UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Donis revient à Francfort avec l'APOEL

"Ça fait quelque chose de revenir dans la ville où vous êtes né", déclarait Giorgos Donis, l'entraîneur d'un APOEL en quête d'exploit à Francfort.

Giorgos Donis a redressé l'APOEL depuis son arrivée sur le banc
Giorgos Donis a redressé l'APOEL depuis son arrivée sur le banc ©AFP/Getty Images

L'APOEL FC est condamné à l'exploit pour se qualifier en 16es de finale de l'UEFA Europa League, avec son déplacement sur le terrain de l'Eintracht Frankfurt, vainqueur du Groupe F.

Après être devenu le premier club chypriote à atteindre les quarts de finale de l'UEFA Champions League 2011/12, l'équipe de Nicosie a fêté son 22e titre de champion, un record. Mais pour devenir la première formation de Chypre à franchir la phase de groupes de l'Europe League, l'APOEL devra non seulement s'imposer à Francfort, mais également espérer que le Maccabi Tel-Aviv FC s'incline à domicile face au FC Girondins de Bordeaux, avec un résultat qui fasse tourner la différence de buts en sa faveur.

Pour son entraîneur Giorgos Donis, qui a remplacé Paulo Sérgio au GSP Stadium en octobre, ce match aura un parfum encore plus spécial, car il le ramène dans sa ville natale. "Ça fait quelque chose de revenir dans la ville où vous êtes né", confiait-il à UEFA.com avant cette rencontre décisive. "J'y ai seulement vécu jusqu'à mes six ans, mais mes parents sont à Francfort depuis de nombreuses années, j'y ai des attaches familiales."

Donis est conscient de l'ampleur de la tâche qui attend son équipe. "Après notre dernier résultat (0-0 à domicile contre le Maccabi), nous n'avons plus que des chances minimes de qualification, mais nous ferons tout notre possible pour obtenir un résultat", déclarait-il. "Le scénario n'est pas en notre faveur, d'autant que nous n'avons plus notre destin entre nos mains."

Aucune équipe chypriote ne l'a jamais emporté en Allemagne dans une compétition européenne, mais l'APOEL version Donis reste sur une bonne dynamique. Remis dans la course au titre en championnat après un début de saison difficile, il lui faudra jouer crânement sa chance. "Ces matches européens jouent une grande part dans le prestige du club, des joueurs et de l'entraîneur", concluait-il.