UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Les plus vieux meilleurs buteurs en Europe

Aritz Aduriz se dirige vers un nouveau record en UEFA Europa League. Retour sur les plus vieux meilleurs buteurs en Europe.

Ferenc Puskás est le plus vieux meilleur buteur en compétitions de l'UEFA
Ferenc Puskás est le plus vieux meilleur buteur en compétitions de l'UEFA ©Getty Images

Avec déjà huit buts au compteur, Aritz Aduriz (Athletic Club) pourrait devenir le buteur le plus âgé en Coupe UEFA/UEFA Europa League. Il aura 35 ans et 97 jours le soir de la finale à Bâle. UEFA.com revient sur les buteurs qui ont marqué les compétitions européennes par leur âge.

Plus vieux meilleur buteur en Coupe des clubs champions européens/UEFA Champions League
Ferenc Puskás (Real Madrid 1963/64 – 37 ans et 56 jours)

Un des trois joueurs à terminer la saison européenne 1963/64 avec sept buts, aux côtés de Sandro Mazzola (Inter) et Vladica Kovačević (Partizan).

Plus vieux meilleur buteur de la Coupe UEFA/UEFA Europa League
Alan Shearer (Newcastle 2004/05 – 33 ans et 278 jours)

Alan Shearer en 2005
Alan Shearer en 2005©Getty Images

Dans l'avant-dernière saison d'une carrière de 10 ans avec son club d'origine, Shearer a inscrit 11 buts en dix matches de Coupe UEFA en 2004/05.

Plus vieux meilleur buteur en Coupe des vainqueurs de coupe de l'UEFA
Antonín Panenka (Rapid Wien 1984/85 – 36 ans et 164 jours)

La Panenka de 1976
La Panenka de 1976

On connaît mieux le miieu offensif de la Tchécoslovaquie pour le penalty qui porte désormais son nom. En 1984/85, il a marqué 5 buts, tout comme Valeri Gazzaev (Dinamo Moscou) et Andy Gray (Everton) dans cette compétition dont il a disputé la finale.

Plus vieux meilleur buteur au Championnat d'Europe de l'UEFA
Michel Platini (France 1984 – 29 ans et six jours)

Les neuf buts de Platini à l'EURO 1984
Les neuf buts de Platini à l'EURO 1984

Platini a inscrit neuf buts avec les Bleus en 1984 lors de la victoire à l'EURO. Aucun autre joueur n'a marqué plus de cinq buts en phase finale.