Monaco perd la main

Monaco 0-2 Anderlecht
Frank Acheampong a marqué son premier but en 14 mois pour achever l'ASM

Highlights: Monaco 0-2 Anderlecht
Highlights: Monaco 0-2 Anderlecht

Défaite sur sa pelouse du Louis II (0-2) face au RSC Anderlecht, l’AS Monaco n’a plus son destin entre les mains et devra impérativement s’imposer au White Hart Lane de Tottenham dans deux semaines pour se qualifier.

Il ne suffisait que d’une victoire aux joueurs de Leonardo Jardim pour assurer leur place en seizièmes de finale d’Europa League et l’AS Monaco allait mettre la pression sur le RSC Anderlecht dès le coup d’envoi.

Stephan El Shaarawy, prêté par l’AC Milan, était le premier à s’essayer à la frappe, sans succès (3e). C’était ensuite au tour de Mario Pasalic de voir son extérieur du pied fuir le cadre (7e) après une déviation astucieuse de Lacina Traoré, placé come point de fixation ce jeudi soir.

Quelques instants plus tard, Joao Moutinho négociait mal un coup franc à l’entrée de la surface (13e) avant qu’El Shaarawy, encore lui, ne pénètre au cœur de la défense belge avant d’enrouler sa frappe, sortie par Silvio Proto.

La domination territoriale des Monégasques n’était pas récompensée et le premier tournant de la rencontre intervenait suite à la sortie du capitaine, Jérémy Toulalan, contrait d’abandonner ses équipiers en raison d’une blessure à la cuisse (27e).

Anderlecht sortait peu à peu de son camp et, juste avant la pause, Nicolas  Gillet, l’ancien Bastiais, profitait d’un ballon mal renvoyé plein axe pour décocher une frappe sèche qui se logait dans la lucarne droite de l'ASM (0-1 45e).

Les Monégasques sonnaient la révolte au retour des vestiaires et Moutinho n’était pas loin de trouver l’égalisation mais Proto, d’une main ferme, sortait le ballon de son petit filet gauche (63e). Entré en première période, Touré, aux avant-postes, plaçait ensuite une tête qui rasait le cadre (65e).

Quinze minutes avant le coup de sifflet final, les Belges n’étaient pas loin de doubler la mise mais Subasic s’imposait pour garder les siens dans la rencontre… trois minutes seulement. Sur une longue ouverture dans la surface, Acheampong régalait d’un enchaînement contrôle-frappe pour doubler la mise et et enterrer les espoirs monégasques (78e).

Troisième du Groupe J avec cinq points, l’ASM se retrouve en mauvaise posture avant la dernière journée de la phase de poules et un déplacement périlleux dans le nord de Londres. Il faudra un miracle pour accéder au tour suivant.

©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©Getty Images
©Getty Images

.