UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Liverpool - Real Madrid, leurs précédentes finales

Les Reds ont disputé neuf finales de Coupe d'Europe et UEFA Champions League, quand les Merengues en ont joué 16.

Phil Thompson et Carlos Santillana échangent une poignée de main avant la finale de 1981
Phil Thompson et Carlos Santillana échangent une poignée de main avant la finale de 1981 Popperfoto via Getty Images

Liverpool a décroché la C1 à six reprises alors que le Real Madrid domine le palmarès continental avec 13 titres. Chaque équipe a été vaincue en finale à trois reprises.

UEFA.com remonte le temps pour revoir toutes les finales disputés par les deux finalistes 2022, notamment les deux au cours desquelles ils se sont affrontés.

LIVERPOOL

C'était en 1977 : le premier triomphe européen de Liverpool

1977: Liverpool 3-1 Mönchengladbach
(McDermott 28, Smith 65, Neal 83pen; Simonsen 51)

Le dernier match de Kevin Keegan avant son départ pour Hambourg. Les hommes de Bob Paisley retrouve Mönchengladbach pour un remake de la finale de la Coupe de l'UEFA 1973. Terry McDermott ouvre le score à Rome, il est imité par Tommy Smith et Phil Neal côté Reds, Allan Simonsen égalisant un temps pour les Allemands.

1978 Liverpool 1-0 Club de Bruges
(Dalglish 64)

Après un premier acte qui voit Birger Jensen et le Club de Bruges résister, Kenny Dalglish inscrit le seul but du match pour Liverpool peu après l'heure de jeu.

Finale 1981, Liverpool bat le Real Madrid à Paris

1981: Liverpool 1-0 Real Madrid
(Kennedy 81)

Bob Paisley devient le premier entraîneur à soulever la Coupe d'Europe à trois reprises lors de la première finale Liverpool - Real Madrid de l'histoire, déjà disputé à Paris, au Parc des Princes.

1984: Roma 1-1 Liverpool (t.a.b., 2-4)
(Pruzzo 43; Neal 14)

De retour à Rome sept ans après le premier titre, les Reds sont de nouveau sacrés dans la capitale italienne au terme d'une séance de tirs au but au cours de laquelle Bruce Grobbelaar entre dans l'histoire.

1985 Juventus 1–0 Liverpool
(Platini 58pen)

Un but de Michel Platini offre le titre à la Juventus au terme d'une finale marquée par le drame de Heysel et le tragique décès de 39 supporters avant le coup d'envoi.

Milan-Liverpool, les temps forts de 2005

2005 Liverpool 3–3 AC Milan (t.a.b. 3-2)
(Maldini 1, Crespo 39 44; Gerrard 54, Šmicer 56, Xabi Alonso 60)
Vingt ans plus tard, Liverpool retrouve les sommets au terme d'une finale entrée dans la légende : menés 3-0 à la pause, les hommes de Rafael Benítez égalisent et s'imposent finalement aux tirs au but.

2007 AC Milan 2–1 Liverpool
(Inzaghi 45, 82; Kuyt 89)

Les deux formations se retrouvent deux ans plus tard. Cette fois, les deux buts d'avance de l'AC Milan ne seront pas remontés, même si Dirk Kuyt entretient un temps l'espoir d'un nouveau miracle pour les Reds.

2018 Real Madrid 3–1 Liverpool
(Benzema 51, Bale 63 83; Mané 55)

La deuxième finale de l'histoire entre le Real Madrid et Liverpool bascule sur une inspiration de Karim Benzema et deux coups de génie de Garth Bale.

2019 Liverpool 2–0 Tottenham
(Salah 2 s.p., Origi 87)

Dans l'antre de l'Atlético de Madrid, la finale 100% anglaise bascule d'entrée de partie sur un penalty de Mohamed Salah avant d'être scellée en fin de match par Divock Origi. Jürgen Klopp décroche alors son premier trophée européen.

REAL MADRID

Le Real Madrid vainqueur en 1956
Le Real Madrid vainqueur en 1956©AFP

1956 Real Madrid 4-3 Stade de Reims
(Di Stéfano 30, Rial 62 79, Marquitos 62; Leblond 6, Templin 10, Hidalgo 67)

La toute première finale de l'histoire des Coupes d'Europe voit le Real Madrid être rapidement mené au score par le Stade de Reims mais renverser la situation pour s'imposer en fin de match.

1957 Real Madrid 2-0 Fiorentina
(Di Stéfano 70pen, Gento 76)

Le Real Madrid accueille la deuxième finale et s'impose en deuxième période à Santiago Bernabéu sur des buts d'Alfredo Di Stéfano et de Paco Gento.

1958 Real Madrid 3-2 AC Milan (aet)
(Di Stéfano 74, Rial 79, Gento 107; Schiaffino 59, Grillo 78)

Pour la troisième fois, le Real s'impose alors que l'AC Milan a mené deux fois au score au Stade du Heysel. Ce match est aussi la première finale à se jouer après prolongation, Gento donnant le titre aux Merengues au cours de celle-ci.

