Le Dnipro des origines à nos jours

Alors que le Dnipro se prépare à vivre sa première demi-finale européenne, nos reporters locaux nous brossent le portrait du club.

Les joueurs du Dnipro savourent leur qualification face au Club Brugge
Les joueurs du Dnipro savourent leur qualification face au Club Brugge ©AFP/Getty Images

Les origines
Comme beaucoup de clubs de la région, le Dnipro puise ses racines dans un terrau industriel. Fondé en 1918 par un groupe technologique (BRIT), il fut incorporé dans le club des sports de l'aciérie Petrovets avant de remporter 2 fois le championnat de la ville (1927 et 1935) et de changer de nom : Stal (Acier), puis Metallurg (métallurgiste).

Et enfin Dnipro
Début 1960, Yuzhmash, fabricant de missiles, devient le nouveau patron. Le club est rebaptisé Dnipro, d'après le Dniepr, le plus plong fleuve d'Ukraine. En 1966 s'ouvre le Meteor Stadium. Le Dnipro y jouera pendant 42 ans avant de déménager dnas la Dnipro Arena.

Tremplin pour Lobanovskiy 
Valeriy Lobanovskiy fut acclamé en tant qu'entraîneur du FC Dynamo Kyiv, mais c'est bien au Dnipro que tout a commencé pour le père du football ukrainien : nommé à la tête du club en 1968, il le sort de la 3e division. Sous ses ordres, le Dnipro se classera 6e dès sa première saison dans l'élite.

Oleh Protasov
Oleh Protasov©Getty Images

Génération dorée
Le Dnipro finit par redescendre mais retrouve la première division en 1981. Commence alors son âge d'or, avec un titre de champion d'URSS dès 1983. Hennadiy Lytovchenko est élu meilleur joueur d'URSS en 1984, puis c'est au tour d'Oleh Protasov, trois ans plus tard.

Contre toute attente
Le Dnipro termine deuxième en 1987 et perd Lytovchenko et Protasov, mais les hommes de Yevhen Kucherevskiy décrochent un second titre après 20 matches sans défaite. Dauphins la saison suivante, ils atteignent, comme en 1984/85, les quarts de finale d'une Coupe européenne.

Nouvelle page 
Premier club professionnel de l'Union soviétique, le Dnipro n'est jamais parvenu à détrôner les Dynamo Kyiv et FC Shakhtar Donetsk depuis l'indépendance. Depuis 23 ans, le club finit tout de même chaque saison dans le top 4 (sauf à une reprise). Il a progressé en Europe en atteignant cette saison la demi-finale d'UEFA Europa League grâce à Myron Markevych.