UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Fazio croit à la victoire de Séville

Absent lors de l'euphorie du triomphe de 2007, le défenseur du Sevilla FC Federico Fazio espère bien savourer l'occasion cette année.

Federico Fazio face à la presse à Turin
Federico Fazio face à la presse à Turin ©Sportsfile

En tribune lors de l'euphorie du triomphe de 2007, le défenseur du Sevilla FC Federico Fazio espère bien savourer l'occasion cette année face au SL Benfica.

Le club andalou devenait le deuxième club seulement à conserver son titre en Coupe UEFA lorsqu'il se défaisait du RCD Espanyol aux tirs au but à Glasgow. Fazio avait assisté à la rencontre depuis les tribunes, quatre mois après son arrivée en provenance d'Argentine. "En 2007, on avait une équipe différente, dans une situation complètement différente. J'étais très jeune, alors à vrai dire, ça m'est un peu passé au-dessus", a-t-il expliqué. "Tout est allé très vite, ce qui me fait dire qu'il faut savourer chaque minute qui passe. Il faut être solidaire, c'est si important."

Aujourd'hui âgé de 27 ans, le défenseur central est à son apogée. Il a remporté une Copa del Rey et a disputé 148 matches de Liga. Et il est déterminé à remporter cette UEFA Europa League. "Personne ne pense à l'échec, à la possibilité de ne pas gagner", a-t-il avoué. "On a commencé la saison en août et on a fait un sacré parcours. On a été bons en Liga et on a fait un travail énorme dans cette compétition. Maintenant, c'est à nous de saisir cette chance."

En effet, l'épopée de Séville en UEFA Europa League se compose de 18 matches, depuis le 3e tour de qualification il y a neuf mois. Depuis, les hommes d'Unai Emery se sont forgés une réputation de spécialistes du renversement de situation après avoir rattrapé des déficits face au Real Betis Balompié et au FC Porto en route pour les demi-finales. Face au Valencia CF, cela a continué, et c'est Stéphane Mbia qui a inscrit le but victorieux en toute fin de partie.

"On est revenus contre le Betis et Valencia, on l'a fait en championnat aussi. On se bat toujours jusqu'à la fin, et c'est pour ça qu'on est en finale", a déclaré Fazio qui devra être à son meilleur niveau pour contrer la force offensive de Benfica. "Rodrigo et Lima sont des joueurs fantastiques. On connaît leurs forces, ils se connaissent très bien. Ceci dit, on les a bien étudiés, collectivement, pas seulement sur le plan individuel. Comme nous, ils jouent dans un système très compact."