Europa League 2019/20, le point sur la situation

Après la confirmation du retour de l'Europa League, UEFA.com fait le point sur la saison en cours.

AFP

La saison d'UEFA Europa League a été mise en suspens en mars en raison de la pandémie de COVID-19, six des huit huitièmes de finale aller ayant été disputés.

UEFA.com fait le point sur la situation pour la reprise.

Qui est encore en lice ?

LASK 0-5 Manchester United
LASK 0-5 Manchester United

Parmi les rescapés, six anciens vainqueurs de la Coupe UEFA ou de l'UEFA Europa League : Eintracht (1980), Leverkusen (1988), Manchester United (2017), Shakhtar (2009), Inter (1991, 1994, 1998) et Séville (2006, 2007, 2014, 2015, 2016).

Sur les huit équipes reversées de la phase de groupes de l'UEFA Champions League, seules quatre sont encore en lice : Inter, Leverkusen, Olympiacos et Shakhtar.

Bon à savoir : depuis que la Coupe UEFA est devenue UEFA Europa League en 2009/10, neuf des dix éditions ont été remportées par des clubs espagnols ou anglais.

Où se disputeront les matches ?

À partir des quarts de finale, la compétition se déroulera dans quatre stades situés en Allemagne :

- Stadion Köln à Cologne
- MSV Arena à Duisbourg
- Düsseldorf Arena à Düsseldorf
- Arena AufSchalke à Gelsenkirchen

Les 8es de finale dont le match aller n'a pas été joué (Inter-Getafe et Séville-Roma) se dérouleront sous la forme de confrontations en match unique en Allemagne. Une décision sera prise à une date ultérieure concernant le lieu où se joueront les 8es de finale retour restant, à savoir dans le stade du club qui reçoit.

La finale aura lieu à Cologne, au Stadion Köln.

Six des plus belles finales jouées en Allemagne
Six des plus belles finales jouées en Allemagne

Les clubs peuvent-ils inscrire de nouveaux joueurs ?

Les équipes seront autorisées à inscrire trois nouveaux joueurs sur leur liste A pour la fin de la saison 2019/20, aux conditions que ces joueurs aient déjà été inscrits auprès du club et soient qualifiés pour jouer pour celui-ci au dernier délai d’inscription (à savoir le 3 février 2020 ou dans tous les cas pas plus tard que la date initiale des huitièmes de finale aller). La liste A pourra toujours comprendre au maximum 25 joueurs. Il ne sera pas possible pour les clubs d’inscrire des joueurs et joueuses récemment transférés.

Quid des remplacements en match ?

Cinq remplacements seront autorisés pendant l’ensemble des matches restants de la saison 2019/20, conformément aux amendements temporaires aux Lois du Jeu. Les clubs pourront également nommer 23 joueurs sur le banc, au lieu des 18 normalement autorisés avant la finale.

Quand auront lieu les matches ?

8es de finale retour

Mercredi 5 août, 18h55
Shakhtar Donetsk 3-0 Wolfsburg (tot. 5-1)
Copenhague 3-0 İstanbul Başakşehir (tot. 3-1) 

Mercredi 5 août, 21 heures
Manchester United 2-1 LASK (tot. 7-1)

Jeudi 6 août, 18h55
Leverkusen - Rangers

Jeudi 6 août, 21 heures
Bâle - Eintracht Francfort

Wolves - Olympiacos

Sur un match

Mercredi 5 août, 21 heures
Inter 2-2 Getafe (à Gelsenkirchen)

 Séville - Roma (à Duisbourg)

Quarts de finale

Lundi 10 août, 21 heures

QF2 : Manchester United - Copenhague (Cologne)
QF3 : Inter - Rangers ou Leverkusen (Düsseldorf)

Mardi 11 août, 21 heures

QF1 : Shakhtar Donetsk - Eintracht Frankfurt ou FC Bâle (Gelsenkirchen)
QF4 : Olympiacos ou Wolves - Séville ou Roma (Duisbourg)

Demi-finales

Dimanche 16 août, 21 heures

Vainqueur QF4 - Vainqueur QF2

Lundi 17 août, 21 heures

Vainqueur QF3 - Vainqueur QF1

Finale

Vendredi 21 août : Stadion Köln, Cologne, 21 heures

Les 8es de finalistes au crible


Qui sont les meilleurs buteurs ?

