La Gantoise prête à marcher sur Rome

La Roma arrive en Belgique avec un but d'avance, suite à sa victoire 1-0, en 16es de finale aller de l'UEFA Europa League en Italie.

La Roma, vainqueur 1-0 de La Gantoise en 16es de finale aller de l'UEFA Europa League, doit protéger cet avantage en Belgique, pour voir les 8es de finale.

• La Gantoise a terminé première du Groupe I avec 12 points, finissant invaincue devant Wolfsburg, Saint-Étienne et les débutants d'Olexandriya. 

• La Roma s'est qualifiée en tant que deuxième du Groupe J avec neuf points, à une longueur de l'İstanbul Başakşehirspor, vainqueur du groupe et contre lequel elle a signé ses uniques victoires, inscrivant sept buts et n'en encaissant aucun lors des deux rencontres face au club turc (4-0 dom., 3-0 ext.).

Rencontre précédente
• Au Stadio Olimpico, la recrue de la Roma, Carles Pérez, prêté par le FC Barcelone, a marqué le seul but après 13 minutes.

Antécédents
• L'unique précédente confrontation européenne entre les deux clubs, au troisième tour de qualification de l'UEFA Europa League 2009/10, a été à sens unique, la Roma battant La Gantoise 3-1 à domicile et 7-1 à l'extérieur. Ce résultat au retour reste le plus large succès européen à l'extérieur de la Roma et le plus lourd revers ex æquo de La Gantoise à domicile. Le club belge n'a jamais affronté un autre club italien.

• La Roma a perdu ses deux premiers matches en compétition UEFA face aux clubs belges, 0-1 à l'extérieur et à domicile face au Club de Bruges au troisième tour de la Coupe UEFA 1975/76, mais est invaincue lors de ses 13 rencontres depuis lors (9 v., 4 n.), dont six à l'extérieur (4 v., 2 n.).

Série européenne

La Gantoise
• Cinquième dans l'élite belge en 2018/19, et également finaliste de la coupe nationale, La Gantoise s'est qualifiée pour l'Europe pour la cinquième saison consécutive, prolongeant ainsi la plus longue série de l'Histoire du club.

• Éliminés lors de la phase de qualification de l'UEFA Europa League lors de chacune des deux dernières saisons, les Belges ont franchi trois tours pour atteindre la phase de groupes cette saison, battant les Roumains de Viitorul, les Chypriotes de l'AEK Larnaca et les Croates de Rijeka. Une victoire et un nul face à chacun de leurs adversaires dans le Groupe I leur ont permis de se qualifier facilement pour la phase à élimination directe, le temps fort restant un succès 3-1 après avoir été menés au score à Wolfsburg lors de la 4e journée.

• La Gantoise a remporté son unique précédente confrontation en 16es de finale de l'UEFA Europa League, en 2016/17, battant Tottenham Hotspur 1-0 à domicile et obtenant un nul 2-2 à Wembley avant de tomber au tour suivant face à son rival belge de Genk.

• La Gantoise est invaincue sur ses 11 derniers matches européens à domicile (7 victoires, 4 nuls), s'imposant cinq fois en six matches cette saison. Le dernier match européen que les Buffalos ont perdu à domicile l'était contre Genk il y a trois ans (2-5) ; la dernière équipe étrangère à les vaincre devant leurs propres supporters était le Shakhtar Donetsk, qui a gagné 5-3 en phase de groupes de l'UEFA Europa League 2016/17.

• La Gantoise après une défaite à l'aller à l'extérieur : 4 qualifications, 7 éliminations. Avec une défaite 1-0 : 3 qualifications, 2 éliminations. La dernière qualification a eu lieu contre Feyenoord en barrages de l'UEFA Europa League 2010/11 (victoire 2-0 à domicile). L'élimination de la plus récente est survenue contre Videoton, au troisième tour de qualification de la même compétition lors de la saison 2012/13 (0-3 à l'extérieur).

Roma
• La Roma a terminé sixième de Serie A la saison dernière, manquant la qualification pour l'UEFA Champions League pour la première fois en six ans. Les Giallorossi étaient battus 4-3 sur l'ensemble des deux matches par Porto en 8es de finale 2018/19 après avoir atteint les demi-finales la saison précédente.

• La troisième participation des Romains à la phase de groupes de l'UEFA Europa League, comme les deux précédentes, s'est soldée par une qualification pour la phase à élimination directe même si, contrairement à 2009/10 et 2016/17, ils n'ont pas terminé en tête de leur groupe. Les buts encaissés en fin de match ont accouché d'un nul à domicile et d'un revers à l'extérieur face au Borussia Mönchengladbach et ils n'ont pu obtenir mieux que deux nuls contre Wolfsberg, permettant aux débutants autrichiens de revenir au score par deux fois au Stadio Olimpico lors de la 6e journée lorsqu'une victoire leur aurait permis de terminer devant l'İstanbul Başakşehir.

