UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Bacca ou les vertus de la patience

Carlos Bacca et Jairo Samperio sont unanimes sur la prestation du Sevilla FC après une vicoitre solide acquise au détriment d'un SC Freiburg réduit à dix.

Le buteur sévillan Carlos Bacca en zone mixte
Le buteur sévillan Carlos Bacca en zone mixte ©UEFA.com

Carlos Bacca, attaquant de Séville
Fribourg a été costaud derrière et a su garder ses deux lignes du milieu et de défense très compactes. Mais je tiens à saluer notre patience, c'est un signe de confiance retrouvée, et qu'on joue bien. Toute la semaine on s'est répété qu'il fallait garder notre calme, ne pas se précipiter. J'ai aidé sur le penalty mais je suis là pour travailler dur pour l'équipe et répondre présent dans ces moments là.

Jairo Samperio, ailier de Séville
C'est un de mes points forts, quand les espaces se créent, je sais en profiter. Cette fois mon coéquipier (Bacca) était mieux placé que moi donc je suis au départ et lui à la finition. A la mi-temps on a dit qu'il fallait se montrer patients, lancer les latéraux. On leur a fait de plus en plus mal au fur et à mesure de la rencontre et on multiplié les occasions. On a quelques buteurs dans l'équipe qui n'en sont pas à leur premier but, ceux qui sont là pour les fournir en ballons oivent leur dire merci.

Javi Varas, gardien de Séville
Avec toutes les occasinos qu'on a eues, on aurait dû tuer la partie bien avant. C'était important de gagner à la maison, ça nous fait deux victoires en deux matches. A 1-0 on était toujours sous la menace d'un contre. Ils se sont approchés une paire de fois de nos cages mais sans se montrer vraiment dangereux. On était bien aujourd'hui, on a bien travaillé .L'Europa League est relevée, le niveau des adversaires est très bon, c'est une belle expérience.

Gelson Fernandes, milieu de Fribourg
On a pas trop mal joué à 11 contre 11. On s'est créé quelques occasions et développé un beau football. Mais conter une équipe aussi forte techniquement, à un joueur de moins ça devient très difficile. on s'est mis tout seuls dans l'embarras et après, c'était plus dur. Il y avait beaucoup de jeunes du centre de formation de Fribourg, ils doivent encore apprendre. Je suis fier d'eux.