Le Zenit en position de force

Le FC Zenit St. Petersburg reçoit le Bayer 04 Leverkusen au stade Petrovsky avec un pied en demi-finale, après sa victoire 4-1 au BayArena.

Le but de Stefan Kiessling fut à l'aller le seul moyen de se réjouir pour Leverkusen
Le but de Stefan Kiessling fut à l'aller le seul moyen de se réjouir pour Leverkusen ©Getty Images

Le FC Zenit St. Petersburg reçoit le Bayer 04 Leverkusen au stade Petrovsky avec un pied en demi-finale, après sa victoire 4-1 au BayArena.

• Le match aller a été une véritable catastrophe pour Leverkusen, revenu au score par Stefan Kiessling après l'ouverture du score d'Andrei Arshavin avant de concéder trois buts en l'espace de 12 minutes en seconde période, œuvres de Pavel Pogrebnyak, Aleksandr Anyukov et Igor Denisov. L'entraîneur Dick Advocaat, qui purgeait le dernier de ses trois matches de suspension dans les gradins, pouvait être fier de ses joueurs.

• Leverkusen égalait ainsi sa plus lourde défaite à domicile en compétition européenne, un revers 3-0 contre le CA Osasuna exactement au même stade de la Coupe UEFA l'année dernière. "Nous devions éviter ce qui s'était passé face à Osasuna, mais nous avons vraiment échoué", a reconnu le milieu de terrain Simon Rolfes. "Pour une raison inconnue, nous n'avons pas joué comme nous jouions depuis le début de la saison."

• Le retour en Russie marquera le 50e match du Zenit en Coupe UEFA.

• Les deux clubs ne s'étaient jamais affrontés en compétition de clubs de l'UEFA avant le match aller. Mais Leverkusen avait affronté des formations russes à trois reprises. Il s'agissait à chaque fois du FC Spartak Moskva, dauphin du Zenit en Première ligue russe en 2007.

• Les deux clubs se sont affrontés à domicile et à l'extérieur en première phase de groupes de l'UEFA Champions League 2000/01. Leverkusen s'est incliné 2-0 à Moscou avant une victoire 1-0 à domicile.

• Le Bayer est retourné au stade Luzhniki - qui accueillera la finale de l'UEFA Champions League cette saison - en phase de groupes de cette édition de la Coupe UEFA, s'inclinant 2-1.

• Le but de Paul Freier dans le temps additionnel a été le premier inscrit par Leverkusen en Russie.

• Le club allemand affiche un total d'une victoire et trois défaites face à des clubs russes, et ne s'est encore jamais imposé en Russie.

• Leverkusen devra marquer au moins quatre buts à l'extérieur pour se qualifier - un exploit que le club a réalisé à cinq reprises en compétition de clubs de l'UEFA. La dernière fois remonte au succès 5-0 sur le terrain du FC Zürich en phase de groupes de cette édition de la Coupe UEFA.

• Le Zenit a affronté des formations allemandes à sept reprises en compétitions de clubs de l'UEFA. Bilan : 1 victoire, 2 nuls et 4 défaites, dont 2 défaites et 1 nul pour ses trois derniers matches à domicile contre les formations de Bundesliga.

• Les Pétersbourgeois se sont inclinés 6-2 (score cumulé) face au FC Dynamo Dresden - un club d'ex-RDA - au premier tour de la Coupe UEFA 1981/82, et 6-0 en deux manches face au VfB Stuttgart lors de l'édition 1989/90 de la compétition.

• Le Zenit a pu améliorer ses statistiques plus récemment, avec un nul 2-2 sur le terrain du TSV Alemannia Aachen en phase de groupes de la Coupe UEFA 2004, et un autre nul 2-2 à domicile face au FC Nürnberg en phase de groupes cette saison.

• Engagé pour entraîner Leverkusen en octobre 2005, Michael Skibbe affronte son premier club russe en deux manches. Contraint de raccrocher les crampons pour le FC Schalke 04 à l'âge de 22 ans suite à une triple rupture des ligaments croisés du genou, Skibbe est ensuite devenu entraîneur de l'équipe de jeunes du club de Gelsenkirchen, avant de prendre un poste similaire au BV Borussia Dortmund.

