Wolfsburg à Naples pour un miracle

Le VfL Wolfsburg, battu 4-1 à l'aller par le SSC Napoli, devra établir un nouveau record européen pour atteindre les demies.

Rafael Benítez félicite Marek Hamšík après le succès de Naples à l'aller
Rafael Benítez félicite Marek Hamšík après le succès de Naples à l'aller ©AFP/Getty Images

Le VfL Wolfsburg, battu 4-1 sur sa pelouse à l'aller par le SSC Napoli, devra établir un nouveau record européen pour être présent au tirage au sort des demi-finales de l'UEFA Europa League vendredi.

Précédents
• Wolfsburg et Naples se croisaient pour la première fois en compétition officielle lorsque les Italiens infligeaient aux Loups le plus lourd revers à domicile de leur histoire européenne en s'imposant 4-1 à l'aller.

• Le bilan de Naples en 17 rencontres face à des formations allemandes est de 5 victoires, 4 nuls et 8 défaites (4 v., 1 n. et 3 d. à domicile).

Wolfsburg a dominé le FC Internazionale Milano 5-2 sur l'ensemble des deux matches en 8es de finale. Leur seul autre duel face à une formation italienne en compétition majeure de l'UEFA remonte à un match nul 2-2 chez l'AC Milan en phase de groupes de Coupe UEFA 2008/09, même si les Allemands s'inclinaient aussi 3-0 sur l'ensemble des deux matches face à l'AC Perugia en finale de Coupe Intertoto de l'UEFA 2003.

Repères
• Aucune équipe ne s'est jamais qualifiée après un revers par plus de deux buts d'écart à domicile au match aller en compétition européenne.

Naples reste sur 11 matches européens à domicile sans défaite (9 v. 2n.) depuis un revers 3-0 contre le FC Viktoria Plzeň en février, le plus lourd revers à domicile en Europe des Napolitains.

Wolfsburg est invaincu en quatre déplacements européens (3 v., 1 n.). Ils l'ont emporté par trois buts d'écart à trois reprises hors de leurs bases en Europe : deux fois 3-0 et une fois 4-1.

Naples n'avait plus atteint les quarts de finale d'une compétition majeure de l'UEFA depuis sa campagne victorieuse en Coupe UEFA en 1988/89, dominant le VfB Stuttgart en finale aller-retour.

Wolfsburg dispute les quarts de finale pour la première fois depuis l'édition 2009/10 de l'UEFA Europa League et une élimination par le Fulham FC à ce stade de la compétition.

• Cette saison en UEFA Europa League :
Naples – V8 N2 D1 BP23 BC5
Wolfsburg – V6 N2 D3 BP22 BC16

Bon à savoir
• Naples est l'un des trois anciens vainqueurs de Coupe UEFA/UEFA Europa League toujours engagés dans la compétition, aux côtés des tenants du titre du Sevilla FC (2006, 2007, 2014) et du FC Zenit (2008). Une équipe de Naples inspirée par Diego Maradona remportait l'édition1989 après avoir battu les Allemands du VfB Stuttgart 5-4 sur l'ensemble des deux matches en finale (2-1 à domicile, 3-3 à l'extérieur).

Wolfsburg est l'équipe la moins expérimentée toujours en course en UEFA Europa League cette saison avec 61 matches en compétition UEFA au compteur.

Naples et le Dynamo sont les meilleures attaques toujours en compétition avec 23 buts inscrits en 11 matches depuis le début de la phase de groupes, soit une moyenne de 2,09 buts par match.

Naples compte la meilleure défense de toutes les équipes ayant disputé la phase de groupes avec cinq buts encaissés, soit une moyenne de 0,45 but par match ou un but toutes les 198 minutes. Naples compte également le plus grand nombre de tirs cadrés (84). Les Italiens ont par ailleurs fait trembler les montants adverses à neuf reprises.

• Suite aux éliminations d'Alan (FC Salzburg) et Romelu Lukaku (Everton FC), huit buts chacun, Gonzalo Higuaín (Naples) est le meilleur buteur toujours en lice dans la compétition avec sept réalisations.

• L'arrière latéral de Naples Faouzi Ghoulam et le milieu de terrain de Wolfsburg Josuha Guilavogui étaient coéquipiers à l'AS Saint-Étienne entre 2010 et 2013.

• Le défenseur de Naples Henrique (Bayer 04 Leverkusen, 2008–09) est le seul joueur côté italien à avoir évolué en Bundesliga.

•José Callejon (Naples) et Andriy Yarmolenko (FC Dynamo Kyiv) ont tous deux frappé les montants à trois reprises dans la compétition cette saison.

• L'ailier de Wolfsburg Maximilian Arnold pourrait fêter son 21e anniversaire le jour de la finale de l'UEFA Europa League. Il est le seul joueur toujours engagé dans la compétition à être né un 27 mai.

• Le jeune joueur de Wolfsburg Oskar Zawada – qui n'a toujours pas disputé le moindre match dans la compétition cette saison – est l'un des trois joueurs polonais qui pourraient disputer la finale de l'UEFA Europa League à Varsovie, aux côtés de Łukasz Teodorczyk (FC Dynamo Kyiv) et Grzegorz Krychowiak (Sevilla FC).

Les entraîneurs
• Entraîneur de Naples depuis mai 2013, Rafael Benítez remportant deux titres de champion d'Espagne ainsi que la Coupe UEFA 2003/04 avec le Valencia CF, l'UEFA Champions League 2004/05 avec le Liverpool FC et l'UEFA Europa League 2012/13 avec le Chelsea FC. L'Espagnol offrait à Naples la Coppa Italia au terme de sa première saison au club. Benítez pourrait devenir, après Giovanni Trapattoni, le deuxième entraîneur à remporter la Coupe UEFA/UEFA Europa League à trois reprises.

• Benítez (Chelsea, 2013) est l'un des trois entraîneurs présents en quarts à avoir remporté l'UEFA Europa League sous son format actuel, aux côtés de l'entraîneur du Zenit André Villas-Boas (FC Porto, 2011) et de celui de Séville Unai Emery (Séville, 2014). Benitez est le seul entraîneur des quarts à avoir gagné l'UEFA Champions League.

• Ancien milieu de terrain dans les divisions inférieures allemandes et apprenti policier, l'entraîneur de Wolfsburg Dieter Hecking retrouve l'Europe pour la première fois depuis son aventure avec le TSV Alemannia Aachen, club de seconde division, en phase de groupes de Coupe UEFA 2004/05. Il entraînait ensuite les Hannover 96 et 1. FC Nürnberg, avant d'être nommé à son poste actuel en décembre 2012.

Aux tirs au but
• Le bilan de Naples en trois séances de tirs au but en compétition UEFA est de 1 v. et 2 d. (1 v., 0 d. à domicile) :
3-4 contre le Toulouse FC (ext.), 1er tour de Coupe UEFA 1986/87
4-3 contre le Sporting Clube de Portugal (dom.), 1er tour de Coupe UEFA 1989/90
3-5 contre le FC Spartak Moskva (ext.), 2e tour de Coupe des champions 1990/91

Wolfsburg n'a jamais pris part à une séance de tirs au but en compétition UEFA.

Haut