UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Liverpool 2005 : que sont-ils devenus ?

Le Liverpool FC a réussi le plus incroyable des renversements de situation à Istanbul, en finale de l'UEFA Champions League.

Liverpool FC (2005)
Liverpool FC (2005) empty provider

En 2005, ces Reds étaient menés 3-0 à la pause par le Milan, avant de refaire leur retard et de s'imposer aux tirs au but. Que sont les héros devenus ?

©Getty Images

1. Défenseur : Jamie Carragher
L'homme d'un seul club : 700 matches en Red de 1997 à 2013. Un sommet lors de cette finale, mais également deux FA Cup, trois Coupes de la Ligue anglaise, une Coupe de l'UEFA, et deux Supercoupes de l'UEFA. Il est aujourd'hui consultant et chroniqueur.

©Getty Images

2. Milieu : Xabi Alonso
Il se fait un nom à la Real Sociedad de Fútbol, puis part s'aguérir à Liverpool, avant de partir au Real Madrid CF enrichir son palmarès. Il fait de même en sélection espagnole. L'été dernier, il débarque au FC Bayern München, et intègre immédiatement l'équipe type de Guardiola.

©Getty Images

3. Milieu : Steven Gerrard
L'été prochain, il partira aux États-Unis pour clore une aventure de 16 ans avec son club de toujours. Élu homme du match de cette finale, il aura tout remporté avec Liverpool, sauf la Premier League, où il aura terminé trois fois à la seconde place du classement

©Getty Images

4. Gardien : Jerzy Dudek
Double parade contre Andriy Shevchenko, puis penaltys de Pirlo et Shevchenko arrêtés ... Il s'agissait d'un sommet pour lui, l'un des derniers sous le maillot des Reds. Remplacé par Reina, il part seconder Casillas au Real, puis joue le rôle d'ambassadeur pour l'UEFA EURO 2012 en Pologne, et pour la finale de la présente UEFA Europa League, à Varsovie.

©Getty Images

5. Défenseur : Igor Bišćan
Joueur polyvalent qui peut évoluer à plusieurs postes en attaque et en défense, Bišćan n'a pas toujours été le plus populaire lorsqu'il jouait à Anfield. Remplaçant inattendu à Istanbul, l'ancien international croate est apparu neuf fois sous les couleurs de Liverpool en UEFA Champions League 2004/05. Il a quitté le club anglais à l'été 2005 pour rejoindre le Panathinaikos FC avant de se lier au club de sa ville natale, le GNK Dinamo Zagreb, pour y finir sa carrière.

©Getty Images

6. Défenseur : Djimi Traoré
Cette finale représente le point culminant d'une carrière au cours de laquelle le Malien a porté dix maillots  différents. Il débarque à Anfield en 1999, puis s'essaie ensuite au Charlton Athletic FC, à Portsmouth et au Birmingham City FC, avant de jouer en France, à l'AS Monaco FC puis à l'Olympique de Marseille. Il termine sa carrière aux Seattle Sounders, aux États-Unis.

Revivez leur miracle d'Istanbul
Revivez leur miracle d'Istanbul

 

©Getty Images

7. Milieu : Luis García
Il a disputé la finale d'Istanbul dans son intégalité. Formé au Barça, il part ensuite de Liverpool pour jouer au Club Atlético de Madrid, au Real Racing Club Santander, puis au Panathinaikos FC. En 2011, il part au Mexique, au Puebla CF puis au Club Universidad Nacional AC, avant de devenir capitaine de l'Atlético de Kolkata et faire partie des premiers champions de l'Indian Super League.

©Getty Images

8. Milieu : John Arne Riise
Recordman de sélections avec la Norvège, il arrive en 2001 en provenance de l'AS Monaco et brille par sa patte gauche. Il rejoint l'AS Roma en 2008, et manque le Scudetto de deux points en 2010. Il part ensuite pour le Fulham FC mais, après la relégation, décide de partir pour l'APOEL FC, où il joue toujours à 34 ans.

