Europa League, l'équipe de la semaine

Aleix Vidal, inarrêtable sur le flanc droit de Séville, et Douglas, impérial dans la défense du Dnipro, ont brillé jeudi en Europa League.

Europa League, l'équipe de la semaine
Europa League, l'équipe de la semaine ©AFP/Getty Images

Gardien : Denys Boyko (FC Dnipro Dnipropetrovsk)
Il n'a pas eu grand-chose à faire pendant les 45 premières minutes, mais a tenu la baraque les 45 suivantes. Il a notamment effectué trois magnifiques parades des gambettes face au meilleur buteur de la compétition, Gonzalo Higuaín.

Défenseur : Aleix Vidal (Sevilla FC)
Plus souvent au milieu qu'en défense, Vidal a multiplié les allers-retours dans son couloir droit, entre ses interventions sur Joaquín derrière et ses chevauchées vers l'avant – soldées par deux buts.

Défenseur : Douglas (FC Dnipro Dnipropetrovsk)
Le Brésilien s'attendait à une soirée chargée face à l'armada napolitaine, mais a facilité la vie de son portier par l'intelligence de son placement. Sous sa garde, les centres du Napoli n'ont jamais dépassé le premier poteau.

Défenseur : Raúl Albiol (SSC Napoli)

L'ancien du Real Madrid CF a muselé un Nikola Kalinic seul en pointe du Dnipro. Dans l'entrejeu, Albiol a également eu l'occasion de faire parler sa classe balle au pied.

Défenseur : Benoît Trémoulinas (Sevilla FC)
L'ancien Girondin et son pendant côté droit, Vidal, ont écartelé la défense florentine. C'est lui qui initie le mouvement sur le premier but et qui sert Vidal en retrait sur celui de Kevin Gameiro.

Milieu : David López (SSC Napoli)
L'Espagnol a imposé le tempo du Napoli depuis l'entrejeu et s'est même fendu d'un premier but pour son 39e match sous le maillot du club italien.

Milieu : Ruslan Rotan (FC Dnipro Dnipropetrovsk)
Le milieu central a fait preuve de discipline pour étouffer Naples. Son flair lui a indiqué de préférer les airs plutôt que le sol pour ses passes en seconde période.

Milieu : Stéphane Mbia (Sevilla FC)
La formation de Séville ressemblait par moments à un 2-4-3-1 avec, au cœur des quatre du milieu, un mur nommé Mbia plutôt rassurant pour sa charnière centrale. Sorti en seconde période sur KO.

Milieu : Yevhen Konoplyanka (FC Dnipro Dnipropetrovsk)
Son équipe n'a pas beaucoup vu le ballon, ce qui a obligé l'ailier à dévoiler une autre facette de son jeu : traquer les milieux napolitains et intervenir en patron loin de sa zone.

Attaquant : Mohamed Salah (ACF Fiorentina)
La Viola a couru après des ombres la majorité de la partie, mais l'Égyptien a su se procurer quelques occasions dangereuses que les hommes de Vincenzo Montella devront essayer de mieux exploiter au retour.

Attaquant : Carlos Bacca (Sevilla FC)
Le Colombien, qui n'a pas manqué un match de Séville depuis le lancement de la phase de groupes, est un poison permanent pour l'équipe adverse. Il sert Vidal sur le premier but.