UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Europa League, les barrages retour décortiqués

On passe en revue les huit barrages retour de l'Europa League.

Dortmund et Jude Bellingham doivent remonter une défaite 4-2 concédée à l'aller.
Dortmund et Jude Bellingham doivent remonter une défaite 4-2 concédée à l'aller. Getty Images

Les huit dernières places pour les huitièmes de finale de l'UEFA Europa League seront décernées ce jeudi. Avec, pour rappel, abolition de la règle des buts à l'extérieur.

Europa League, jouez au Pronostiqueur

Dinamo Zagreb - Séville (aller : 1-3)

En deux minutes, Séville 3-1 Dinamo Zagreb
En deux minutes, Séville 3-1 Dinamo Zagreb

Le Dinamo peut-il éliminer le spécialiste de l'épreuve ? Alors que la finale 2022 se disputera dans le stade de Séville, l'Estadio Ramón Sánchez-Pizjuán la victoire 3-1 la semaine passée a parfaitement placé les hommes de Julen Lopetegui. Attention tout de même, comme l'a annoncé l'entraîneur du champion croate, Željko Kopić, « nous avons fait meilleure impression que le résultat le laisse penser ». S'appuyant sur le talent de Mislav Oršić, auteur d'un but et proche d'un second, contraignant Yassine Bounou à une incroyable double parade, le Dinamo peut y croire. Le premier but sera déterminant.

Le saviez-vous ?
Séville dispute sa phase à élimination directe de l'Europa League pour la septième fois. Le club a remporté l'épreuve lors de quatre de ses six dernières présences à ce stade.

Olympiacos - Atalanta (aller : 1-2)

En deux minutes, Atalanta 2-1 Olympiacos
En deux minutes, Atalanta 2-1 Olympiacos

Gian Piero Gasperini reconnait que son Atalanta « a mis du temps à se remettre » du fait d'avoir été mené la semaine dernière et sa formation, décimée par les blessures, ne peut se permettre un mauvais départ au Pirée. L'Olympiacos n'a perdu qu'un seul de ses 19 matches disputés à la maison cette saison, s'imposant à 15 reprises. L'Atalanta possède aussi une force offensive, bien que décimée, Berat Djimsiti s'étant même amusé à dire qu'il pourrait jouer devant. Son exploit de l'aller pourrait finaement donner quelques idées.

Le saviez-vous ?
Djimsiti n'avait jamais marqué deux buts dans un même match avant d'y parvenir en trois minutes la semaine dernière.

Real Sociedad - Leipzig (aller : 2-2)

En deux minutes, Leipzig 2-2 Real Sociedad
En deux minutes, Leipzig 2-2 Real Sociedad

Les Espagnols ont quitté l'Allemagne avec une certaine déception après s'être fait reprendre à deux reprises la semaine passée. Mais ils peuvent aborder ce duel retour avec optimisme et être revigorés par les retour d'Alexander Isak et Adnan Januzaj. Du côté de Leipzig, Domenico Tedesco a admis que les siens ont été quelque peu heureux avec le penalty de fin de match à laller mais il pourrait bien se laisser tenter par une formatin plus offensive au retour.

Le saviez-vous ?
Christopher Nkunku a inscrit huit buts en sept apparitions européennes cette saison : sept en Champions League, un en Europa League.

Lazio - Porto (aller : 1-2)

En deux minutes, Porto 2-1 Lazio
En deux minutes, Porto 2-1 Lazio

Sérgio Conceição dirige son Porto face à un club dans lequel il a joué plus de cent matchs lors de deux passages riches en trophées. Porto arrive avec un avantage acquis sur un doublé de Toni Martínez, ses deux premiers en compétition européenne. La Lazio sera privée de son buteur de l'aller Mattia Zaccagni et espère une première qualification dans une phase à élimination directe depuis 2018.

Le saviez-vous ?
Porto a remporté ses deux derniers duels à élimination directe face à un club italien, éliminant la Juventus (2020/21) et Roma (2018/19) après prolongation en UEFA Champions League.

Et ensuite ?

Les huit vainqueurs se qualifient pour le tirage au sort des huitièmes de finale le vendredi 25 février.

