Maradona inspire Naples

Maradona inspire Naples
Maradona inspire Naples ©UEFA.com

La Coupe UEFA a été touchée par la main de Dieu en 1989. Le SSC Napoli a bien remporté le trophée mais sans l'intervention "divine" de sa star Diego Maradona. L'équipe du Calcio commençait par s'imposer sur le FC PAOK Thessaloniki, le VfB Leipzig et le FC Girondins de Bordeaux. Mais ce n'est qu'à partir des quarts de finale qu'elle exploitait son potentiel, en remportant une victoire 3-0 à domicile contre la Juventus grâce à un but à la dernière minute de la prolongation, après s'être incliné 2-0 au match aller.

Doublé de Careca
La demi-finale voyait Naples affronter le FC Bayern München qui avait également signé un magnifique come-back en s'imposant 3-1 sur le terrain du FC Internazionale Milano après une défaite 2-0 à Munich. En demies, le Brésilien Careca n'a cependant pas fait dans le détail et son doublé offrait aux Italiens un match nul à l'Olympiastadion après un succès 2-0 à Naples.

Maradona en forme
Les pensionnaires de Serie A allaient de nouveau tomber sur un adversaire allemand en finale. A l'instar des Italiens, le VfB Stuttgart disputait sa première finale de Coupe UEFA. Il s'était débarrassé du Lombard FC Tatabánya, du NK Dinamo Zagreb, du FC Groningen, de la Real Sociedad et du 1. FC Dynamo Dresden, dans une demi-finale entre l'Allemagne de l'Ouest et l'Allemagne de l'Est. Toutefois, Klinsmann, Katanec, Immel et Buchwald ne se sont jamais remis du but de Maradona à la 68e minute du match aller. Une action de l'Argentin lui offrait un penalty controversé qu'il transformait pour annihiler l'ouverture du score de Maurizio Gaudino pour Stuttgart. Le but en toute fin de partie de Careca sonnait le glas des espoirs allemands alors que le match retour se terminait sur le score de 3-3 au Neckarstadion.