UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Arsenal, « très bons souvenirs » pour Unai Emery

Ancien coach d'Arsenal, Unai Emery retrouve le club anglais avec Villarreal pour une place en finale de l'Europa League. Il s'est confié en exclusivité à UEFA.com.

Unai Emery vise une cinquième finale européenne
Unai Emery vise une cinquième finale européenne AFP via Getty Images

Trois fois vainqueur de l'UEFA Europa League à la tête du FC Séville, Unai Emery espère rejoindre José Mourinho, Bob Paisley et Giovanni Trapattoni, seuls coaches vainqueurs de quatre trophées dans les deux plus grandes compétitions de clubs en Europe.

Le technicien de 49 ans a également atteint la finale de l'UEFA Europa League 2019 à la tête… d'Arsenal, son adversaire aujourd'hui pour retrouver la dernière marche avec Villarreal. Ses mots en exclu avant le choc.

Emery reviendra-t-il hanter Arsenal ?
Emery reviendra-t-il hanter Arsenal ?

« Je garde de très bons souvenirs de mon année et quatre ou cinq mois à Arsenal », a déclaré l'Espagnol. « Nous avons vécu de grands moments ensemble sur le terrain, comme cette campagne en Europa League et cette finale contre Chelsea, mais aussi dans la vie de tous les jours, à l'entraînement. »

« Il y a beaucoup de joueurs qui sont encore là, des joueurs qui ont commencé leur carrière avec moi. Je raconte toujours cette petite anecdote à propos de Bukayo Saka. Il a fait ses débuts (en Premier League) le 1er janvier (2019) contre Fulham, que nous avons gagné 4-1, je m'en souviens. Je crois que le coup d'envoi a été donné à 12h30, et il a joué les huit à dix dernières minutes sans toucher le ballon. Maintenant, il s'impose à haut niveau. »

En deux minutes, Slavia Prague 0-4 Arsenal
En deux minutes, Slavia Prague 0-4 Arsenal

« (Mikel) Arteta (son compatriote et successeur à Arsenal) est en train de mettre sa patte sur ce qu'il se passe, sur le style de jeu. Il n'y a pas à dire, il ramène à Arsenal cette tradition de jouer un football attrayant. »

La question Pirès

« Je veux gagner pour moi et pour Villarreal », affirme l'ancien coach du PSG. « Il y a deux ans, je défendais les couleurs rouge (et blanc) d'Arsenal lors de la finale contre Chelsea, aujourd'hui je ressens cette affinité avec le jaune de Villarreal. J'ai cet instinct de compétition, cette responsabilité envers le club et envers tous ceux que je représente par mes décisions. »

« Ça va être un grand match entre deux clubs qui se sont rencontrés en demi-finale de l'UEFA Champions League (en 2006) et je ne sais pas qui Robert Pirès va soutenir (le Français à joué dans les deux clubs). »