remontent aux demi-finales de la Coupe des clubs champions européens 1959/60, l'équipe allemande l'emportant 6-1 à domicile et 6-3 à Glasgow avant de s'incliner 7-3 face au Real Madrid en finale. « C'était la meilleure équipe que j'avais vue dans ma vie », se souvenait Sir Alex Ferguson, qui faisait partie des 127 621 spectateurs à Hampden. « Puis ils se sont fait étriller 7-3 en finale ! »

L'Eintracht n'a jamais perdu en quatre matches UEFA face aux clubs écossais (3 victoires, 1 nul) ; outre cette confrontation avec les Rangers, les Allemands éliminaient Aberdeen au premier tour de leur campagne de Coupe UEFA victorieuse en 1979/80.

Les Light Blues veulent le scalp d'un troisième club de Bundesliga

En deux minutes, Rangers 3-1 Leipzig

Les Rangers ont perdu leur unique finale précédente face à un club allemand : 1-0 après prolongation face au Bayern Munich en finale de la Coupe des vainqueurs de coupe européenne 1967 à Nuremberg, qui se déroulait six jours seulement après le sacre européen de leur rival local du Celtic.

Mais les Light Blues présentent un honorable bilan UEFA face aux équipes allemandes : 18 victoires, 15 nuls, 18 défaites, et ils sorti deux autres clubs de Bundesliga de la compétition cette saison, Dortmund en barrages de la phase à élimination directe et Leipzig en demi-finales, deux équipes bien mieux classées que Francfort en championnat cette saison.

Motivation accrue pour un duo des Rangers

Le but de la qualification de Lundstram

Le défenseur Leon Balogun né en Allemagne ne manquera pas de motivation face aux Aigles. « J'ai joué pour Mayence et il y a une rivalité importante avec l'Eintracht Francfort », a-t-il expliqué. « Donc j'en fais également une affaire personnelle. J'ai deux équipes à rendre fières. »

Le capitaine des Rangers James Tavernier pourrait également aborder cette finale en pleine confiance, étant le meilleur buteur de la compétition avec sept réalisations. « Francfort n'est pas là par hasard, mais cela se joue sur un match et nous croyons totalement en nous. Nous sommes dans cette compétition pour la gagner. »

Séville, ville porte-bonheur pour Francfort ?

En deux minutes, Betis 1-2 Francfort

Séville accueille sa troisième finale de clubs UEFA majeure : le Steaua Bucarest battait Barcelone aux tirs au but au stade Ramón Sánchez-Pizjuán en finale de la Coupe des clubs champions européens 1986, tandis que le rival des Rangers dans le Old Firm, le Celtic, s'inclinait 3-2 face à Porto en finale de la Coupe UEFA 2003 à l'Estadio de La Cartuja de la cité andalouse.

Les Rangers sont venus deux fois au Ramón Sánchez-Pizjuán, s'inclinant face à Séville en Coupe des vainqueurs de coupe européenne 1962/63 (0-2) et en phase de groupes de l'UEFA Champions League 2009/10 (0-1). Francfort se déplace pour la première fois dans l'antre du FC Séville, mais s'est déjà rendu dans la ville espagnole cette année, s'imposant 2-1 sur la pelouse du Real Betis en huitièmes de finale. Les Allemands ont également éliminé l'équipe qui a mis un terme à la campagne des Rojiblancos en huitièmes, West Ham. De bon augure ?

Le lieu de la finale 2022

Le stade Ramón Sánchez-Pizjuán, à Séville, accueillera la finale le mercredi 18 mai.

Les vainqueurs gagneront une place pour la phase de groupes de l'UEFA Champions League 2022/23, s'ils ne se sont pas qualifiés via leur compétition nationale.