©Getty Images

9. Attaquant : Harry Kewell
Titulaire à la surprise générale, il se blesse et doit quitter la finale au bout de 23 minutes de jeu. Il arrive à Liverpool au sortir d'une pige magistrale avec le Leeds United AFC, mais passe cinq annnées en demi-teinte, les deux dernières se résumant à une succession de blessures. Il rejoint le Galatasaray AŞ en 2008, puis rentre en Australie, d'abord au Melbourne Victory FC, puis au Melbourne Heart FC. Il joue entre-temps au Qatar, à l'Al-Gharafa SC, et prend sa retraite en mars 2014.

©Getty Images

10. Attaquant : Milan Baroš
Cette finale reste son plus gros match en Red. Il part ensuite à Aston Villa FC puis à l'Olympique Lyonnais, avec qui il est champion de France en 2006/07. Il remporte ensuite la FA Cup avec Portsmouth et part jouer quatre saisons à Galatasaray. Il effectue ensuite une pige dans le club de son enfance, le FC Baník Ostrava, part jouer six mois à Antalyaspor, avant de revenir à Ostrava, où il joue toujours.

©Getty Images

11. Milieu : Dietmar Hamann
Considéré comme un talentueux meneur, il entre à la mi-temps de cette finale, et réussit le premier tir au but de la série victorieuse. Il part ensuite jouer pour Manchester City FC puis Milton Keynes Dons FC. Après sa brève carrière, il s'essaie en tant qu'entraîneur au MK Dons, puis à Leicester City FC, aux côtés de Sven-Göran Eriksson. Il est aujourd'hui consultant pour la télévision britannique et irlandaise.

©Getty Images

12. Attaquant : Vladimír Šmicer
Son dernier match pour les Reds, et surement son plus beau. Il inscrit le second but des hommes de la Mersey, puis marque le tir au but vainqueur. Il part ensuite pour les Girondins de Bordeaux, mais ne s'impose pas. Il rejoint ensuite le SK Slavia Praha, son club formateur, et remporte le championnant tchèque en 2008 et 2009. Il se lance ensuite dans la politique et se porte candidat aux élections européennes de 2014.

©Getty Images

13. Défenseur : Steve Finnan
Il a participé à toutes les rencontres de la campagne de 2005, mais a été remplacé à la mi-temps de la finale. Il est ensuite parti au RCD Espanyol, avant de finir sa carrière au Portsmouth FC, lors d'une finale de FA Cup perdue face à Chelsea, en 2010.

©Getty Images

5. Défenseur : Sami Hyypiä
Arrivé en 1999, il devient le chouchou du public. Après son passage à Liverpool, il part finir sa carrière au Bayer 04 Leverkusen en 2009, puis intègre le staff technique du club allemand. En 2014, il effectue un passage éclair sur le banc de Brighton & Hove Albion, d'où il démissione en décembre.

©AFP/Getty Images

Hors de la photo, entraîneur : Rafael Benítez
Il rejoint les Reds en 2004, après avoir conduit Valence à son premier titre de champion depuis 31 ans. Il atteint une deuxième finale d'UEFA Champions League en 2007, part en 2010 au FC Internazionale Milano (qu'il quitte en décembre de la même année), puis remplace Roberto Di Matteo à Chelsea, en 2013, avec qui il remporte l'UEFA Europa League. Il entraîne le Napoli depuis mai 2013, et a déjà remporté la Coppa Italia.

©Getty Images

Hors de la photo, attaquant : Djibril Cissé
Il arrive à Liverpool avec le statut de meilleur artilleur de Ligue 1, et entre à la 85e minute de cette finale. Il part ensuite pour l'Olympique de Marseille, puis le Sunderland AFC, le Panathinaikos FC, la S.S. Lazio, les Queens Park Rangers FC, le FC Kuban Krasnodar et, enfin, le SC Bastia

Cette finale représente le point culminant d'une carrière au cours de laquelle le Malien a porté dix maillots  différents. Il débarque à Anfield en 1999, puis s'essaie ensuite au Charlton Athletic FC, à Portsmouth et au Birmingham City FC, avant de jouer en France, à l'AS Monaco FC puis à l'Olympique de Marseille. Il termine sa carrière aux Seattle Sounders, aux États-Unis.