UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
À compter du 25 janvier, UEFA.com ne prend plus en charge Internet Explorer.
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Arsenal aime croquer les Belges

Arsenal et le Standard Liège, vainqueurs lors de la première journée, se disputent la tête du Groupe F dans la capitale anglaise.

Arsenal aime croquer les Belges
Arsenal aime croquer les Belges ©Getty Images

Arsenal et le Standard Liège, tous deux vainqueurs lors de la première journée, se disputent la tête du Groupe F dans le Nord de Londres.

• Finaliste la saison dernière, Arsenal a lancé sa campagne de la plus belle des manières en s'imposant 3-0 chez l'Eintracht Frankfurt grâce à des buts en fin de matches de Bukayo Saka – son premier pour le club – et Pierre-Emerick Aubameyang – son 17e en UEFA Europa League – venant s'ajouter à la réalisation de Joe Willock en première mi-temps. Dans le même temps, le Standard décrochait lui aussi les trois points en s'imposant 2-0 à domicile face aux Portugais du Vitória SC.

Antécédents
• Les Gunners ont remporté leurs quatre rencontres UEFA face aux Rouches, dont un succès 7-0 à Liège au deuxième tour de la Coupe des vainqueurs de coupe européenne 1993/94, encore à ce jour la plus large victoire à l'extérieur en Europe d'Arsenal et la plus lourde défaite européenne à domicile du Standard.

• Arsenal avait remporté ses trois matches à domicile face à des visiteurs belges avant de concéder un match nul 3-3 (après avoir mené 3-0) face à Anderlecht en phase de groupes d'UEFA Champions League 2014/15.

• Le Standard n'a jamais gagné en sept déplacements en Angleterre, s'inclinant à six reprises et ramenant un match nul 2-2 d'Everton au premier tour de la Coupe UEFA 2008/09. La victoire 2-1 au retour – l'un des deux succès à domicile du club face à des Anglais – qualifiait Les Rouches pour la phase de groupes.

Série européenne
Arsenal
• Qualifié en phase de groupes d'UEFA Champions League 19 saisons de rang entre 1998/99 et 2016/17, Arsenal a atteint les demi-finales d'UEFA Europa League pour sa première participation en 2017/18, s'inclinant face aux futurs vainqueurs de l'Atlético, avant de perdre 4-1 en finale la saison dernière face à leurs voisins de Chelsea.

• Une cinquième place en Premier League 2018/19 qualifiait Arsenal pour sa troisième phase de groupes d'UEFA Europa League consécutives ; les Gunners restaient sur cinq victoires consécutives en Europe – une contre Rennes, deux face à Naples puis Valence – avant de s'incliner à Bakou.

• Arsenal a engrangé sept points à domicile lors de ses deux dernières campagnes en groupes d'UEFA Europa League. Les Gunners n'ont pas pris de but lors de leurs six dernières rencontres de groupes (à domicile comme à l'extérieur) et restent sur six victoires lors de leurs sept dernières sorties (la dernière finale faisant office d'exception). Bilan du club à domicile en Europa League : 10 v., 3 n., 1 d.

Standard
• La troisième place du Standard lors de l'exercice 2018/19 du championnat belge lui a assuré la qualification directe pour la phase de groupes cette saison.

• Le club de Liège a participé à la phase de groupes de l'UEFA Europa League lors de cinq précédentes campagnes, mais ne s'est extirpé de son groupe qu'une fois, en 2011/12, lorsqu'il atteignait les 8es de finale. Les Belges étaient également quarts de finaliste lors de la saison inaugurale en 2009/10 après avoir été reversés de l'UEFA Champions League. La saison dernière, ils ne parvenaient pas à atteindre la phase à élimination directe malgré dix points pris dans un groupe composé de Séville, Krasnodar et Akhisar.

• Les Belges ont perdu 50 % de leurs déplacements en UEFA Europa League, de la phase de groupes à la finale (4 v., 6 n., 10 d.), ne remportant qu'un de leurs 14 derniers matches européens à l'extérieur (4 n., 9 d.). Le Standard reste cependant sur trois matches sans prendre le moindre but, à domicile comme à l'extérieur, dans cette compétition.

On se connaît ? 
• Sead Kolašinac (Arsenal) et Gojko Cimirot (Standard) sont coéquipiers avec la Bosnie-Herzégovine.

• Paul-José Mpoku, qui a inscrit le deuxième but du Standard en première journée, appartenait à Tottenham Hotspur, l'ennemi juré d'Arsenal, au début de sa carrière. Il a passé l'exercice 2010/11 en prêt à Leyton Orient.

• L'arrière latéral du Standard Mërgim Vojvoda a marqué contre son camp lors de la défaite 5-3 du Kosovo face à l'Angleterre à Southampton en éliminatoires de l'UEFA EURO 2020 le mois dernier.

• Le Standard détient toujours le record du plus petit nombre de buts encaissés lors d'une campagne de groupes d'UEFA Europa League – un en 2011/12. Salzbourg est la seule équipe à avoir égalé cette performance en 2017/18.

Les entraîneurs
• Après deux saisons et sept trophées nationaux avec le Paris Saint-Germain, Unai Emery est devenu manager d'Arsenal en mai 2018, prenant la suite d'Arsène Wenger. L'Espagnol a remporté trois fois de suite l'UEFA Europa League avec le FC Séville entre 2013/14 et 2015/16, club qu'il rejoignait après quatre années passées sur le banc de Valence et un bref passage au Spartak Moscou. Finaliste avec les Gunners la saison dernière, ce match face à Liège sera son 76e sur un banc dans cette compétition, un record.

• Ancien gardien de but sélectionné 58 fois en équipe de Belgique, Preud'homme a débuté au Standard, remportant deux titres de champion avec le club avant de rejoindre Malines, où il remportait notamment la Coupe des vainqueurs de coupe européenne 1988/89. Il a continué de surfer sur la vague du succès en tant qu'entraîneur, remportant des trophées avec tous les clubs qu'il a dirigés, le plus récemment le titre de champion de Belgique 2015/16 avec le Club de Bruges. Il s'agit de son troisième mandat sur le banc du Standard, retrouvant le club en mai 2018 après dix années sous d'autres cieux.