Sont déjà qualifiés (têtes de série)

Étoile Rouge (SRB)
Eintracht Francfort (GER)
Galatasaray (TUR)
Leverkusen (GER)
Lyon (FRA)
Monaco (FRA)
Spartak Moscou (RUS)
West Ham (ENG)

Naples - Barcelone (aller : 1-1)

En deux minutes, Barcelona 1-1 Napoli
En deux minutes, Barcelona 1-1 Napoli

Même s'il a inscrit le seul but des siens sur penalty, Ferran Torres a quitté le terrain profondément déçu d'avoir manqué plusieurs situations qui auraient permis au Barça de virer en tête à la mi-temps de ce choc. Son entraîneur, Xavi Hernández, l'a tout de suite réconforté : « Il est très exigeant envers lui-même. Je sais que les occasions finiront par entrer ». Les dieux du football sourient souvent aux audacieux, ils pourraient en faire de même pour le joueur de 21 ans au retour.

Le saviez-vous ?
Naples est invaincu lors de ses quatre précédents matchs d'Europa League disputés face à un club espangol (1v, 3d).

Betis - Zenit (aller : 3-2)

En deux minutes, Zenit 2-3 Betis
En deux minutes, Zenit 2-3 Betis

Le Zenit n'avait pas joué de match de compétition depuis deux mois avant le match aller, il n'est donc pas surprenant qu'il ait pris un départ lent. Le Betis a capitalisé, prenant une avance de deux buts, mais le Zenit a égalisé à la demi-heure de jeu et, bien qu'il ait concédé un nouveau but avant la pause, le club russe est passé tout près de l'égalisation lorsque Daler Kuzyaev a touché la barre transversale.

Le saviez-vous ?
À l'aller, Joaquín est devenu le joueur le plus âgé à délivrer une passe décisive en Europa League. À 40 ans et 211 jours, il fait tomber le record du joueur de Molde, Daniel Berg Hestad face à l'Ajax en 2015 (40 ans et 133 jours).

Rangers - Dortmund (aller : 4-2)

En deux minutes, Dortmund 2-4 Rangers
En deux minutes, Dortmund 2-4 Rangers

Les Rangers ont sans doute réalisé la performance des matches aller, mais leur entraîneur, Giovanni van Bronckhorst a tenu à calmer le jeu : « C'était une belle soirée, mais seulement une belle soirée », avertissant les siens d'un retour possible d'un Erling Haaland présent en tribune en Allemagne. Le formidable Norvégien reste sur la touche, mais la prudence de Van Bronckhorst a été validée par le spectacle de Dortmund sans Haaland, qui a ratatiné Mönchengladbach 6-0 dimanche. L'équipe allemande avait le vent en poupe lorsqu'elle est arrivée à Glasgow mercredi.

Le saviez-vous ?
Dortmund ne s'est imposé qu'une seule fois en neuf affrontements face au Rangers, trois de ses quatre voyages à Ibrox se sont soldés par une défaite.

Braga - Sheriff (aller : 0-2)

En deux minutes, Sheriff 2-0 Braga
En deux minutes, Sheriff 2-0 Braga

La belle épopée européenne se poursuit pour le Sheriff moldave. Première équipe moldave à atteindre la phase de groupes de l'UEFA Champions League, Sheriff avait fait tomber le Real Madrid, avant de devenir la première formation moldave à poursuivre son aventure européen au-delà de l'hiver et de décrocher la première victoire en phase à élimination directe pour un représentant du pays la semaine dernière. Le deuxième but d'Adama Traore – son septième en compétition européenne cette saison – pourrait bien même autoriser le Sheriff à voir plus loin. Mais Braga a l'habitude d'être outsider et s'est montré intraitable à domicile cette saison.

Le saviez-vous ?
Le Sheriff dispute son 16e match européen cette saison, un record pour les équipes encore présentes en Europa League qu'il partage avec le Dinamo Zagreb.

Barrages pour la phase à élimination directe, c'est quoi...

Les barrages de la phase à élimination directe de l'UEFA Europa League sont introduits pour la première fois cette saison. 16 équipes participent : les huit deuxièmes de la phase de groupes de l'UEFA Europa League et les huit troisièmes de la phase de groupes de l'UEFA Champions League.

Les confrontations aller-retour se concluent le jeudi 24 février ; la règle des buts à l'extérieur a été abolie. Les huit vainqueurs se qualifient pour le tirage au sort des huitièmes de finale le vendredi 25 février (les huit vainqueurs de groupe les y attendent) ; les huit perdants seront éliminés de toute compétition européenne 2021/22.