Reprise du jeu : l'UEFA se prépare pour le retour en toute sécurité de ses compétitions d'élite.
En savoir plus >

Les chiffres de la 1re journée

UEFA.com revient sur les stats marquantes et les records de la première journée de phase de groupes de l'UEFA Europa League.

Claudiu Keșerü (Steaua), auteur d'un triplé express
Claudiu Keșerü (Steaua), auteur d'un triplé express ©AFP

• Vainqueur 6-0 de l'Aalborg BK, le FC Steaua Bucureşti est la première équipe à inscrire six buts dans une rencontre d'UEFA Europa League. À noter que le PAOK FC en a fait autant en l'emportant 6-1 sur le FC Dinamo Minsk. Ces deux records sont intervenus après 1 037 matches joués.

• Si ces deux scores sont les plus prolifiques de l'histoire de l'épreuve, le BSC Young Boys a égalé l'ancien record de 5-0 face au ŠK Slovan Bratislava.

• L'attaquant du Steaua Claudiu Keşerü a de son côté battu le record du coup du chapeau le plus rapide de l'UEFA Europa League puisqu'il a marqué trois fois en l'espace de 12 minutes (entre la 61e et la 72e), détrônant les 13 minutes du capitaine du Liverpool FC Steven Gerrard, triple buteur contre le SSC Napoli en 2010/11.

• Autres gâchettes à triple coup rapide : Stefanos Athanasiadis (PAOK) est le troisième plus rapide triple buteur de l'UEFA Europa League (18 minutes), El Arbi Hilal Soudani du GNK Dinamo Zagreb prenant la cinquième place de ce drôle de classement avec un triplé en 29 minutes.

• Quatorze équipes faisaient leurs débuts en phase de groupes et une seule s'est imposée : le FC Dinamo Moskva a gagné 2-1 chez le Panathinaikos FC. Huit équipes débutantes ont décroché un point, mais elles n'ont au total marqué que six buts, pour 31 encaissés.

• Seule la Finlande présente un club pour la première fois : le HJK Helsinki (battu 2-0 sur le terrain du FC København). Ainsi, 36 des 54 associations membres de l'UEFA ont au moins qualifié l'un de leurs représentants en six ans d'existence de la compétition.

Luuk de Jong a encore marqué pour le PSV
Luuk de Jong a encore marqué pour le PSV©AFP/Getty Images

• Le PSV Eindhoven est l'unique club à avoir participé aux six éditions de l'UEFA Europa League et son succès 1-0 sur l'Estoril Praia représente son 43e match dans l'épreuve, record en cours. Les Néerlandais comptent 23 victoires, soit autant que le Club Atlético de Madrid, mais deux longueurs derrière le SL Benfica.

• Le joueur du FC Salzburg Jonatan Soriano, meilleur buteur de l'édition 2013/14, a égalisé lors du nul 2-2 avec le Celtic FC, inscrivant le 2 700e but de l'épreuve.

Ante Ćorić est devenu, à 17 ans et 157 jours, le quatrième plus jeune buteur de l'histoire de l'UEFA Europa League lors du succès 5-1 du Dinamo Zagreb sur le FC Astra Giurgiu. Le buteur le plus précoce reste Romelu Lukaku, avec le RSC Anderlecht face à l'AFC Ajax en 2009/10 (16 ans et 218 jours).

• Dix champions nationaux disputent l'actuelle édition de l'UEFA Europa League, mais seulement trois – Dinamo Zagreb (Croatie), Legia Warszawa (Pologne) et Steaua (Roumanie) – l'ont emporté. Les Tchèques de l'AC Sparta Praha, les Danois de l'AaB, les Finlandais du HJK et les Slovaques du Slovan ont perdu, tandis que les champions d'Azerbaïdjan (Qarabağ FK), d'Autriche (Salzbourg) et d'Écosse (Celtic) ont concédé le nul.

Belle soirée pour Everton
Belle soirée pour Everton©Getty Images

• Parmi les six qualifiés directs pour la phase de groupes, les trois évoluant à domicile – Everton FC, ACF Fiorentina et le Sevilla FC tenant du titre – ont gagné ; les trois autres – EA Guingamp, VfL Wolfsburg et Estoril – ont perdu.

• Aucune victoire pour les quatre équipes en course depuis le deuxième tour de qualification : le Dinamo Minsk et le HNK Rijeka ont été battus à l'extérieur, alors que le FC Krasnodar (1-1 chez le LOSC Lille) et l'Asteras Tripolis FC (1-1 sur la pelouse du Beşiktaş JK) ont pris un point en déplacement.

• L'Italie constitue le contingent le plus important avec quatre représentants. La Fiorentina, Naples et le FC Internazionale ont tous gagné, les débutants du Torino FC réussissant le nul loin de leurs bases. La Belgique, la France, la Grèce et l'Ukraine comptent chacune trois clubs engagés.

Haut