• Le club romain s'est fait éliminer lors de son premier 16e de finale de l'UEFA Europa League, par le Panathinaikos en 2009/10 (2-3 ext., 2-3 dom.), mais s'est qualifié lors des deux suivants, éliminant Feyenoord en 2014/15 (1-1 dom., 2-1 ext.) et Villarreal en 2016/17 (4-0 ext., 0-1 dom.).

• La Roma a remporté ses deux derniers matches à l'extérieur en 16es de finale de l'UEFA Europa League, mais ne compte qu'une seule victoire sur ses quatre derniers matches à l'extérieur dans l'ensemble de la compétition (1 nul, 2 défaites). La Roma à l'extérieur en UEFA Europa League, qualifications comprises : six victoires, six matches nuls, cinq défaites.

• La Roma s'est qualifiée 26 fois sur 31 dans des compétitions européennes après avoir remporté la première manche à domicile. Le plus récemment, c'était déjà contre La Gantoise, il y a 10 saisons. La dernière élimination a eu lieu la saison dernière. Après une victoire 2-1 au stade Olympique contre Porto en huitièmes de finale de la Champions League, le club italien s'est incliné 3-1 après prolongation dans le nord du Portugal.

• La Roma s'est qualifiée neuf fois sur dix après avoir gagné la première manche 1-0 à l'aller à domicile, la seule exception est l'élimination contre le Borussia Dortmund en quarts de finale de la Coupe UEFA 1992/93 (0-2 à l'extérieur).

Changements dans l'effectif UEFA Europa League
• La Gantoise
Arrivées : Bruno Godeau, Sulayman Marreh (Eupen), Anderson Niangbo (Salzbourg)
Départs : Dylan Bronn, Timothy Derijck (Courtrai), Jean-Luc Dompé, Yuya Kubo (Cincinnati), Louis Verstraete

• Roma
Arrivées : Mert Çetin, Carles Pérez (Barcelone, prêt), Gonzalo Villar (Elche)
Départs : Alessandro Florenzi (Valence, prêt), Juan Jesus, Nicolò Zaniolo, Davide Zappacosta

On se connaît ?
• Le milieu de terrain de La Gantoise Sven Kums a disputé 29 rencontres de Serie A pour l'Udinese en 2016/17. Il a affronté la Roma une fois, s'inclinant 0-1 à domicile sur un but d'Edin Džeko.

• La Gantoise est l'une des deux seules équipes s'étant extirpées de la phase de groupes de l'UEFA Europa League invaincues cette saison, aux côtés de Braga, vainqueur du Groupe K.

Aux tirs au but
• La Gantoise : une qualification, une élimination
4-1 c. Lausanne, 1991/92, Coupe UEFA, 1er tour
3-4 c. Vardar, 2004, Intertoto, 2e tour

• Roma : une qualification, trois éliminations
4-2 c. Norrköping, 1982/83, Coupe UEFA, 2e tour
3-4 c. Liverpool, 1983/84, Coupe des champions, finale
3-4 c. Real Zaragoza, 1986/87, Coupe des coupes, 1er tour
6-7 c. Arsenal, 2008/09, UEFA Champions League, huitième de finale

Les entraîneurs
• Attaquant de grande taille ayant passé la majeure partie de sa carrière de joueur dans son Danemark natal à l'OB et Esbjerg avec de brefs passages en Allemagne, en Autriche et en Norvège, Jess Thorup est devenu l'un des entraîneurs les plus mobiles de son pays. Après deux années à la tête des moins de 21 ans du Danemark, il est devenu l'entraîneur principal du Midtjylland en 2015 et a mené le club du Jutland au titre en Superliga en 2017/18. Il a alors été attiré par les sirènes de l'étranger et recruté en octobre 2018 par le club de La Gantoise, qu'il a conduit en finale de la Coupe de Belgique et à la cinquième place en championnat pour sa première saison à la tête de l'équipe.

• Paulo Fonseca a été nommé entraîneur principal de la Roma le 11 juin 2019. Il est arrivé dans la Ville éternelle après avoir signé le doublé championnat et coupe d'Ukraine lors de chacune de ses trois saisons au Shakhtar Donetsk, où il avait remplacé la légende Mircea Lucescu en 2016. Défenseur central peu renommé, il a effectué ses débuts comme entraîneur dans son pays natal, le Portugal, faisant ses premiers pas à Paços de Ferreira, puis rejoignant Porto en 2013 avant de remporter son premier trophée majeur, la Coupe du Portugal 2015/16 avec Braga.