Reprise du jeu : l'UEFA se prépare pour le retour en toute sécurité de ses compétitions d'élite.
En savoir plus >

Klopp : "Un haut lieu du football"

Jürgen Klopp s'est exprimé pour la première fois comme entraîneur de Liverpool. Il veut redonner foi à ses nouveaux joueurs.

Jürgen Klopp, sa carrière en images ©Bongarts

Sa nomination
Je savais depuis quelques jours que j'étais de retour dans la course et c'est le plus grand honneur que je puisse imaginer d'être ici, dans l'un des plus grands clubs au monde. On m'a donné la chance d'essayer de donner un coup de main dans cette situation et ce n'est pas aussi difficile que certaines personnes peuvent le penser. Ce n'est pas parfait bien sûr, mais j'ai le sentiment que c'est le bon moment de venir ici et je ressens vraiment de la fierté.

La manière dont les gens vivent le football à Liverpool, la présence de supporters de Liverpool dans le monde entier font de ce club un lieu à part. J'ai connu deux clubs très particuliers dans ma vie, Mayence et le Borussia Dortmund, et pour moi c'est une étape supplémentaire parfaite que d'être ici, maintenant, pour essayer d'aider.

La Premier League
C'est l'un des championnats les plus difficiles au monde. Cinq, six ou même sept équipes peuvent être championnes, mais il n'y a qu'une place au sommet et ceux qui ne remportent pas le titre vivent cela comme un désastre. Pour moi, l'important n'est pas forcément de gagner la Premier League, mais de jouer notre propre jeu, que les joueurs ressentent la confiance des gens. Les joueurs doivent dès à présent ressentir la différence et prendre conscience qu'ils peuvent atteindre les objectifs de tout le monde : supporters et médias. Il faut transformer les gens qui doutent en gens qui croient

La pression à Liverpool
Je connais toute l'histoire d'Anfield. C'est un haut lieu du football dans le monde. Je suis quelqu'un de chanceux. Je suis pressé d'être au premier entraînement. Je suis prêt, je suis détendu, je sors de quatre mois de vacances, tout est parfait et je suis dans la meilleure forme possible.

Ce qu'il a fait depuis son départ de Dortmund
J'ai pris des vacances tout à fait normales. J'ai 48 ans et la pendant plupart de ma vie je n'ai pas pu me payer de vacances ou alors je n'en avais pas le temps. Là, j'ai quatre mois, c'était vraiment tranquille, j'étais avec ma famille, je jouais au tennis. J'ai regardé du football du monde entier à la télévision. Je pensais que j'aurais plus de temps, mais je suis ici maintenant, et parfaitement détendu.

©AFP/Getty Images
©Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
Haut