UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Verts, cap au nord

Rosenborg doit absolument s'imposer face à un AS Saint-Étienne qui peut décrocher sa qualification pour les 16es dès la cinquième journée.

Kévin Monnet-Paquet aux prises avec Mike Jensen et Jonas Svensson lors de la première journée
Kévin Monnet-Paquet aux prises avec Mike Jensen et Jonas Svensson lors de la première journée ©AFP/Getty Images

Le Rosenborg BK aura fort à faire s'il veut passer la phase de groupes de l'UEFA Europa League pour la première fois de son histoire au moment d'accueillir l'AS Saint-Étienne dans le Groupe G.

• Rosenborg sera éliminé si les Norvégiens ne s'imposent pas.

• La SS Lazio et St-Étienne seront tous deux qualifiés en cas de victoire lors de la cinquième journée.

Antécédents
• Rosenborg a obtenu un match nul 2-2 à Saint-Étienne lors de la première journée.

• Les troupes de Laurent Roussey avaient battu le Rosenborg d'Erik Hamrén 3-0 lors de la seule opposition entre les deux équipes avant cette saison, comptant pour la phase de groupes de la Coupe UEFA 2008/2009. Ces deux rencontres face à Rosenborg représentent  les seuls matches disputés par Saint-Étienne face à un club norvégien en compétition de l'UEFA.

• En huit rencontres face à des équipes françaises, Rosenborg affiche un bilan de 1 v., 2 n. et 5 d (1 v., 1 n. et 1 d. à domicile). Les Norvégiens n'ont gagné aucun de leurs sept derniers matches contre des clubs de Ligue 1 (2 n., 5 d.)

Récemment
• Rosenborg, un point en quatre matches dans le Groupe G, reste sur trois défaites sans inscrire le moindre but à domicile en Europe.

• Le bilan des Verts en quatre déplacements européens cette saison est de 2 v., 1 n. et 1 d.

• Rosenborg n'a jamais passé la phase de groupes en trois tentatives, Coupe UEFA Cup et UEFA Europa League confondues.

• Saint-Étienne s'était qualifié pour la phase à élimination directe dès sa première participation à la phase de groupes de la Coupe UEFA en 2008/09 mais n'avait pas pu réitérer sa performance l'an passé pour sa première apparition en phase de groupes de l'UEFA Europa League.

Autour du match
• Un peu plus de 2000 km séparent Trondheim et Saint-Étienne.

• Le Stéphanois Nolan Roux compte quatre passes décisives depuis le début de la phase de groupes, soit plus que tout autre joueur dans la compétition cette saison.

• Le Qäbälä FK et Rosenborg sont les deux seules équipes présentes en phase de groupes cette saison à avoir entamé leur campagne au premier tour de qualification.

• Les pensionnaires de Rosenborg Mikael Dorsin (RC Strasbourg 2003-04) et Anders Konradsen (Stade Rennais FC 2013-15) ont tous deux évolué en Ligue 1. À Rennes, Konradsen avait notamment joué aux côtés de Kévin Theophile-Catherine et Vincent Pajot, désormais à Saint-Étienne.

Les entraîneurs
• Kåre Ingebrigtsen est né à Trondheim et a joué pour Rosenborg avant de devenir entraîneur. Au cours de sa carrière, l'ancien milieu de terrain a défendu les couleurs de Manchester City FC durant deux saisons. Il était entraîneur adjoint du Viking FK avant que Rosenborg ne lui confie le poste qu'il occupe actuellement.

• Arrivé sur le banc stéphanois en 2009, Christophe Galtier a permis aux siens de remporter la Coupe de la Ligue en 2012/13. Ancien défenseur, il avait entamé sa carrière de joueur à l'Olympique de Marseille. Il a ensuite rejoint le club phare de sa ville natale en tant qu'entraîneur et a officié en tant qu'assistant d'Alain Perrin à Saint-Étienne avant de prendre seul les rênes de l'équipe.