Reprise du jeu : l'UEFA se prépare pour le retour en toute sécurité de ses compétitions d'élite.
En savoir plus >

L'UEFA Europa League continue sa progression

Après trois bonnes premières années, le secrétaire général de l'UEFA espère que l'UEFA Europa League puisse être aussi un modèle de bonne conduite.

L'UEFA Europa League continue sa progression
L'UEFA Europa League continue sa progression ©UEFA.com

Le secrétaire général de l'UEFA, Gianno Infantino, a salué "l'énorme impact" qu'a connu l'UEFA Europa League lors de ses trois premières saisons depuis qu'elle a remplacé la Coupe UEFA et a affirmé être convaincu que la compétition continuerait à se développer au cours des trois prochaines années.

S'exprimant à l'occasion du tirage au sort des barrages de l'UEFA Europa League à Nyon, M. Infantino a espéré que la compétition sera du même acabit sur le cycle 2012-15 que lors de la période précédente.

Avant la répartition des 62 équipes en 31 confrontations (dont les vainqueurs rejoignent les 17 qualifiés d'office en phase de groupes de l'UEFA Europa League), le secrétaire général de l'UEFA a déclaré devant une assemblée de représentants de clubs : "Cette saison est particulière car elle donne le coup d'envoi d'un nouveau cycle de trois ans. Au cours de ses trois premières années, l'UEFA Europa League a eu un énorme impact et s'est affirmée comme compétition populaire auprès des clubs et des supporters. Nous entrons dans un nouveau cycle avec un nouveau sponsor de présentation, un nouveau sponsor et un nouvel équipementier officiel."

Néanmoins, malgré toutes les promesses d'un avenir brillant pour la compétition, M. Infantino a rappelé qu'il était impératif que le football d'élite européen soit exemplaire en matière de comportement et d'intégrité.

"Malheureusement, de graves problèmes menacent le football, comme le racisme, la violence et la corruption. Nous ne sommes jamais sûrs", a-t-il dit avant de répéter que les clubs avaient pour mission de protéger les vraies valeurs du sport. "Toutes les personnes qui sont impliquées et qui ont des responsabilités dans le football, c'est-à-dire nous l'instance dirigeante mais aussi vous les clubs, ont le devoir d'être plus vigilantes, d'être proactives face à ces menaces qui peuvent anéantir l'âme de notre sport et mettre un terme à l'histoire d'amour entre le football et les millions de supporters."

"C'est la raison pour laquelle l'UEFA va continuer à adopter une politique de tolérance zéro pour ce type de dérives, au moyen d'actions préventives et de sanctions lorsque cela est nécessaire. Nous savons que nous pouvons compter sur votre soutien et votre coopération.

Le secrétaire général a conclu en souhaitant à tous les participants bonne chance pour les barrages "à enjeux" des 23 et 30 août. "Quarante-huit équipes participeront à la phase de groupes cette saison. Je suis sûr que vos clubs feront tous les efforts nécessaires pour franchir ce dernier obstacle et obtenir une place en phase de groupes de l'UEFA Europa League."

Haut