1959 Real Madrid 2-0 Stade de Reims
(Mateos 1, Di Stéfano 47)

Le remake de la toute première édition est encore remporté par le Real Madrid qui marque sur chaque coup d'envoi de mi-temps.

Hans Weilbächer et José María Zárraga avant la finale de 1960
Hans Weilbächer et José María Zárraga avant la finale de 1960Popperfoto via Getty Images

1960 Real Madrid 7-3 Eintracht Frankfurt
(Di Stéfano 27 30 73, Puskás 45+1 56 60 71; Kress 18, Stein 72 75)

Le Real conserve sa couronne au terme de la finale la plus spectaculaire : Ferenc Puskás devient le premier joueur à inscrire un triplé en finale, ajoutant même un quatrième but juste avant qu'Alfredo Di Stéfano n'inscrive également un triplé devant les 127 000 spectateurs présents à Hampden Park.

1962 Benfica 5-3 Real Madrid
(Águas 25, Cavém 33, Coluna 50, Eusébio 64pen 69; Puskás 18 23 39)

Après avoir été éliminé au premier tour l'année précédente, le Real Madrid retrouve rapidement une finale mais s'incline pour la première fois, le Benfica d'Eusebio, auteur d'un doublé, s'avérant trop fort.

1964 Inter 3-1 Real Madrid
(Mazzola 43 76, Milani 61; Felo 70)

Deux ans plus tard, l'Inter de Sandro Mazzola triomphe d'un Real Madrid dans les rangs duquel figurent encore Di Stéfano et Puskás.

Le Real Madrid en 1966
Le Real Madrid en 1966Popperfoto via Getty Images

1966 Real Madrid 2-1 Partizan
(Amancio Amaro 70, Serena 76; Vasović 55)

Si le Partizan devient le premier club de l'Est à se hisser en finale, il ne peut s'imposer après avoir pourtant mené au score à Bruxelle, Velibor Vasović ouvrant le score pour les Yougoslaves. Mais le Real du capitaine Gento qui dispute sa sixième finale, s'impose dans les vingt dernières minutes.

1981 Liverpool 1-0 Real Madrid
(Kennedy 81)

15 ans plus tard, le Real retrouve une finale et Paris mais ne peut rien face aux Reds vainqueur sur un but signé Alan Kennedy.

1998 Real Madrid 1-0 Juventus
(Mijatović 66)

Il faut ensuite attendre encore 17 ans pour que le Real Madrid retrouve une finale. Celle-ci devient La Séptimat sur un but signé Predrag Mijatović.

2000 Real Madrid 3-0 Valence
(Morientes 39, McManaman 67, Raúl 75)

Il avait fallu attendre 32 ans pour voir le Real Madrid décrocher son septième titre, il n'en faut que deux pour que la huitième couronne soit décrochée. Au Stade de France, Fernando Morientes, Steve McManaman et Raúl González permettent aux Merengues de remporter une finale 100% espagnole.

La volée de Zidane en 2002, sous tous les angles

2002 Real Madrid 2-1 Leverkusen
(Lúcio 13; Raúl 8, Zidane 45)

Deux ans plus tard encore, le Real s'impose de nouveau. Raúl devient le premier joueur à inscrire un but lors de deux finales d'UEFA Champions League avant que Zinédine Zidane n'inscrive le but du titre depuis resté dans l'histoire.

2014 Real Madrid 4–1 Atlético (a.p.)
(Ramos 90+3, Bale 110, Marcelo 118, Ronaldo 120pen; Godín 36)

Pour la première finale opposant deux équipes d'une même ville, le Real Madrid décroche sa dixième victoire dans la compétition au terme d'un match fou qui voit Sergio Ramos égaliser au bout du temps additionnel avant que les siens ne s'imposent en prolongation.

2016 Real Madrid 1–1 Atlético (t.a.b. 5-3)
(Ramos 15; Carrasco 79)

Le remake de 2014 voit l'Atlético arracher la prolongation sur un but de Yannick Carrasco mais la décision se fait aux tirs au but, Cristiano Ronaldo inscrivant celui de la victoire du Real Madrid.

2017 Real Madrid 4–1 Juventus
(Mandžukić 27; Ronaldo 20 64, Casemiro 61, Asensio 90)

Alors que Mario Mandžukić inscrit l'un des plus beaux buts d'une finale d'UEFA Champions League, le Real Madrid attend la deuxième période pour prendre le dessus sur la Juventus, Cristiano Ronaldo s'offrant un doublé.

Finale 2018 : Real Madrid 3-1 Liverpool

2018 Real Madrid 3–1 Liverpool
(Benzema 51, Bale 63 83; Mané 55)

Karim Benzema prend le meilleur sur Loris Karius et lance le Real Madrid vers un nouveau titre. Si Sadio Mané entretient l'espoir, la finale bascule sur deux buts magnifiques signés Gareth Bale entré en jeu à la place d'Isco.