• Skibbe a pris les rênes de l'équipe senior de Dortmund en 1998, devenant ainsi le plus jeune entraîneur de l'histoire de la Bundesliga, à seulement 32 ans. Il a ensuite travaillé pour la Fédération allemande de football, et a été l'adjoint de Rudi Völler lorsque celui-ci était sélectionneur de l'équipe nationale.

• C'est ainsi que Michael Skibbe s'est trouvé face aux Oranje de Dick Advocaat, l'entraîneur du Zenit, lors du nul 1-1 entre l'Allemagne et les Pays-Bas pendant l'UEFA EURO 2004TM. Bernd Schneider de Leverkusen disputait également ce match. Torsten Frings et Ruud van Nistelrooij étaient les buteurs.

• Skibbe et Advocaat s'étaient déjà heurtés lorsque l'équipe de Dortmund de Skibbe avait affronté le Rangers FC d'Advocaat au troisième tour de la Coupe UEFA 1999/00. Le club de Glasgow s'était imposé 2-0 à domicile sur un but contre son camp de Jürgen Kohler et une réalisation signée Rod Wallace, mais Viktor Ikpeba et Fredi Bobic égalisaient en Allemagne. Dortmund s'imposait finalement 3-1 aux tirs au but. Le penalty décisif était l'œuvre de Sergej Barbarez, l'actuelle star Leverkusen.

• Au total, l'entraîneur néerlandais a disputé onze matches contre des équipes allemandes avec le PSV Eindhoven, les Rangers et le Zenit, pour un bilan de 5 victoires, 3 nuls et 3 défaites. En tant qu'entraîneur, Advocaat ne s'est jamais incliné à domicile devant des adversaires allemands, avec 4 victoires et 2 nuls.

• Advocaat s'est imposé deux fois à Leverkusen, puisque ses Rangers l'ont emporté au BayArena au 2e tour de la Coupe UEFA 1999/00, dont Carsten Ramelow a disputé les deux rencontres. Giovanni van Bronckhorst et Jonatan Johansson ont marqué au BayArena, Thomas Reichenberger réduisant le score pour les hommes de Christoph Daum.

• Johansson a récidivé au retour et, malgré l'égalisation d'Ulf Kirsten, Leverkusen a été éliminé 3-2 au total.

• Advocaat sera de retour sur le banc de touche après avoir purgé ses trois matches de bannissement de la touche pour conduite anti-sportive. L'entraîneur du Zenit a pu assister au match aller de la tribune principale, mais n'était pas autorisé à se rendre dans les vestiaires, dans le tunnel ni dans la zone technique avant et pendant le match, ni à communiquer avec son équipe.

• Leverkusen possède un talent russe : l'attaquant Dmitri Bulykin, arrivé au club l'été dernier en provenance du FC Dinamo Moskva.

• Le Zenit et le Getafe CF sont les deux seules équipes encore en lice à n'avoir jamais remporté de grand trophée européen.

• Tranquillo Barnetta, Manuel Friedrich, Gonzalo Castro, Karim Haggui, Stefan Kiessling et Pirmin Schwegler sont tous à un carton de la suspension pour Leverkusen.

• Côté Zenit, Ivica Križanac, Aleksandr Anyukov, Andrei Arshavin, Pavel Pogrebnyak, Fernando Ricksen et Radek Šírl ne sont qu'à un carton jaune de la suspension.

• Pogrebnyak est le meilleur buteur de la Coupe UEFA ex æquo avec Luca Toni du FC Bayern München, avec un total de huit réalisations. Kiessling, de Leverkusen, a inscrit sept buts.

• Leverkusen a remporté le Groupe E de la Coupe UEFA, puis s'est qualifié pour les quarts de finale en battant le Galatasaray SK et le Hamburger SV, son rival en Bundesliga. Le Zenit a terminé troisième du Groupe A et a battu le Villarreal CF et l'Olympique de Marseille en deux manches pour atteindre les quarts de finale.

• Le vainqueur de ce match affrontera en demi-finale le vainqueur du quart de finale opposant le FC Bayern München à Getafe, et jouera le match aller à l'extérieur le 24 avril, avant de recevoir au retour, le 1er mai.

• Le vainqueur de cette demi-finale aura le statut d'équipe à l'extérieur pour la finale de la Coupe UEFA, qui se jouera au City of Manchester Stadium le 14 mai.

Haut