Six joueurs ont inscrit six buts dans la compétition 2019/20 jusqu'ici, dont cinq font partie de clubs ayant atteint les 8es de finale :

Wolves 4-0 Espanyol
Wolves 4-0 Espanyol

Bruno Fernandes (Sporting CP/Manchester United)
Daichi Kamada (Eintracht Francfort)
Andraž Šporar (Slovan Bratislava/Sporting CP)
Alfredo Morelos (Rangers)
Edin Višća (İstanbul Başakşehir)
Diogo Jota (Wolves)

Le joueur de Braga Galeno a délivré le plus de passes décisives jusqu'ici, avec six offrandes, bien que son équipe ait été éliminée en 16es de finale. Juan Mata, de Manchester United, est deuxième de ce classement avec cinq passes, devançant son coéquipier Bruno Fernandes, qui a quitté le Sporting pour United en janvier, à une longueur derrière.

Bon à savoir : tous les meilleurs buteurs de l'UEFA Europa League jusqu'ici ont signé au moins huit buts ; Radamel Falcao a établi le record de la compétition avec 17 réalisations pour Porto en 2010/11. Le meilleur buteur de la saison dernière était l'attaquant de Chelsea Olivier Giroud avec 11 buts.

Joueur de la semaine : tous les nommés jusqu'ici

Comment qualifier ce cru 2019/20 jusqu'ici ?

Manchester United 5-0 Club de Bruges
Manchester United 5-0 Club de Bruges

Extraordinaire, comme toujours. Nous avons eu déjà plus de 500 buts en UEFA Europa League cette saison (soit une moyenne de 2,8 par match). La qualité du football proposé a également été au rendez-vous : il suffit de regarder les vidéos intégrées à cet article.

Bon à savoir : United a marqué plus de buts (23), a tenté plus de tirs (154) et a réussi plus de tirs cadrés (55) que n'importe quelle autre équipe dans la compétition cette saison.

Qui s'est extirpé de la phase de groupes ?

Groupe A : Séville (1er), APOEL (2e)
Groupe B : Malmö (1er), Copenhague (2e)
Groupe C : Bâle (1er), Getafe (2e)
Groupe D : LASK (1er), Sporting (2e)
Groupe E : Celtic (1er), Cluj (2e)
Groupe F : Arsenal (1er), Francfort (2e)
Groupe G : Porto (1er), Rangers (2e)
Groupe H : Espanyol (1er), Ludogorets (2e)
Groupe I : La Gantoise (1er), Wolfsburg (2e)
Groupe J : İstanbul Başakşehir (1er), Roma (2e)
Groupe K : Braga (1er), Wolves (2e)
Groupe L : Manchester United (1er), AZ Alkmaar (2e)

Que s'est-il passé en 16es de finales ?

Les 24 équipes issues de la phase de groupes ont été rejointes par les huit équipes classées troisièmes en Champions League : Club de Bruges, Olympiacos, Shakhtar Donetsk, Leverkusen, Salzbourg, Inter, Benfica et Ajax.

İstanbul Başakşehir (tot. 5-4 Sporting)
Copenhague (tot. 4-2 Celtic)
Wolves (tot. 6-3 Espanyol)
Rangers (tot. 4-2 Braga)
Wolfsburg (tot. 5-1 Malmö)
Getafe (tot. 3-2 Ajax)
Séville (tot. 1-1 Cluj, but à l'extérieur)
Roma (tot. 2-1 La Gantoise)
Eintracht Francfort (tot. 6-3 Salzbourg)
Bâle (tot. 4-0 APOEL)
LASK (tot. 3-1 AZ Alkmaar)
Manchester United (tot. 6-1 Club de Bruges)
Olympiacos (tot. 2-2 Arsenal, but à l'extérieur)
Shakhtar Donetsk (tot. 5-4 Benfica)
Leverkusen (tot. 5-2 Porto)
Inter (tot. 4-1 Ludogorets)