UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Emery : "On adore ça"

Réactions des deux entraîneurs, Unai Emery et Jürgen Klopp, et du capitaine espagnol Coke, auteur d'un doublé, après le succès du FC Séville en finale de l'UEFA Europa League.

Emery : "On adore ça"
Emery : "On adore ça" ©Getty Images

Unai Emery, Séville, entraîneur
On adore ça, on adore cette compétition. C'est notre compétition. Liverpool était meilleur dans la première période et a pris logiquement l'avantage. Cette équipe aurait pu nous battre. Mais l'inverse était vrai aussi. Nous nous sommes sentis beaucoup plus en confiance après notre premier but. À la pause, on a essayé de réfléchir un peu. L'équipe est allée de l'avant et le jeu s'est ouvert. Nous n'avions besoin que d'être nous-mêmes.

Notre vrai succès, nous l'avons remporté tout au long de cette saison. Nous avons pris énormément de plaisir à jouer sur tout le continent et aujourd'hui, nous savourons ce titre une nouvelle fois. Ce sont des moments uniques. Il faut prendre plaisir. Nous devons également penser à la finale de samedi en Coupe d'Espagne (face à Barceolne), mais pour l'instant, il faut savourer ces moments. L'équipe le mérite.

Revoir les temps forts de la rencontre
Revoir les temps forts de la rencontre

Jürgen Klopp, Liverpool, entraîneur
Le premier but marqué par notre adversaire a été la clé et il a influé sur tout le match. Nous avons perdu notre confiance et notre plan de jeu. Nous avons perdu pied. Nous avons arrêté de faire les choses simplement et nous avons tout compliqué. De manière soudaine, nous avons perdu notre système. Parfois nous avons montré que nous pouvions réussir. Par moments, nous ont fait de grandes choses. Mais ça n'a pas duré longtemps. Il aurait fallu que cela dure davantage.

Je pense que Dieu a voulu que je joue des finales et que je les perde. J'ai beaucoup de chance dans la vie, je suis ici, entraîneur de Liverpool. Je vais encore tout donner pour jouer des finales. Mais les perdre, ça fait mal.

Coke, Séville, capitaine et double buteur
Chaque fois que nous avons été menés cette saison nous avons démontré que nous pouvions revenir. Unai Emery nous a dit à la pause de garder confiance dans notre jeu et dans notre stratégie. Nous avons pris un départ fantastique dans la seconde période, en marquant rapidement et à partir de ce moment nous avons été éblouissant. Parfois, vous pensez à votre famille, aux gens qui vous poussent quand les choses ne vont pas comme vous le souhaitez. Vous pensez également aux supporters. Séville est un grand club grâce à eux.