Éradiquons la pandémie de COVID-19 en suivant les cinq gestes barrières de l'Organisation mondiale de la santé et de la FIFA pour contribuer à freiner la diffusion de la maladie.
 

1. Lavez-vous fréquemment les mains 2. Toussez ou éternuez dans votre coude 3. Ne vous touchez pas le visage 4. Évitez les contacts proches 5. Restez chez vous si vous ne vous sentez pas bien.

Tous les détails >

Toute la presse félicite l'Atlético

De Madrid à Bilbao, en passant par Bucarest, UEFA.com propose une revue de presse au lendemain de la finale de l'UEFA Europa League.

Falcao et l'Atlético brandissent le trophée
Falcao et l'Atlético brandissent le trophée ©Getty Images

De Madrid à Bilbao, en passant par Bucarest, UEFA.com propose une revue de presse au lendemain de la finale de l'UEFA Europa League remporté par le Clb Atlético de Madrid 3-0 face à l'Athletic Clb Bilbao.

Le quotidien sportif madrilène "AS" reprend le refrain des fans du Club Atlético de Madrid : "Atleeeeti", et ajoute : "Falcao, c'est l'Europa League." On peut lire dans le rapport du match : "L'Atlético est champion de l'Europa League. Encore une fois. Hier soir, l'Atlético a remporté son troisième titre européen en 24 mois." L'équipe a beau avoir complètement changé depuis Hambourg en 2010, mais "AS" conclut : "Avec de la logique, cela n'arriverait pas. Mais celui qui veut de la logique doit regarder ailleurs. Là, c'est différent, c'est l'Atlético."

Dans le même temps, à Bilbao, "El Correo" se console en pensant à la finale de la Copa del Rey contre le FC Barcelona. "Rien n'est arrivé, on a encore la Copa del Rey", pouvait-on lire ce matin avant d'ajouter : "Pleure Bilbao. Répands tes larmes au Pays basque, à Bucarest, dans les régions d'Argentine qui suivent Bielsa, dans les coins d'Angleterre devenus fans après la démonstration à Old Trafford... Iker Muniain, Íñigo Pérez, Gaizka Toquero, Fernando Llorente ... Tous avaient le visage de la défaite. Des larmes. Détruits. Cassés. L'Athletic est tombé face à l'Atlético à la National Arena. Adieu au premier trophée de la saison."

Argentin heureux, Diego Simeone, l'entraîneur de l'Atlético, fait la une d'"Olé", quotidien sportif dans son pays : "Simeone au sommet." Puis le journal ajoute : "Simeone remporte l'UEFA Europa League, il a gagné la finale avec autorité face à l'Athletic de Marcelo Bielsa. Ses joueurs ont joué avec plus d'intensité."

Dans la presse roumaine, l'excitation était également palpable pour cette première finale disputée à Bucarest. Dans "Gazeta Sporturilor", on pouvait lire : "C'est le génial attaquant Falcao qui a été décisif, grâce à ses deux buts, la finale de Bucarest et le trophy vont à Madrid. Le cœur du football battait à Bucarest, et nous nous souviendrons toujours de cette soirée du 9 mai 2012."

"Pro Sport" ajoute : "Son trophée, notre finale ! Falcao a été fantastique à Bucarest. Il a marqué deux buts et ramène le trophée de l'Europa League à l'Atlético Madrid. Bucarest a été la capitale européenne du football. La Roumanie est en Europe, le trophée est à Madrid."

Haut